Google bombarde de nouveautés son Meet dédié au milieu scolaire : ce qu’il faut retenir

Google prend les devants

 

Dédié au milieu scolaire, Google Classroom - qui reprend le principe de Google Meet - va accueillir une série de nouveautés pour faciliter les échanges entre professeurs, élèves et parents.

Depuis l’explosion du coronavirus aux quatre coins de la planète et la démocratisation du télétravail pour des centaines de millions de personnes, les visioconférences sont devenues une norme tant dans le milieu professionnel que scolaire. Essentiel et indispensable pour communiquer, cet intermédiaire est voué à perdurer.

Certes, la situation sanitaire s’améliore dans de nombreux pays, mais le travail à domicile devrait se maintenir dans de nombreuses entreprises. Pour autant, Google n’oublie pas les professeurs et élèves qui continueront pour certains à s’appuyer sur les outils numériques, comme Google Meet (gratuit depuis avril 2020). Le géant américain a ainsi annoncé une série de nouveautés à venir.

Google Classroom sur YouTube

Les nouvelles fonctionnalités décrites par la firme de Mountain View concernent Google Classroom, le pendant de Google Meet adressé au milieu scolaire. Dans les prochains mois, ce service prendra par exemple en charge les sous-titres en direct. Cela pourrait servir lors d’une réunion parents/profs, où le père ou la mère parle une langue différente.

Google Classroom souhaite vraiment aller plus loin en donnant la possibilité aux hôtes d’une réunion de diffuser leur flux sur YouTube, en temps réel. Là encore, la plateforme cherche à faciliter le lien entre professeurs, élèves et parents : pour une réunion importante ou un événement, toute personne extérieure à l’établissement pourra y assister.

Google précise que cette fonctionnalité sera dans un premier temps disponible en bêta plus tard dans l’année, suivi d’un déploiement plus global début 2022. Dans les prochains mois en revanche, plusieurs enseignants partageant un même cours virtuel prendront le statut d’hôte par défaut, et ce pour faciliter l’organisation globale du cours en question.

Pour plus de sécurité et pour éviter des intrusions, les élèves ne figurant pas sur la liste du cours devront faire une demande pour le rejoindre : seul le professeur en charge de la Classroom peut l’autoriser à rejoindre la réunion. Et afin de couper court à toute distraction, le professeur pourra aussi désactiver la vidéo de tout le monde via une fonction spéciale.

Google prépare la rentrée 2021

Pour les rassemblements virtuels sur tablettes et téléphones portables, une fonctionnalité gérée par l’hôte permettra de mettre fin à une réunion pour l’ensemble des participants. Une autre activera un mode sourdine à toute la classe, ajoute Google. Sur ordinateur, la possibilité d’épingler plusieurs fenêtres sera aussi au menu.

Bref, les nouveautés Google Classroom ne manquent pas : comme déjà dit, il faudra patienter plusieurs mois pour en profiter. On imagine que Google prépare le terrain pour la rentrée 2021, qui débutera par exemple au début du mois de septembre aux États-Unis.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles