Avec HarmonyOS Smart Cockpit, Huawei s’attaque à Android Automotive sur le marché de l’automobile

 

Avec son HarmonyOS Smart Cockpit présenté dans le cadre d’une conférence de fin d’année, Huawei cherchera à marcher sur les plates-bandes d’Android Automotive avec un système boosté à l’intelligence artificielle.

La fin de l’année civile a été marquée par une grande conférence Huawei durant laquelle ont été présentés plusieurs nouveaux produits : de son smartphone pliable à clapet P50 Pocket à sa nouvelle montre connectée Watch D en passant par un tout nouveau système d’exploitation automobile basé sur HarmonyOS.

Pour son entrée en matière, l’HarmonyOS Smart Cockpit a été intégré à une hybride rechargeable elle aussi fraîchement présentée : l’Aito M5, qui s’inspire de la Seres SF5, et dont la portée atteint plus de 1200 kilomètres grâce à ses motorisations à la fois thermique et électrique. Elle abat par ailleurs le 0 à 100 km/h en l’espace de 4,4 secondes.

Comme un air de Tesla

Mais ce n’est pas tant les entrailles et les performances de la voiture qui nous intéressent ici, mais bel et bien son système embarqué. Ce dernier se place en effet comme un concurrent direct d’Android Automotive, en s’inspirant largement de l’OS de Google et de l’interface de Tesla. Vous allez le voir, c’est assez flagrant.

La barre inférieure dédiée au chauffage, à la climatisation ou au volume sonore rappelle par exemple l’ergonomie des écrans Tesla, jusqu’à en copier l’emplacement des fonctionnalités. Difficile de faire pire. Les icônes et pack d’applications nous font quant à eux penser à Android Automotive, mais en mieux fait.

Huawei parvient en effet à apporter de la rondeur et un aspect épuré à son interface, qui fait son petit effet, avouons-le. Le constructeur chinois mentionne également un Smart Dock, une sorte de barre de raccourcis dans laquelle peuvent être rangées vos applications préférées (musique, agenda, livres audio).

Un assistant vocal pour tout

Les applications intégrées dans le Smart Dock peuvent visiblement s’afficher sous forme de widget pour apporter de la matière visuelle. L’idée d’HarmonyOS Smart Cockpit est de vous donner une belle marge de manœuvre en termes de personnalisation d’interface. Tout doit être fait pour que vous vous sentiez chez vous.

Globalement, le système jouit d’une ergonomie bien pensée et intuitive, mais qui est surtout boostée à l’intelligence artificielle. La firme chinoise a longtemps évoqué son assistant vocal « Célia », présentée comme votre meilleur compagnon de voyage. Avec, vous pourriez tout simplement tout faire grâce à votre voix.

Dans l’idée, les commandes vocales vous permettent d’ouvrir la fenêtre de votre voiture, de lancer une musique, d’augmenter le volume, d’arrêter la musique, de demander la météo, d’appeler un contact, d’aller dans les réglages, d’ajuster l’ambiance lumineuse ou de changer de mode de conduite.

Split screen

En clair : Huawei veut que vous privilégiiez les demandes vocales au détriment des interactions avec l’écran. Et pour ceux qui préfèrent le contraire, la construction de l’interface serait capable de prendre le relais pour apporter une expérience utilisateur digne de ce nom, afin de rivaliser avec Android Automotive et Tesla.

Le géant asiatique a également présenté d’autres petites fonctionnalités, comme la possibilité de séparer l’écran en deux pour utiliser deux applications en simultané : la navigation d’un côté, la musique de l’autre, par exemple. La navigation, justement, est gérée par le service Petal Maps développé en interne par Huawei suite à l’embargo américain.

Et preuve que Huawei ne cherchera pas à se cantonner en Chine, HarmonyOS Smart Cockpit sera disponible dans plus de 70 langues à l’avenir. Aujourd’hui, il prendrait déjà en charge l’anglais, l’arabe, le français, l’espagnol ou encore l’anglais. Il y a donc une vraie volonté de déployer son OS à l’international.

Le Huawei MateBook X Pro s’offre une nouvelle version 2022 avec un écran légèrement plus grand et des performances accrues.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles