Huawei serait en train de planifier une offensive globale

De l'exil à la reconquête

 

L'embargo de 2019 a laissé Huawei dans une position délicate, mais le géant chinois ne dit pas son dernier mot. Selon un analyste reconnu, Huawei préparerait un grand retour.

Dans les rues de Shanghai… des affiches de Huawei partout !

Depuis l’imposition de l’embargo américain en 2019, l’entreprise technologique chinoise Huawei a subi un coup sévère, voyant sa part de marché mondiale dégringoler de 11 % à 3 % selon les données de Statcounter.

Cependant, avec le lancement récent du Mate 60 Pro qui a attiré beaucoup d’attention, la firme esquisse les contours d’un retour en force, s’appuyant sur des innovations majeures et un plan global bien structuré.

La nouvelle puce Kirin 9000S : un jalon technologique

Le succès retentissant du Huawei Mate 60 en Chine est en grande partie attribué à l’intégration de la puce Kirin 9000S gravée en 7 nm, capable d’offrir la connectivité 5G. Ce composant crucial non seulement revitalise la gamme de produits Huawei, mais lui fournit également une base solide pour concurrencer d’autres géants technologiques tels qu’Apple, Oppo, Vivo, et Xiaomi sur le territoire chinois.

Huawei Mate 60 Pro // Source : Frandroid

La puce Kirin 9000S est vue comme une percée nécessaire pour Huawei, qui ambitionne de récupérer et de consolider sa position sur le marché mondial.

Huawei aurait précédemment annoncé publiquement ne pas avoir l’intention de lancer le Mate 60 Pro à l’international. Toutefois, selon Ming-Chi Kuo, analyste chez Tianfeng Securities, cette déclaration pourrait en fait masquer une stratégie visant à orchestrer un retour en force sur le marché global, dont le marché français. Néanmoins, orchestrer ce retour en force s’annonce comme un défi de taille.

Services et applications : l’obstacle persistant

Bien que Huawei ait investi massivement dans la promotion de son App Gallery et d’autres services maison, ces efforts semblent jusqu’à présent insuffisants pour surmonter l’absence des services et applications Google. Depuis quatre ans, les utilisateurs de Huawei sont privés de l’écosystème Google, ce qui constitue un handicap majeur dans l’expérience utilisateur proposée.

Cependant, des solutions de contournement ont émergé sur internet, avec des applications comme Gspace ou Gbox, qui proposent d’installer le Play Store et les services Google sur les appareils Huawei. Toutefois, l’utilisation de ces applications soulève d’importantes préoccupations en matière de confidentialité et de sécurité des données, avec l’absence d’informations fiables concernant leurs éditeurs et l’obligation pour les utilisateurs de se connecter avec leurs identifiants Google.

Source : Gspace

Gspace crée une boutique secondaire distincte, dans laquelle les utilisateurs peuvent télécharger des applications Google et celles dépendant des services Google pour fonctionner. Pour réaliser cela, Gspace émule un environnement Android cloisonné et indépendant, imitant ainsi un système autorisé par Google. Cela oblige les utilisateurs à se connecter via leur compte Google, soulevant des préoccupations sérieuses relatives à la confidentialité des données.

De son côté, Gbox, bien que fonctionnant suivant un modèle semblable à Gspace, se présente sans publicités apparentes et émule un environnement Android, se faisant passer pour un modèle spécifique de smartphone. Cependant, malgré leur gratuité et leur fonctionnalité apparente, l’utilisation de ces applications s’accompagne de risques et d’incertitudes, notamment en raison de l’absence d’informations sur leurs éditeurs et des préoccupations concernant la sécurité et la confidentialité des données des utilisateurs. Google a d’ailleurs officiellement déconseillé ces méthodes.

Un chemin semé d’embûches

Malgré les avancées technologiques significatives et un produit phare compétitif comme le Mate 60 Pro, Huawei doit encore affronter des défis de taille pour reconquérir le marché global des smartphones, et en particulier en Europe.

Les problèmes liés à l’accès aux services et applications Google demeurent un point de blocage crucial, et les solutions actuellement disponibles posent des risques non négligeables pour la vie privée des utilisateurs.

Huawei est donc appelé à déployer davantage d’efforts pour fournir une alternative sécurisée, fiable, et conviviale à l’écosystème Google, sans quoi ses chances de regagner la confiance et l’adhésion des consommateurs hors de Chine restent minces.

La route vers la rédemption est encore longue, mais avec un investissement continu dans l’innovation et le développement de services maison robustes, Huawei pourrait bien rebondir et retrouver sa gloire d’antan.


Retrouvez un résumé du meilleur de l’actu tech tous les matins sur WhatsApp, c’est notre nouveau canal de discussion Frandroid que vous pouvez rejoindre dès maintenant !