Facebook met le paquet sur la réalité virtuelle et augmentée

Un autre monde qui s'ouvre au réseau social

 

Le rachat d’Oculus et la multiplication des projets de réalité virtuelle ou réalité augmentée ne sont visiblement qu’une partie émergée de l’iceberg. Facebook a mis un coup d’accélérateur sur le secteur et, désormais, un cinquième de ses salariés s’y consacre.

Oculus Quest 2

Oculus Quest 2 // Source : Facebook Oculus

C’est en train de devenir une machine de guerre prête à faire basculer un peu plus Facebook dans une autre dimension. La réalité virtuelle est devenue le nouveau hobby du géant des réseaux sociaux qui met à profit son investissement dans le rachat d’Oculus VR pour lancer des projets tous azimuts.

Un cinquième de Facebook sur la réalité virtuelle

Sortie d’un Oculus Quest 2, nouvelle division dédiée nommée Reality Labs, des projets à foison… rien n’arrête la firme de Mark Zuckerberg dans son ascension virtuelle. Et selon un article de The Information, près d’un cinquième des effectifs du groupe serait désormais astreint à la branche travaillant sur les projets de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

À l’heure du télétravail, du confinement et autres joies qui poussent à rester à distance des autres, les interactions virtuelles se sont multipliées et Facebook sait qu’en virtualisant son réseau social, il a une sacrée carte à jouer.

Le lieu social Venues sur Oculus Quest 2

Le lieu social Venues sur Oculus Quest 2

The Information s’est longuement entretenu avec Mark Zuckerberg (podcast à écouter) sur le sujet. Et le fondateur de Facebook n’a pas vraiment caché les ambitions de sa société sur ce nouveau créneau dont il saisit déjà tout le potentiel social, sociétal et économique.

Je pense qu’il est vraiment logique pour nous d’investir profondément pour aider à façonner ce que je pense être la prochaine plateforme informatique majeure, cette combinaison de réalité augmentée et virtuelle, pour nous assurer qu’elle se développe d’une manière qui implique réellement les gens. Pour être présents les uns avec les autres et se rassembler.

Des projets à foison

À travers le monde, ce ne sont donc pas moins de 10 000 personnes qui participent à l’effort de Facebook dans ce secteur. En 2017, les effectifs d’Oculus VR (un millier d’employés) ne représentaient qu’environ 5 % des 18 770 employés de Facebook à l’époque, notait alors UploadVR.

Le coup d’accélérateur a été donné avec le succès rencontré par les casques autonomes Oculus Quest et Oculus Quest 2 qui n’ont plus besoin de PC (mais peuvent en option s’y raccorder pour plus de puissance).

Facebook affiche bien davantage sa mainmise sur le développement de la réalité virtuelle en interne avec une appellation désormais « Oculus From Facebook » placardée au démarrage des casques, de l’application, ou accolée à la moindre innovation maison. L’événement Oculus Connect a été rebaptisé Facebook Connect, les labs sont sous pavillon Facebook. Même les prochains projets, des lunettes de réalité augmentée, ne sont plus Oculus.

Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

Source : Frandroid / Arnaud GELINEAU

La firme de Palo Alto veut sa propre plateforme et y associer ses services. Elle a ainsi injecté dans le casque l’obligation de se connecter avec son compte Facebook, sa liste de contact, la possibilité de chatter via Messenger ou encore l’ajout d’une commande vocale qui s’active en disant… « Hey Facebook » !

Jeu à succès de la réalité virtuelle, The Climb signe son retour sur Oculus Quest. Préparez vos mains et vos yeux pour partir à l’assaut de nouveaux sommets. Mais cette fois, The Climb 2 propose des…
Lire la suite

Les derniers articles