Google Bard intègre Adobe Firefly pour une génération d’image par IA plus éthique

 

L'entreprise éditrice de logiciels de création numérique Adobe s'associe à Google pour intégrer son outil de génération d'images par intelligence artificielle au chatbot Google Bard. Un partenariat qui permet à l'IA conversationnelle de Google de rattraper son retard face à ses concurrents, tout en promettant un service plus respectueux des artistes.

L’IA conversationnelle Google Bard intègre le service de génération d’images par IA d’Adobe, appelé Firefly. // Source : Montage Frandroid

À défaut de développer la sienne, Google intègre une IA génératrice d’images déjà existante. Ce 10 mai 2023, la multinationale américaine annonce un nouveau partenariat avec l’éditeur de logiciels de création numérique Adobe. Son outil de création d’images, de vidéos et de contenus 3D générés par intelligence artificielle Adobe Firefly sera directement intégré à l’IA conversationnelle Google Bard.

Une annonce faite en parallèle de sa conférence annuelle Google I/O 2023 et qui permet à la firme de rattraper son retard face à ses concurrents tout en se démarquant par une génération d’images plus éthique.

Une IA plus respectueuse des artistes

Depuis son lancement en bêta à la fin du mois mars 2023, Firefly se démarque de ses concurrents comme Dall-E ou Midjourney en ne se basant que sur des contenus libres de droits ou tombés dans le domaine public. Cela permet donc aux créateurs d’images générées de les utiliser dans un objectif commercial.

Des exemples de contenus produits par Firefly // Source : Adobe Firefly

Dès lors, le partenariat entre Google et Adobe permettra d’utiliser son IA conversationnelle Google Bard pour créer des images au sein même de la fenêtre de chat.

Adobe précise dans un communiqué que cette coopération permettra également « de poursuivre le processus créatif directement sur Adobe Express », l’application de conception graphique simplifiée similaire à Canva et plutôt tournée vers les réseaux sociaux. Toutefois, le texte ne précise pas s’il sera possible d’exporter ces images directement de Bard à Photoshop ou Illustrator.

Google mise sur le succès affiche de l’outil d’Adobe : la firme revendique 70 millions générées depuis l’ouverture du service il y a un mois. La firme rattrape aussi son retard face à Microsoft et son outil Bing Image Creator, directement intégré au chatbot Bing Chat.

Du contenu traçable grâce à Adobe

Par ailleurs, ce partenariat permet aussi à Google Bard de mettre les bouchées doubles sur l’aspect éthique et respectueux des artistes de cette génération d’images par IA. En effet, Firefly intègre déjà une autre technologie développée par Adobe, appelée Content Credentials.

Ce service permet de lier des informations à une image, permettant aux créateurs de contenus « de fournir les preuves nécessaires pour garantir l’authenticité de leurs contenus, de la création aux moindres modifications ».

Un outil qui assure donc aux contenus créés via Google Bard d’offrir une certaine traçabilité des contenus générés, offrant plus de transparence pour éviter les détournements de ces images et garantir la paternité (ou maternité) de l’auteur ou autrice.

Un argument de plus permettant à l’IA conversationnelle de Google de se démarquer de ses concurrents, se positionnant comme un protecteur des créateurs de contenu.


Les derniers articles