Apple songe à des lunettes AR s’adaptant automatiquement à la forme du visage

Des binocles vraiment intelligentes ?

 

Selon un brevet déposé l'année dernière auprès de l'USPTO, les lunettes de réalité augmentée en cours de développement chez Apple seraient en mesure de s'adapter de manière dynamique à la forme du visage de l'utilisateur. L'idée ? Permettre à tous de percevoir au mieux les contenus affichés.

Concept de lunettes AR d’Apple partagé par ZONEofTECH

On le sait, Apple travaille depuis plusieurs années sur un projet de lunettes de réalité augmentée. Si les informations se font pour le moins sporadiques quant aux plans du géant californien en la matière, voilà qu’un brevet déposé en février 2019 auprès de l’US Patent and Trademark Office (USPTO), et rendu public ce 27 février 2020, nous informe sur le degré de confort que ces binocles high-tech devraient proposer aux utilisateurs. Selon ce document, Apple miserait sur un système permettant d’ajuster automatiquement les lunettes à la taille du crâne ainsi qu’au faciès de l’utilisateur. L’objectif serait à la fois de permettre aux utilisateurs une perception optimale des éléments affichés, mais aussi de faciliter (voire encourager) le port de cet accessoire durant plusieurs heures d’affilée.

S’adapter à la forme de la tête, ne pas trop appuyer sur le nez… quand Apple joue les opticiens 2.0

Pour s’adapter automatiquement à la forme du visage, les « Apple Glasses » utiliseraient une batterie de capteurs destinés à calculer en temps réel l’écart interpupillaire de l’utilisateur. Un dispositif de suivi du regard serait par ailleurs d’actualité, tandis que des capteurs de proximité seraient pour leur part utilisés pour estimer le niveau de pression exercée par les lunettes sur le nez. La mesure de ces différents facteurs permettrait, en tout cas sur le papier, de régler les lunettes de manière optimale, quelle que soit la morphologie de l’utilisateur.

« Dans certaines configurations, un capteur de proximité capacitif pourrait comporter des électrodes appliquées sur des circuits imprimés flexibles, eux-mêmes couplés aux capteurs de suivi du regard », décrit Apple dans son brevet. « D’autres dispositifs de détection peuvent être utilisés pour mesurer la position des modules de lentilles par rapport au nez de l’utilisateur, si on le souhaite », lit-on plus loin.

S’il convient de rappeler que tous les brevets déposés par les marques n’ont pas nécessairement vocation à se concrétiser, Apple pourrait être en passe de trouver un moyen efficace de rendre ses lunettes d’AR confortables pour tous… et surtout capables de proposer la meilleure expérience d’affichage à l’ensemble des utilisateurs, sans que ces derniers n’aient besoin de régler eux-mêmes leur exemplaire. Reste maintenant à savoir quand Apple pourrait lancer ces fameuses lunettes. Selon Mike Rockwell, vice-président d’Apple, la firme tablerait sur un début de commercialisation d’ici 2022.

Les derniers articles