On sait enfin quand la Citroën ë-C3 électrique abordable sera livrée aux premiers clients

 

Dévoilée en octobre 2023, la nouvelle Citroën ë-C3 devrait bientôt faire son arrivée dans les concessions. Mais il faudra encore faire preuve d’un peu de patience avant d’en prendre le volant. Nous sommes actuellement sur l'essai, et connaissons la date des premières livraisons.

Citroën ë-C3 // Source : Marie Lizak pour Frandroid

Citroën possède déjà une gamme de voitures électriques assez dense, avec sa petite Ami ainsi que ses ë-C4 et autres ë-Berlingo, mais la firme ne veut pas s’arrêter là.

Une arrivée prochaine en concessions

En effet, et alors que l’Union européenne va imposer à tous les constructeurs présents en Europe de ne vendre que des modèles neufs zéro-émission (à l’échappement), la marque aux chevrons va devoir encore accélérer la cadence. C’est ainsi que cette dernière a levé le voile au mois d’octobre dernier sur sa nouvelle citadine, la ë-C3, que nous avions pu découvrir quelques mois plus tard. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette petite auto est déjà très attendue par le public.

Ce ne sont pas moins de 10 000 pré-réservations qui avaient été enregistrées moins de deux mois après sa révélation. Un succès tel que Citroën avait même pris la décision d’ouvrir les commandes en avance. Une très bonne nouvelle pour les futurs clients, qui ont sans doute désormais hâte de pouvoir en prendre le volant. Mais justement, quand est-ce que les premières livraisons de la citadine sont-elles prévues ? Si la firme n’avait jusqu’à présent pas vraiment donné de détails sur le sujet, voilà que nous avons réussi à obtenir quelques précieuses informations lors de l’essai de la voiture (qui sera publié dans les prochains jours).

Citroën ë-C3
Citroën ë-C3 // Source : Citroën

Selon un porte-parole de l’entreprise avec lequel nous avons pu échanger, les premiers exemplaires de la nouvelle Citroën ë-C3 devraient être visibles dans les concessions à partir de la mi-juin. Mais attention, car il y a une petite subtilité à connaître. La rivale de la Volkswagen ID.2 et de la Dacia Spring ne sera présente qu’en statique dans les showrooms dans un premier temps. Même s’il n’est cependant pas exclu que des essais soient tout de même organisés pour les clients, ce qui n’a pas encore été confirmé par le constructeur.

En fait, il faudra patienter jusqu’au mois de septembre pour que tous ceux qui ont passé commande commencent à recevoir leur exemplaire. Il faudra prendre son mal en patience donc, mais les livraisons devraient se faire assez rapidement. Et vous allez voir, la raison est assez simple. Il faut savoir que la citadine était éligible au leasing social, permettant aux conducteurs les plus modestes de s’offrir une voiture électrique pour moins de 150 euros par mois. Mais cela va de pair avec quelques contraintes.

Une commercialisation très attendue

En effet, le site du ministère de l’écologie, en charge de ce dispositif indique que les livraisons des voitures ayant été achetées dans le cadre de ce dernier devront être effectuées avant le 30 septembre prochain. Enfin ça, c’est dans la théorie. Car dans la pratique, les choses sont un peu plus compliquées que cela, alors que les concessionnaires menacent de ne pas livrer les véhicules aux clients. En cause, les retards de remboursement du gouvernement, qui ne donne plus de nouvelles, obligeant les distributeurs à devoir contracter des prêts.

Il est donc possible que les délais soient légèrement allongés, mais rien n’est encore sûr. Il est possible que Citroën réalise toutes les livraisons du leasing avant la fin du mois de septembre. Les acheteurs étant passés hors leasing social pourraient alors être livrés plus tard. Mais ce n’est qu’une hypothèse.

Quoi qu’il en soit, la nouvelle ë-C3 devrait faire trembler sa rivale, la Dacia Spring, tandis qu’elle chassera également sur les terres de la Renault 5 E-Tech récemment dévoilée. Pour mémoire, la citadine aux chevrons repose sur une version low-cost de la plateforme CMP du groupe Stellantis. Sous son capot, elle embarque un unique moteur de 113 chevaux, qui lui permet de réaliser le 0 à 100 km/h en 11 secondes environ et d’atteindre une vitesse maximale de 135 km/h.

Citroën ë-C3
Citroën ë-C3

Elle se dote également d’une petite batterie de 44 kWh, offrant une autonomie allant jusqu’à 320 kilomètres selon le cycle WLTP. La recharge s’effectue quant à elle de 20 à 80 % en 26 minutes à une puissance maximale de 100 kW en courant continu. Enfin, la gamme démarre à partir de 23 300 euros, tandis qu’il se dit qu’une version encore plus abordable serait également prévue un peu plus tard. De quoi rivaliser également avec la nouvelle BYD Seagull qui prépare son arrivée sur le Vieux Continent.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).