Google Pixel 6 : il aurait tout d’un Samsung Galaxy déguisé d’après les fichiers d’Android 12 beta 4

 

Google déploie la beta 4 d'Android 12. Elle comporte quelques indications sur les travaux en cours de la firme.

Google Pixel 6 Pro

Google Pixel 6 Pro // Source : Google

Le déploiement de la beta 4 d’Android 12 n’est pas surprenant. C’était l’événement attendu du mois d’août, mais à ce stade du développement, les mises à jour ne comportent plus de nouveautés. Ici, il s’agit d’une mise à jour de stabilité.

Il est possible de la télécharger et l’installer sur les smartphones Pixel de Google.

Le plus intéressant se cache dans des fichiers déchiffrés par le site XDA, concernant les futurs projets de Google.

Modem Exynos et caméra Samsung

La nouvelle version de l’application Google Camera comporte en effet des indications que le capteur grand angle principal du Google Pixel 6 serait un Samsung GN1. La chaîne de caractère suivante a été découverte : « gn1_wide_p21 ».

Ce n’est pas le seul composant Samsung que l’on retrouverait dans ce Pixel 6, puisque le modem du téléphone aurait comme référence « g5123b ». D’après cstark27 sur Twitter, il s’agit d’une référence directe  à un nouveau modem 5G de Samsung. Le dernier en date étant le « g5123A ».

Oriole, Raven, Passport, "Slider" are 4 out of 5 devices that have a modem referenced as "g5123b". The most recent Samsung Exynos ("shannon") modem is 5123A. Can't confirm the last one right now.

— cstark27 (@Cstark_27) August 11, 2021

Les téléphones Oriole et Raven mentionnés dans le tweet sont les noms de codes des Google Pixel 6 et Pixel 6 Pro. Le Passport est le nom de code du smartphone pliable de Google. On imagine que « Slider » pourrait être le nom d’un téléphone à écran coulissant également en travaux chez Google.

Un smartphone Samsung Galaxy Pixel ?

Pour peu que l’on apprenne que les écrans OLED du Google Pixel 6 sont également fabriqués par Samsung, cela commence à faire beaucoup de composants du fabricant sud-coréen dans un smartphone.

Rappelons qu’un faisceau d’indices indique que la puce Google Tensor pourrait en réalité cacher un SoC Samsung Exynos 9855 personnalisé par les équipes de Google.

Pour créer son Google Pixel 6, la firme semble donc s’être lourdement appuyée sur les travaux de Samsung. Le hardware de Samsung et le logiciel Google, un cocktail gagnant pour faire le meilleur smartphone de l’année ?

Les derniers articles