Ford prévoit une voiture électrique à moins de 25 000 dollars

Rendez-vous en 2026 !

 

Jim Farley, le patron de Ford, prévoit une guerre des prix à venir sur le marché de l'automobile électrique. De quoi permettre de proposer des voitures électriques bien plus abordables, à des tarifs avoisinant les 25 000 dollars.

Ford Puma

L’un des plus gros freins à l’adoption de masse de la voiture électrique, c’est son prix. Une voiture électrique coûte plus cher à fabriquer qu’une voiture thermique, à cause notamment de sa batterie. Le PDG de Ford a précisé, à l’occasion d’une conférence, que sur la Ford Mustang Mach-E (vendue à partir de 44 000 dollars aux États-Unis), la batterie de 76 kWh coûte 18 000 dollars et le chargeur 3 000 dollars. Soit quasiment la moitié du prix de vente de la voiture. L’homme a donc annoncé qu’une guerre des prix se préparait en coulisse, chez les constructeurs automobiles, pour tenter de réduire au maximum les coûts de fabrication, afin, notamment, de pouvoir proposer des véhicules plus abordables.

La barre des 25 000 dollars (environ 28 000 euros avec la TVA) est très importante dans le secteur automobile puisque c’est à peu près le prix moyen d’une voiture neuve en Europe. En France, selon l’Argus, celui-ci était d’environ 27 000 euros en 2020. C’est notamment pour cette raison que Tesla prévoit depuis plusieurs années déjà le développement d’une voiture électrique à 25 000 dollars, l’hypothétique Tesla Model 2. Mais il est pour le moment très difficile de proposer une voiture dans cette gamme de prix, à moins de rogner sur la capacité de la batterie et les fonctionnalités, comme a pu notamment le faire Dacia avec sa Spring ou Volkswagen avec sa e-UP. Il s’agit de deux citadines avec un rayon d’action limité et surtout une très faible marge pour les constructeurs.

La recette pour une voiture à 25 000 dollars

Pour parvenir à proposer une voiture électrique avoisinant les 25 000 dollars, le patron de Ford a avancé quelques pistes de réduction des coûts. La première, c’est la refonte du système de distribution, en réduisant le nombre de véhicules en attente sur les parkings des concessionnaires. La distribution « classique » des véhicules coûterait 2 000 dollars de plus par voiture, comparée au modèle de Tesla qui n’a pas de concessionnaires, mais uniquement des showrooms. L’absence de campagnes publicitaires (comme le fait Tesla) pourrait également faire économiser entre 500 à 600 dollars par véhicule.

La plus grande réduction des coûts proviendra de la batterie, puisque même si le prix des piles pourrait légèrement augmenter cette année, une baisse drastique est prévue pour les années à venir. Jim Farley précise tout de même que le design a une très grande importance dans la réduction des coûts, en citant l’exemple d’une calandre pour pick-up (on pense au Ford F150 Lightning) permettant d’augmenter l’autonomie de 120 kilomètres, et donc potentiellement d’utiliser une batterie plus petite pour économiser 3 000 dollars. En effet, l’aérodynamisme est un facteur clef de la consommation et donc de l’autonomie des voitures.

Afin de pouvoir produire des voitures électriques à 25 000 dollars, le patron de Ford a annoncé que les chaînes de production allaient entièrement être reconfigurées et que la nouvelle plateforme, encore en cours de développement, allait utiliser bien moins de pièces différentes. C’est ce qu’a réussi à faire Tesla avec la partie arrière de la Model Y qui utilise deux pièces au lieu des 70 nécessaires pour la Model 3.

Pas avant 2026 chez Ford

Il ne faut toutefois pas être trop pressé pour envisager l’achat de cette future Ford à 25 000 dollars. En effet, la prochaine génération de voitures électriques exploitant cette future plateforme ne seront pas prêtes avant 2026. Le temps pour l’entreprise américaine de transformer ses usines actuelles et construire 3 usines de fabrication de batteries. Les batteries devraient aussi évoluer puisque Ford parle de nouvelle chimie. Sûrement les cellules unifiées prévues pour 2023.  Concernant le modèle de voiture, on imagine bien une Ford Puma même si les dernières rumeurs l’annoncent pour 2025. Et Ford ne sera pas seul, car Chevrolet vient de dévoiler la version 2023 de sa Bolt EV et Bolt EUV aux États-Unis, avec une baisse de prix drastique par rapport à la version 2022 puisqu’elle est proposée à partir de 25 600 dollars !

Des chercheurs japonais ont trouvé un moyen de rendre les batteries moins chères, mais aussi plus sûres, grâce à une méthode totalement innovante.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Apple travaillerait sur un iMac M3 pour les pros

    Apple

    Apple travaillerait sur un iMac M3 pour les pros

    05 juillet 202205/07/2022 • 16:10