Apple en a assez des fuites et passe à l’offensive contre les leakers

 

Lassé de voir ses informations fuiter en permanence, Apple a visiblement décidé de lancer un cabinet d'avocats aux trousses des leakers. Ces derniers ont reçu des lettres leur demandant expressément de cesser de divulguer des informations confidentielles.

Tim Cook, le patron d’Apple lors de la WWDC 20

Tim Cook, le patron d’Apple lors de la WWDC 20 // Source : Apple

Si vous pensiez que les marques géraient les fuites autour de leur prochain produit pour commencer à faire le buzz, sachez que c’est sans doute souvent vrai, mais pas chez tout le monde. Chez Apple, on trouve cela même loin d’être drôle. Après avoir mis la pression sur les sous-traitants, Tim Cook et les siens auraient ainsi décidé de passer à l’offensive pour contrer les fuites venues de l’intérieur et inciter les leakers à lever le pied « pour des questions d’équité » face à la concurrence.

Un cabinet d’avocats mandaté par Apple a contacté un certain nombre de leakers la semaine passée, ainsi que des collaborateurs soupçonnés de renseigner et de faire circuler des rumeurs, pour leur demander de cesser le partage d’informations « non publiques ». Un courrier qui ressemblait davantage à un avertissement.

Un cabinet d’avocats aux trousses des leakers

Parmi les premiers contactés, on trouve ConceptCreator, un spécialiste des rendus qui travaille notamment avec Jon Prosser et a partagé avec celui-ci les images des nouveaux iMac en couleur ou encore des AirTags avant leur sortie. Mais les choses sont devenues plus sérieuses lorsque Kang, l’un des leakers les plus fiables, a lui aussi admis avoir reçu une lettre du service juridique. Il n’a pas hésité à publié le message sur Weibo et sa réponse.

Il y explique ainsi qu’Apple demande à ce que ne soient pas publiées sur internet des informations non communiquées par la firme, car cela « donnerait des informations importantes aux concurrents d’Apple, mais aussi tromperait les consommateurs car ce qui est divulgué peut être inexact. »

Apple AirTags

Le visuel des Apple AirTags qui avait fuité avant la conférence // Source : Jon Prosser x ConceptCreator

Connu cependant pour ses informations avérées sur de précédents iPhone et iPad ou encore le HomePod mini, Kang dit comprendre la position de la marque à la pomme, qui appuie néanmoins sa requête sur des captures d’écran de son compte Weibo sur lesquelles on le voit évoquer des dates de sortie et donner des conseils d’achat – des éléments sans rapport selon lui. Mais il se défend d’avoir publié des photos de produits non présentés ni vendu des informations, rappelant son droit de donner son avis sur des produits Apple.

Un « rêve » pour éviter une « fuite »…

Mais comme beaucoup de leakers spécialisés sur Apple, il parle lui aussi de « rêve« , un terme à la mode chez ceux-ci pour éviter le terme « fuite » et s’exposer au courroux (juridique) californien… Kang a indiqué y réfléchir par deux fois à l’avenir avant de poster des messages sur Apple, une façon de montrer que la société de Cupertino peut arriver à ses fins.

Reste que ce type d’intimidation est assez inédit chez Apple. Par le passé, Tim Cook a déjà dû hausser le ton pour stopper les fuites, mais en interne. Dans un mail assez vindicatif il y a quelques années, il avait fortement encouragé les salariés de la firme à éviter le partage d’informations avec l’extérieur, ce qui nuirait au travail global de l’entreprise et l’exposerait à la concurrence. Mais Apple ne s’en était jamais pris juridiquement et frontalement aux leakers. Pour le moment néanmoins, la lettre ne s’apparente visiblement qu’à un conseil plus qu’à une menace.

Taire les rumeurs ou les laisser faire pour rester dans l’actualité

On ne sait pas combien de personnes ont été contactées par le cabinet d’avocats. Jon Prosser, habitué à dire tout et son contraire au fil des semaines sur la marque, ne semble pas en avoir fait partie. Mais la bande à Tim Cook paraît bien s’amuser depuis quelque temps déjà à jouer de ce dernier et ses annonces à distance pour ne pas avoir besoin de lui faire peur. Quel intérêt y trouveraient-ils alors que Prosser contribue aussi à la communication de la marque avec un taux de fiabilité incertain ? Le laisser parler, ainsi que toutes les chaînes YouTube ou sites internet qui évoquent les rumeurs, est aussi un bon moyen de rester dans l’actualité en permanence pour Apple. Et nul doute que les équipes marketing le savent bien.

Il faut aller trouver le bon équilibre entre stopper les rumeurs et contrôler la communication autour des produits tout en maintenant l’attrait et l’intérêt pour le futur de la marque. Certes il peut être énervant de voir fuiter ses innovations qu’on tente de garder secrètes. Mais les évoquer est aussi un moyen de susciter la curiosité pour les amateurs de tech et les antis qui s’épanchent plus volontiers. Un sacré numéro d’équilibriste face à une concurrence toujours aussi agressive, mais qui garde cependant encore une longueur de retard en termes d’attentes et de rumeurs. L’aura d’Apple reste pour l’heure son atout numéro un.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles