Conduite autonome : Volkswagen et Huawei mijoteraient un plan très ambitieux

 

Selon Manager Magazin, Volkswagen et Huawei seraient en pourparlers depuis plusieurs mois déjà, afin de conclure un accord sur des systèmes de conduite autonomes fournis par le géant chinois.

volkswagen
Source : YearOne via Unsplash

En pleine dégringolade sur le marché des smartphones, la faute à l’embargo américain qui dure depuis déjà trois ans, Huawei ne compte pas se laisser abattre. Pour ce faire, la multinationale chinoise élargit ses domaines d’activité et compte notamment se faire une place sur le marché de l’automobile.

Pendant longtemps, il se murmurait qu’une voiture électrique Huawei était en développement. En fait, l’entreprise souhaite plutôt se positionner sur les OS automobiles et la conduite autonome. Les présentations d’HarmonyOS Smart Cockpit en décembre 2021 et de l’Avatr 11 un mois plus tôt reflètent parfaitement ses intentions.

Pourparlers

Pour beaucoup, les voitures autonomes constituent l’avenir de la mobilité. C’est notamment ce que pense le directeur général de Volkswagen, Herbert Diess, qui s’attend à une généralisation de la conduite autonome d’ici 25 ans. D’ici-là, le constructeur veut renforcer ses partenariats pour consolider le socle logiciel de ses machines.

Huawei Harmony OS
Source : Huawei

Et parmi les partenaires qui pourraient épauler Volkswagen, un certain Huawei semble être de la partie. C’est en tout cas ce que suggère Manager Magazin, qui cite des sources internes. Des pourparlers auraient débuté il y a déjà plusieurs mois pour conclure un accord autour de technologies de conduite autonome.

Un gros montant

Ce partenariat revêt des enjeux financiers et techniques importants, puisque Reuters évoque un montant de plusieurs milliards de dollars pour des technologies que Volkswagen ne maîtriserait pas encore. Même si les sommes évoquées doivent être prises avec de belles pincettes pour le moment.

Comme le rappelle Hibridos y Electricos, ce n’est pas la première fois qu’un tel partenariat apparaît sur la Toile. Fin octobre 2021, le média chinois 36kr en parlait déjà dans ses colonnes et évoquait à l’époque la création d’une coentreprise pour développer de tels systèmes.

Un officiel de Volkswagen s’est montré relativement pessimiste quant à la pénurie de composants qui touche l’industrie automobile. Pour lui, il ne faut pas s’attendre à un retour à la normale dans les prochains mois,…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles