Le Mac Pro est encore plus simple à démonter que votre PC de bureau

9/10 chez iFixit, même Tim Cook n'en revient pas...

 

Annoncé en mai lors de la dernière conférence WWDC, le nouveau Mac Pro renouait avec la vieille tradition des ordinateurs de bureau modulaires et facilement upgradables qu'Apple avait peu à peu délaissée. Puissante, élégante, bien que (très) coûteuse, la nouvelle tour de la firme à la pomme est aussi bigrement facile à démonter selon iFixit.

Après un Mac Pro 2013 passablement raté, la faute à un design audacieux, mais inadapté au public ciblé et à l’utilisation souhaitée sur un appareil conçu avant tout pour les professionnels les plus exigeants, Apple revenait en mai avec un tout nouveau Mac Pro. À défaut d’être vraiment novateur, le produit misait sur un design inspiré des anciens Mac Pro, ceux d’avant 2013, que l’on pouvait facilement démonter et upgrader. Un retour en arrière salutaire pour la marque qui voit son ordinateur être intronisé au rang des produits les plus faciles à réparer selon le site américain iFixit, qui vient de le gratifier d’un indice de réparabilité de 9/10.

Un ordinateur ouvrable en un clin d’œil, des composants souvent faciles à démonter et peu (voire pas) d’outils nécessaires…

Comme le rappelle le site, spécialisé dans le démontage de produits high-tech, le boîtier de ce nouveau Mac Pro se déverrouille à l’aide de sa poignée. Tourner cette dernière suffit à désolidariser le boîtier en aluminium du châssis, il ne reste alors plus qu’à le tirer vers le haut pour faire apparaître les composants. L’accès aux composants compte aussi parmi les points forts du design adopté cette année par Apple. La plupart des pièces peuvent être désassemblées, soit à l’aide d’un tournevis cruciforme classique, soit carrément à la main. Les slots PCIe peuvent quant à eux être débloqués à l’aide d’un unique levier.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Si certains composants, comme le SSD ou la carte mère, sont propriétaires et ne peuvent donc pas être changés sans passer par Apple, le processeur (Intel Xeon) et la mémoire vive pourront théoriquement être remplacés par l’utilisateur. iFixit indique par ailleurs que les trois ventilateurs présents en façade du Mac Pro 2019 sont installés sur un seul bloc, lui aussi facile à démonter pour un accès plus aisé à la carte mère. Dernier point positif mentionné par le site : Apple a pris soin de disposer à l’intérieur de son Mac Pro différents schémas et diagrammes pour aider au démontage. Des manuels plus détaillés sont par ailleurs disponibles gratuitement en ligne pour aller plus loin.

Reste un défaut de taille qui empêche ce Mac Pro 2019 d’obtenir la note maximale : la difficulté d’obtenir les pièces qui ne sont pas comprises dans la liste limitée des réparations approuvées par la firme de Cupertino. Un écueil qui nous rappelle que nous sommes bel et bien sur une machine Apple

Les derniers articles