iPhone 15 : Apple laisse du sursis à la carte SIM en France

 

Apple se tiendrait prêt à lancer l'iPhone 15 en 100 % eSIM d'après les informations de Challenges. Selon une source contactée par Frandroid, ce ne serait pas forcément le cas.

Article mis à jour le 12/09/2023 à 17 h 34 pour ajouter nos infos. Puis à 21 h 41 après la conférence d’Apple.

D’après une source contactée par Frandroid, l’iPhone en 100 % eSIM, ce ne serait pas pour tout de suite en France, du moins, « pas de manière exclusive ». Et en effet, Apple n’a absolument pas poussé l’iPhone 100 % eSIM en France. La marque à la pomme a laissé un sursis aux opérateurs pour le moment.


Article original publié le 12/09/2023 à 15 h 15.

Imaginez : un smartphone sans tiroir à SIM. Mieux encore, un iPhone, l’une des gammes de smartphones les plus populaires au monde, sans ce petit interstice où rentrer sa carte SIM. Déjà une réalité aux États-Unis depuis l’iPhone 14 passé au 100 % eSIM, Apple serait sur le point d’annoncer le même traitement pour l’iPhone 15, mais en France.

La question est restée en suspens depuis plusieurs mois, mais le journal Challenges, à quelques heures de la conférence, croit savoir qu’Apple serait décidé. Ou plutôt qu’Apple, qui voulait déjà effectuer ce changement l’année précédente, a fini par faire céder les opérateurs français.

« Guerre des tranchées »

« Lorsqu’il a voulu proposer les eSIM, c’était la guerre des tranchées entre les opérateurs français et Apple », déclare Jacques Assaraf, directeur du secteur des télécoms à Capgemini auprès de la publication. Et Challenges d’écrire : « Les quatre grands, Bouygues, Orange, SFR et Free, ont fini par plier. »

La raison derrière cette frilosité est simple : l’eSIM, contrairement à la carte SIM, est directement intégrée au smartphone de l’utilisateur. Il ne manque plus qu’un QR Code pour l’activer. Dès lors, Apple a un pouvoir énorme sur les opérateurs et une capacité de négociation forte.

On peut même aller plus loin en conjecture et imaginer, demain, Apple s’allier avec un opérateur et proposer de s’abonner directement auprès d’eux : une facturation chez Apple pour utiliser le réseau Orange façon MVNO par exemple. Pour l’heure, il ne s’agit que de spéculation de notre part, mais dans la crainte des opérateurs se lit clairement cela. Rappelons d’ailleurs que la plupart des opérateurs virtuels, ou MVNO, ne proposent pas d’eSIM. Autrement dit, l’iPhone 15 pourrait être réservé à quelques opérateurs en France.


Le saviez-vous ? Google News vous permet de choisir vos médias. Ne passez pas à côté de Frandroid et Numerama.