Play Store : comment Google s’est retrouvé à bannir une app anti-Chine

Inde vs Chine

 

En Inde, une application proposant de supprimer du téléphone toutes les apps de développeurs chinois a connu beaucoup de succès. À tel point que Google a dû intervenir est bannir le service du Play Store.

Google Play Store Inde et Chine

Le Google Play Store dans un conflit géopolitique

La pandémie de Covid-19 est une crise sanitaire d’ampleur, mais pas seulement. Elle engendre aussi de graves complications économiques à travers le monde, attise les fractures sociales et accentue les tensions géopolitiques. Ainsi, les conséquences peuvent même s’observer sur le Play Store. En effet, Google a été confronté sur sa plateforme à une application anti-Chine découlant directement de ce contexte global pesant.

Il faut savoir qu’en Inde, un sentiment hostile à l’égard de la Chine se fait de plus en plus ressentir. En plus de la crise du Covid-19 — pour laquelle certains tiennent Beijing pour responsable –, les deux pays les plus peuplés du monde se disputent des bouts de territoires près de leur frontière commune qui traverse l’Himalaya. Autant dire que les relations ne sont pas vraiment au beau fixe.

« Désinstaller les apps de la Chine »

Alors qu’un boycott des produits chinois s’est progressivement organisé en Inde, l’entreprise OneTouch AppLabs, basée à Jaipur, a publié le 17 mai dernier sur le Play Store une application baptisée « Remove China Apps » qui se traduit par « Désinstaller les apps de la Chine ». Vous l’aurez sans doute compris, ce service propose aux utilisateurs de supprimer de leur téléphone toutes les applications provenant de développeurs chinois, comme TikTok par exemple.

En moins de deux semaines, Remove China Apps a dépassé le million de téléchargements et s’est hissé à la deuxième place des applications gratuites les plus populaires du Play Store indien. Le service a toutefois été banni par Google pour « modification déloyale des paramètres de l’appareil».

Tech et géopolitique

Google précise en effet dans sa politique d’utilisation qu’il interdit sur le Play Store « les applications qui encouragent ou incitent l’utilisateur à supprimer ou à désactiver des applications tierces, ou à modifier des paramètres ou des fonctionnalités de l’appareil, sauf s’il s’agit d’une mesure de sécurité associée à un service avéré ».

Plus tard, Google India s’est officiellement exprimé sur le sujet.

Il s’agit d’une règle de longue date visant à garantir un environnement sain et compétitif dans lequel les développeurs peuvent réussir grâce à la conception et à l’innovation. Lorsque des applications sont autorisées à cibler spécifiquement d’autres applications, cela peut conduire à des comportements que nous estimons ne pas être dans l’intérêt de notre communauté de développeurs et de consommateurs. Nous avons appliqué cette politique à d’autres applications dans de nombreux pays par le passé, tout comme nous l’avons fait ici.

Cette affaire montre une nouvelle fois que les technologies que nous utilisons au quotidien se sont arrogé une place centrale dans les conflits géopolitiques et que les géants du secteur comme Google ne semblent pas pouvoir y échapper.

Vous lisez actuellement un article de FrAndroid, un site dédié aux technologies nouvelles, actuelles et anciennes quand souffle un vent de nostalgie. L’immense majorité de notre lectorat suit de près tout ce qui touche à…
Lire la suite

Les derniers articles

  • Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    Apple

    Apple Watch : comment créer et partager vos cadrans ?

    27 septembre 202027/09/2020 • 16:00

  • Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1
    6 /10

    Fairphone

    Test du Fairphone 3+ : le Fairphone 3.1

    27 septembre 202027/09/2020 • 14:00