Avec l’arrivée de Face ID sur l’iPhone X en 2017, Apple a mis de côté son système de déverrouillage par analyse de l’empreinte digitale. Néanmoins, à en croire un analyste spécialisé dans l’écosystème Apple, Touch ID ferait bien son retour dans deux ans, avec un lecteur d’empreintes dans l’écran.

Le lecteur d’empreintes du Huawei P30 pour illustration

Jusqu’en 2017, le lecteur d’empreintes digitales Touch ID de l’iPhone était la seule méthode biométrique pour déverrouiller les smartphones d’Apple. Néanmoins, alors que la firme a depuis popularisé Face ID en l’intégrant à l’ensemble de ses nouveaux smartphones, la lecture de l’empreinte digitale s’est quant à elle fait oublier.

Elle devrait pourtant faire son retour sur le long terme si l’on en croit les informations de Ming-Chi Kuo. L’analyste de TF Securities, réputé fiable et bien informé sur les projets de la firme de Cupertino, affirme en effet que Touch ID fera son retour sur les iPhone dans deux ans, pour les modèles de 2021. Les futurs iPhone profitant de Touch ID ne devraient cependant pas profiter d’un bouton dédié avec lecteur d’empreintes, comme sur l’iPhone 8, mais la lecture de l’empreinte se ferait directement sur l’écran, comme c’est déjà le cas sur le Huawei P30 Pro, le Samsung Galaxy S10 ou le Xiaomi Mi 9.

Face ID devrait rester en complément de Touch ID

Selon Ming-Chi Kuo, cette réintégration de Touch ID ne devrait pas se faire aux dépens de Face ID. La reconnaissance faciale devrait toujours être de mise, les deux systèmes étant vus comme complémentaires. « Ming-Chi Kuo croit qu’Apple veut unifier ces expériences », explique ainsi 9to5Mac qui rapporte les prévisions de l’analyste. Rappelons qu’Apple a déjà déposé des brevets afin de protéger un système de lecteur d’empreintes disposé derrière l’écran.

Le délai mis par Apple entre l’arrivée des lecteurs d’empreintes sous l’écran et son adoption sur les iPhone serait dû à des défis technologiques. En cause, une consommation accrue de la batterie, la taille de la zone du capteur ou l’épaisseur du module de capture d’empreintes, selon l’analyste de TF Securities. Des obstacles qui devraient être surmontés dans le courant de l’année 2020 pour une mise en production sur les iPhone de 2021. Par ailleurs, d’après Ming-Chi Kuo, Apple chercherait à adopter une technologie de lecteur d’empreintes par analyse ultrasonique et non pas optique. Pour l’heure, Samsung est le seul constructeur à avoir adopté cette technologie.

On en saura donc davantage sur l’éventuel retour de Touch ID dans deux ans. D’ici là, Apple devrait présenter dans un mois ses nouveaux iPhone XI — ou iPhone 11 –, XI Max et XR. Ceux-ci devraient notamment mettre l’accent sur la photo avec un module arrière avec plusieurs capteurs.

Apple iPhone 11 ou XI, iPhone XR : design, caractéristiques, voici ce qu’on sait sur la génération 2019 d’iPhone