Decathlon abandonne la moitié de ses marques vélo : voici la nouvelle organisation à connaître

 

Triban, Riverside et Elops vont progressivement disparaître pour laisser la place aux marques Btwin, Rockrider et Van Rysel. Cette restructuration est le fruit d’une réorganisation profonde au sein de Decathlon. Le média Weelz a pu s’entretenir avec un représentant de l’entreprise pour mieux comprendre ces changements.

Decathlon Elops LD 500 E
Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Depuis quelques années, Decathlon était une véritable fourmilière en termes de marques. Chaque sport avait droit à sa propre marque et autres sous-marques, au point d’en proposer une cinquantaine au sein de son catalogue. L’arrivée de Barbara Martin Coppola à la tête de l’enseigne tricolore en janvier 2022 a instauré une toute nouvelle dynamique.

En mars 2024, l’heure fut au chamboulement : Decathlon s’est séparé d’une trentaine de ses marques pour se concentrer uniquement sur douze principales entités. Avec six marques au départ, le vélo a forcément été touché : il n’en existe désormais plus que trois, que sont Btwin, Rockrider et Van Rysel, au détriment de Triban, Riverside et Elops.

Plus de lisibilité

Le média spécialisé Weelz s’est entretenu avec César Bygodt, « Creative Copywriter » au sein de l’équipe Rockrider, pour mieux comprendre cette nouvelle organisation. « L’idée est d’offrir une offre plus lisible à nos clients. Déjà en France les gens avaient du mal, alors il faut s’imaginer dans les géographies où nous sommes moins présents et moins anciens », explique l’intéressé.

Par ailleurs, il faudra un certain temps avant que les vélos estampillés Triban, Riverside ou Elops ne fassent la bascule. Weelz évoque notamment la problématique du moule industriel, qu’il faudra à terme remplacer. Disons que l’annonce est pour l’instant symbolique, plutôt qu’effective à l’instant T.

Decathlon Velocargo R500E 2024 arrière
Source : Decathlon

Il suffit d’ailleurs de jeter un œil au catalogue en ligne de Decathlon pour voir des vélos électriques Elops cohabités avec de modèles Riverside. Logiquement, tous ces ajustements prendront du temps avant d’être déployés.

Simplifier l’offre, la rendre plus compréhensible auprès du plus grand public, donner plus de sens au catalogue de Decathlon : voilà l’objectif de l’enseigne tricolore, qui se concentre donc sur ses marques Btwin, Rockrider et Van Rysel.

Ville, outdoor et performance

La première nommée va naturellement englober les vélos Elops pour représenter l’offre urbaine du groupe. Du côté des VAE, on pense notamment aux Elops 900 E, Elops 920 E et Elops 120 E. Peut-on imaginer un rebranding Btwin 920 E, par exemple, dans un avenir pas si lointain.

De son côté, Rockrider sera le porte-étendard du vélo outdoor, représenté par les VTT et les vélos trekking. Tous les VTC électriques seront ainsi rangés dans cette catégorie. Enfin, Van Rysel, considérée par Decathlon comme une marque experte, se focalise sur les performances avec les vélos de route évidemment, mais aussi les gravels.

D’ailleurs, le tout premier gravel électrique de Decathlon a bel et bien été lancé sous l’entité Van Rysel, aux côtés aussi d’un vélo de route électrique.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !

Les derniers articles