Apple travaille sur une nouvelle mesure très utile pour son Apple Watch

🥵🥵🥵

 

Apple a déposé un brevet pour protéger une nouvelle manière de mesurer la transpiration d'un utilisateur directement à l'aide de l'Apple Watch

L'Apple Watch Series 9 pour illustration
L’Apple Watch Series 9 pour illustration // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Depuis quelques années, les Apple Watch ont tendance à stagner en termes de mesures de santé. Depuis la Series 4 qui apportait l’électrocardiogramme, la Series 6 avec la SpO2, et la Series 8 avec la mesure de température, le constructeur américain s’est contenté d’apporter des innovations essentiellement esthétiques à ses montres connectées.

Néanmoins, cela ne signifie pas pour autant que les Apple Watch sont vouées à stagner. On le sait depuis plusieurs années, Apple travaille à la mesure de nouvelles données de santé, qu’il s’agisse de la pression artérielle ou du taux de sucre dans le sang. Néanmoins, comme l’a repéré le site Patently Apple, une autre mesure pourrait également voir le jour sur les montres d’Apple : la transpiration.

Le site spécialisé a en effet découvert un brevet obtenu par la firme américaine auprès de l’USPTO, le bureau américain des brevets. On peut y découvrir une technologie permettant de mesurer la transpiration émise par un utilisateur. Pour ce faire, les Apple Watch n’auraient pas nécessairement besoin de nouveaux éléments matériels, puisqu’elles pourraient se baser sur les électrodes déjà intégrées à la mesure de l’électrocardiogramme. En fonction de la conductivité de la peau au poignet, la montre serait ainsi capable d’évaluer à quel point la peau est humide et donc si l’utilisateur transpire ou non.

Une mesure pertinente pour les sportifs et les seniors

Le brevet indique que plusieurs cas sont possibles pour les mesures. Elles pourraient avoir lieu automatiquement lors du démarrage d’un entraînement, ou manuellement si l’utilisateur en a besoin.

Concrètement, l’estimation de la transpiration peut avoir plusieurs intérêts pour les utilisateurs. Au quotidien, cela pourrait notamment aiguiller pour savoir quand il peut être nécessaire de s’hydrater, un usage particulièrement important pour les personnes âgées qui ressentent moins la soif. Dans un cadre sportif, cela pourrait permettre d’estimer le volume d’eau perdu par transpiration durant l’exercice, pour bien se réhydrater pendant ou après l’effort.

Pour l’heure, il s’agit néanmoins uniquement d’un brevet. Rien n’indique donc qu’Apple ira jusqu’au bout pour intégrer cette nouvelle fonctionnalité sur ses montres. Rappelons que les constructeurs obtiennent de nouveaux brevets très régulièrement pour protéger leurs idées, cela ne signifie pas pour autant qu’elles sont toutes implémentées dans leurs produits.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles