Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

PC portables • 2021

Points positifs du Huawei MateBook 14s
  • Un écran qui gagne en fluidité et précision
  • De bonnes performances globales
  • Design tout aluminium réussi
  • Refroidissement discret et efficace
  • Excellente autonomie
Points négatifs du Huawei MateBook 14s
  • On aimerait le touchpad avec retour haptique du MateBook X
  • Dalle brillante (mais tactile)
  • Un seul port Thunderbolt 4
 

Huawei poursuit sur sa lancée en perfectionnant un peu plus son MateBook. Propulsé par un processeur Tiger Lake H35, le MateBook 14s arrive sur le marché avec des ajouts profitables ; une mise à niveau qui pourrait bien faire de l’ombre à l’offre haut de gamme du fabricant, représentée par le MateBook X.

Avec son MateBook 14s, Huawei conserve les atouts de son ultrabook de milieu de gamme tout en lui apportant une substantielle mise à niveau. Animé par un processeur Intel Core i7-11370H (Tiger Lake H35) qui embarque une partie graphique Irix Xe et promet des performances revues à la hausse, le MateBook 14s en profite aussi pour proposer son écran tactile de 14,2 pouces au format 3:2 à une fréquence de rafraîchissement plus élevée (90 Hz), ou encore à remettre la webcam à sa place plutôt que camouflée sous une touche du clavier.

Huawei MateBook 14s 2021Fiche technique du Huawei MateBook 14s

Modèle Huawei MateBook 14s 2021
Taille de l'écran 14.2 pouces
Définition 2520 x 1680 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Core i7-11370H
Puce Graphique (GPU) intel Iris Xe
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go
Mémoire interne 512 Go, 1 To
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.1
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 313,82 x 16,7 mm
Poids 1430 grammes
Prix 1 199 €
Fiche produit

Le PC a été prêté par Huawei pour ce test.

Huawei MateBook 14s 2021Un design compact et moderne

Le MateBook 14s est un MateBook comme les autres. Huawei n’a pas opéré de grands changements par rapport aux précédents modèles, si ce n’est que la webcam n’est désormais plus placée sous une touche escamotable, mais sur la bordure supérieure de l’écran. Certes, la caméra perd de sa « confidentialité », mais l’angle de capture est bien largement meilleur comme ceci.

Pour le reste, le design du MateBook 14s ne surprend pas, mais est toujours aussi convaincant. Réalisé quasi entièrement en aluminium, le châssis est robuste, bien construit et on ne peut plus fiable. Il respire la qualité tout en combinant une certaine légèreté avec ses 1,43 kg sur la balance pour une épaisseur qui n’excède pas 17 mm.

Esthétiquement, le MateBook 14s est à la fois sobre et moderne. Son châssis alu et son coloris aident à donner ce sentiment, tout autant que les finitions globales de la machine et les bordures extrêmement fines de l’écran. Au final, seule la charnière est faite de plastique. Elle stabilise parfaitement l’écran tandis que la bordure inférieure ne laisse que peu d’espace entre le clavier et l’affichage.

D’autres ultrabooks, même sur des diagonales plus larges, se payent le luxe d’être plus légers. On pense au LG Gram, à l’Asus ZenBook 13 OLED, ou encore au Lenovo Yoga Slim 7 Pro, mais on parle de 200 grammes d’écart tout au plus ce qui n’est pas excessif.

Clavier et touchpad

Hormis la touche jusqu’alors dédiée à la webcam et désormais transformée en touche dictée, la disposition du clavier ne bouge pas d’un cheveu. La saisie y est agréable avec une course de touche toutefois un peu plus longue que sur le MateBook X que j’ai pu tester l’an passé. Les touches ont des dimensions généreuses, la frappe est relativement discrète, alors que le rétroéclairage est soigneusement intégré et ajustable sur deux niveaux d’intensité. Enfin, on apprécie toujours le fait que le bouton d’alimentation soit détaché du clavier et qu’il intègre un lecteur d’empreintes digitales.

Le touchpad renvoie quant à lui une impression un peu moins bonne, notamment en raison d’un clic bien audible et d’une sensation « bon marché » à l’usage, ce qui rompt avec un design sans fautes dans l’ensemble. Néanmoins, nous n’avons pas de reproches à faire quant à son efficacité et sa précision.

La connectique

On retrouve une connectique un peu mieux fournie que l’an passé, avec deux ports USB-C avec Power Delivery et Display Alt Mode, un port USB-A, une prise combo jack et un port HDMI. Il faut cependant faire une croix sur un lecteur de cartes, ou un port Ethernet. Forcément, on s’habitue à avoir moins lorsque l’on parle d’ultrabook.

Précisons que notre exemplaire de test dispose seulement d’un port compatible Thunderbolt 4 sur les deux ports USB-C présents.

Webcam et audio

Sortir la caméra du clavier n’est pas anodin. Premièrement, car la gamme MateBook a, jusque-là, toujours disposé la webcam de la sorte, et deuxièmement, car cela permet à Huawei de la rendre compatible avec la reconnaissance faciale Windows Hello. On dispose donc d’une fonctionnalité supplémentaire avec un meilleur angle de vue, cependant la qualité de capture est toujours aussi mauvaise.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Les quatre haut-parleurs produisent un son clair et puissant, meilleur que sur bien des laptops. Les basses sont cependant quasi inexistantes, rien de surprenant.

Huawei MateBook 14s 2021L’écran (presque) idéal pour la productivité

L’écran du MateBook 14s se distingue de bien des manières. Par son fonctionnement tactile, sa définition revue à la hausse (2520 x 1680 pixels) et son format 3:2. Avec cette diagonale de 14,2 pouces, il résulte une très bonne densité de pixels (213 ppp), un affichage net et une fluidité accrue en augmentant le refresh rate à 90 Hz. Soulignons que le passage du mode 60 Hz à 90 Hz est facilité par un simple raccourci clavier (Fn + R).

Forcément, le format 3:2 se prête un peu moins à un usage multimédia. Le gain d’espace en hauteur est toutefois largement plus confortable par rapport à un écran 16:9 ou même 16:10 et nous permet de gagner en productivité dans la plupart des applications.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Il faut dire que Huawei ne fait aucun faux pas avec cet écran. Sa luminosité maximale est assez haute avec 416,2 cd/m² et son le taux de contraste que nous mesurons va au-delà de nos attentes avec un rapport de 1 755:1. Petit avantage, cette dalle LTPS embarque un capteur de luminosité qui ajuste l’intensité de l’éclairage par rapport à la luminosité ambiante. C’est un ajout très intéressant pour la simple raison que cette dalle possède un revêtement brillant qui ne contre que peu les reflets. En augmentant la luminosité de manière automatique, on conserve au mieux une bonne visibilité sur l’affichage.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

On remarque aussi que l’étalonnage de cet écran est plutôt bon. Avec une courbe RGB suffisamment stable et une température de couleurs de 6 637 K, il se montre relativement fidèle, avec un Delta E moyen de 2,83. La courbe gamma subit un léger décrochage, mais globalement se calque assez bien sur la courbe de référence. Concernant les différents espaces colorimétriques, nous mesurons une couverture de 97,8 % pour le sRGB, 72,9 % pour l’AdobeRGB, et 72,4 % pour le DCI-P3.

Huawei MateBook 14s 2021Logiciel

Le MateBook 14s est livré avec Windows 10 et devrait pouvoir être mis à niveau vers Windows 11 sans souci. Il n’embarque que peu de logiciels préinstallés, seul Huawei Manager vient regrouper quelques fonctionnalités intéressantes, notamment pour associer des appareils de la marque avec ce PC.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Huawei Manager ne propose pas une multitude de choses, un menu est dédié à l’entretien et la résolution de problème, un autre aux performances avec à la clé deux modes d’alimentation (équilibré et performance) distincts de la gestion de l’alimentation de Windows. En revanche, la sélection du mode « performance » ne signifie pas toujours que l’ordinateur fonctionne sous ce mode. Le passage en veille ou un simple redémarrage aura pour effet de rebasculer sur le mode équilibré. Néanmoins, la bascule entre les deux modes se fait simplement avec la combinaison Fn + P.

