On avait peu de doutes, mais la rumeur disait vrai, Apple a racheté la division modem d’Intel pour 1 milliard de dollars.

Après les processeurs et les puces graphiques, Apple sera désormais capable de concevoir ses propres modems 4G et 5G en interne. La firme a en effet officialisé le rachat pour 1 milliard de dollars de la division modem d’Intel. Au passage elle récupère les 2 200 employées et employés de cette division, ainsi que les brevets et équipements liés.

Un levier de négociation avec Qualcomm

Le rachat de la division devrait être finalisé d’ici la fin de l’année d’après Apple, une fois qu’il aura été approuvé par les comités concernés. Il ne faudra donc pas attendre de modem « made in Apple » avant au moins 2020, et plus probablement à partir de 2021 ou plus tard.

En attendant cette étape, la firme continuera de se fournir chez Qualcomm, mais devrait pouvoir mieux négocier ses prix en faisant jouer le risque qu’un jour elle abandonne complètement ce prestataire.

Il faudra également que la marque réussisse à développer des modems capable de concurrencer efficacement ceux de Qualcomm. Jusqu’à présent, Intel n’y était pas parvenu, ce qui a justement mené à ce rachat. Avec le budget d’Apple et plus une grande volonté toutefois, les choses pourraient toutefois changer.

Intel se garde la possibilité de faire des modems

Le contrat de vente entre Apple et Intel prévoit que ce dernier puisse recommencer à développer des modems s’il le souhaite, tant que cela ne concerne pas le marché des smartphones.

Le marché des appareils et véhicules connectés, ainsi que des PC disposant d’un modem 4G ou 5G devrait grossir à l’avenir. Il faut que Intel soit présent sur ces marchés pour ne pas laisser la main mise à Qualcomm. Sur le marché des PC en particulier, ce dernier commence à rattraper Intel en performance tout en proposant de sérieux arguments.