La manette Stadia Controller a été démontée et le processus a permis de montrer qu’il valait vraiment mieux éviter de la casser tant elle est difficilement réparable.

Google Stadia, le service de cloud gaming de la firme de Mountain View, est arrivé chez les premiers chanceux ayant précommandé le pack Founder’s Edition à 129 euros. Celui-ci contient un Chromecast Ultra ainsi qu’une manette dédiée capable de se connecter directement aux serveurs de Google en WiFi — sans passer par un appareil intermédiaire en Bluetooth comme c’est habituellement le cas. Cette manette n’étant vraiment pas simple à réparer, il faudra y faire bien attention.

Un premier démontage

La chaîne YouTube Gamers Nexus a démonté la manette de Google Stadia afin de regarder ce qu’il se passe dans ses entrailles. Première surprise : aucune vis n’est visible sur le châssis, obligeant le youtubeur à séparer les deux parties de la manette à la scie après avoir essayé divers moyens. Les outils traditionnels, le pistolet à chaleur, l’azote liquide ou encore la force brute ne sont pas venus à bout des clips maintenant en place les deux parties de la manette.

Lien YouTube S’abonner à FrAndroid

Le reste de la manette est plutôt traditionnel, avec ses moteurs de vibration, ses boutons et sa batterie de 2000 mAh (3,8 V, 7,6 W/h). À titre de comparaison, la batterie de la Dual Shock 4 (PS4) est deux fois moins importante.

Dans son guide de sécurité et de réglementation pour la manette Stadia, Google précise :

N’essayez pas de réparer vous-même votre manette Stadia. Le démontage de l’appareil peut provoquer des dommages corporels.

Les réparations ou les modifications non autorisées peuvent endommager l’appareil de façon irréversible et avoir une incidence sur la couverture de la garantie ainsi que sur les autorisations réglementaires.

Si votre manette Stadia ne fonctionne pas correctement ou si elle a été endommagée, ne l’utilisez pas et contactez le service client.

Ne cassez pas votre manette

Le message est donc clair : faites attention à votre manette Stadia, elle est très difficile à réparer et une manette supplémentaire vous coûtera 69 euros (non disponible séparément pour le moment). Précisons également que cette manette est actuellement la seule permettant de jouer à Stadia sur le Chromecast Ultra.

On le sait, la manette est souvent le premier élément à traverser la pièce en volant lors d’une défaite… Si dans un élan de rage après une partie de Mortal Kombat perdue à cause d’un lag de votre connexion WiFi… déposez donc votre Stadia Controller sur le côté et énervez-vous plutôt sur autre chose.

Test de Google Stadia : une bêta très prometteuse