Huawei MateBook 14s 2021Performances

Gravé en 10 nm et sur le même procédé que l’ensemble des processeurs Intel de 11e génération, le Core i7-11370H dispose de 4 cœurs et 8 threads, de fréquences comprises entre 3,3 GHz et 4,8 GHz et une enveloppe thermique de 35 W en mode « équilibré » et 45 W en « performance ». Huawei a donc opté pour un processeur doté de seulement quatre cœurs dont l’avantage est d’embarquer une puce graphique Iris Xe.

On perçoit la différence entre les deux modes d’alimentation, comme le montrent les captures ci-dessous. Sous Cinebench R23, le MateBook 14s obtient un score de 1 405 points en single-core et de 5 920 points en multi-core. On observe un écart de performances d’environ 10 % entre les deux modes d’alimentation.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Nous avons poursuivi nos benchmarks en conservant le mode « performance ». L’encodage d’une vidéo 4K vers un fichier MP4 en 1080p avec HandBrake nous a permis de constater que les performances de cet i7-11370H sont effectivement légèrement supérieures à celles de l’i7-1165G7 qui fonctionne à un TDP inférieur. En utilisant le procédé d’encodage habituel, nous sommes arrivés au bout de l’exercice en 13 minutes et 43 secondes avec une moyenne de 21,4 FPS.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

On retrouve des résultats similaires avec le benchmark Modern Office de PCMark 10. Avec un score de 5 334 points, le MateBook 14s se place sensiblement au-dessus de la mêlée. Il ne s’agit sans doute pas de l’ordinateur idéal pour effectuer des tâches lourdes, mais il s’en sortira face à une demande ponctuelle.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Le SSD de 512 Go qui équipe ce PC portable dispose de deux partitions, pour un espace de stockage effectif de 456 Go. Les performances affichées sont dans la moyenne pour ce type de SSD, avec presque 3,5 Go/s en lecture séquentielle, mais quoiqu’un peu en dessous de nos attentes en écriture séquentielle avec 2,2 Go/s.

3D Mark

La puce graphique Iris Xe fait toute la différence sur cette machine. Là où le MateBook X se contente de l’iGPU Intel UHD Graphics et peine à convaincre sur la question des traitements 3D, la MateBook 14s déploie une puissance non négligeable grâce à ce processeur. On le remarque en exécutant Night Raid de 3D Mark où il obtient un score global de 18 330 points et un score graphique de 21 065 points. Des résultats supérieurs à la majorité des ultrabooks que nous avons testés cette année. Vous retrouverez ci-dessous les différents résultats que nous avons relevés à l’aide de 3D Mark.

  • Time Spy (Graphics score) : 1 690 points
  • Time Spy Extreme (Graphics score) : 786 points
  • Time Spy Stress Test : 99,7 % (stabilité du frame rate)

Dissipation thermique et bruit

Le MateBook 14s est un ordinateur parfaitement discret au quotidien. Ses deux ventilateurs ne se font entendre que lors de charges lourdes et se montrent efficaces pour maintenir des températures correctes. Lors d’un stress test de 20 minutes avec Aida 64, les températures CPU n’ont jamais dépassé 84 °C et aucun throttling n’a été observé. Précisons également que la fréquence du processeur s’est stabilisée à 4,3 GHz et est restée tout à fait stable durant l’intégralité du stress test.

Test du Huawei MateBook 14s : l’ultrabook de Huawei à son summum

Pour résumer, les températures ne montent que rarement, aucune chauffe n’est à déplorer au niveau du clavier, et le PC est facile à vivre au quotidien avec des nuisances bien limitées.

Huawei MateBook 14s 2021Autonomie

Équipé d’une batterie d’une capacité de seulement 59 Wh, le MateBook 14s se montre particulièrement endurant si l’on conserve le mode d’alimentation équilibré et un refresh rate de 60 Hz. Dans ces conditions, l’autonomie a été évaluée à 12 heures et 08 minutes avec notre protocole habituel et obtient un indice de performance de 6 618 points.

Naturellement, la durée de vie de la batterie sera amoindrie en passant à 90 Hz et sur le mode « performance ». On peut néanmoins s’attendre à retrouver une autonomie suffisante même dans ce cas, sans doute comprise entre 8 et 10 heures.

Huawei MateBook 14s 2021Prix et disponibilité

Le Huawei MateBook 14s, dans la configuration présentée au sein de ce test, est commercialisé à 1349 euros sur le site officiel du fabricant. Avec ce nouveau laptop, Huawei augmente sensiblement ses prix par rapport à la génération précédente, d’environ 100 euros au lancement. Malgré tout le fabricant sort le grand jeu pour appâter les clients avec une réduction de 50 euros en précommandant, ainsi qu’un casque Huawei Freebuds Studio et un an de garantie supplémentaire offerts.

Notre avis sur Le Huawei MateBook 14s

design
8
Le MateBook 14s n’est pas le plus léger des ultrabooks, mais il arbore un design raffiné pour une conception robuste et fonctionnelle au quotidien. L’assemblage est sans reproche, seule la qualité du touchpad nous laisse sur notre faim.
écran
9
L’écran du MateBook 14s est l’un de ses plus grands atouts, mais son format 3:2 ne conviendra sans doute pas à tous. Pour un usage quotidien placé sous le signe de la productivité, c’est un régal. La dalle brillante peut être vu comme un point faible, mais en contrepartie elle est tactile et lumineuse. Enfin, on apprécie la bonne justesse globale de l’écran en sortie de carton.
caméra
6
La caméra sort enfin de sa touche factice, en haut du clavier, et ne nous filme plus avec cet angle si peu flatteur. Elle perd de sa « confidentialité », mais est déjà un meilleur allié au quotidien pour les appels visio. En revanche, la qualité de capture est toujours aussi mauvaise.
performances
8
Les performances sont telles qu’attendues avec cette puce Intel. On note toutefois un écart de 10 % entre les deux modes d’alimentation de la machine. Largement suffisantes pour un usage bureautique classique, elles permettent aussi, jusqu’à un certain niveau, d’apprécier quelques applications 3D grâce à sa partie graphique Iris Xe.
logiciel
7
Huawei n’inclut aucun logiciel tiers avec sa machine, chose assez peu fréquente pour être soulignées. L’application Huawei Manager n’est pas des plus riches et complètes, mais embarque tout de même quelques fonctionnalités pertinentes.
autonomie
9
Malgré une batterie d’une capacité limitée, le MateBook 14s se montre endurant et saura nous suivre durant nos journées en déplacement. Il sera toutefois nécessaire de conserver le mode d’alimentation équilibré, et le refresh rate à 60 Hz, pour être certain de tenir toute une journée.
Note finale du test
8 /10
Huawei réalise une mise à niveau convaincante de son MateBook avec ce nouveau modèle. Avec des performances revues à la hausse, une belle autonomie, un écran qui gagne en justesse et fluidité, ou encore un meilleur positionnement pour la webcam, le MateBook 14s additionne les bons points pour renforcer sa position en tant qu’ultrabook de premier choix.

Ses atouts en font un concurrent de taille, même face au MateBook X, l’offre haut de gamme de Huawei. Ce dernier a beau profiter d’éléments de design plus alléchants et d’une conception plus légère, il offre moins en matière de performances et d’autonomie.

Bien sûr, toutes ces petites choses s’accompagnent d’une hausse du tarif au lancement. Ce MateBook de milieu de gamme est moins abordable qu’autrefois et c’est sans doute pour cette raison que l’on considérera d’autres machines même s’il faut passer sur un écran 16:10. Le Lenovo Slim 7 Pro a, par exemple, toutes les cartes en main pour lui faire de l’ombre.

Points positifs du Huawei MateBook 14s

  • Un écran qui gagne en fluidité et précision

  • De bonnes performances globales

  • Design tout aluminium réussi

  • Refroidissement discret et efficace

  • Excellente autonomie

Points négatifs du Huawei MateBook 14s

  • On aimerait le touchpad avec retour haptique du MateBook X

  • Dalle brillante (mais tactile)

  • Un seul port Thunderbolt 4

Les derniers articles