Suite à la décision de Trump, Google aurait cessé toute activité économique avec Huawei. Les prochains smartphones de la marque n’auraient plus le droit au Play Store.

Mise à jour : l’information a été confirmée.

Il y a quelques jours, le gouvernement américain annonçait de nouvelles mesures contre Huawei, qui devait notamment faire cesser les échanges commerciaux entre les entreprises américaines et Huawei. La très sérieuse agence de presse Reuters vient peut-être d’annoncer le plus gros des bouleversements à venir pour la marque chinoise.

Un coup fatal pour le futur de Huawei ?

D’après les sources de l’agence, qui semble suffisamment sûre pour écrire à l’indicatif, Google aurait totalement cessé ses échanges avec Huawei. Cela signifie que Huawei ne pourrait plus utiliser les services du géant sur ses produits. Les futurs smartphones Huawei n’auraient donc plus accès au Play Store et aux applications de Google (Gmail, YouTube, Google Maps, etc.).

Cela signifie que Huawei ne pourrait plus utiliser les services du géant sur ses produits. Les futurs smartphones Huawei n’auraient donc plus accès au Play Store et aux applications de Google.

Huawei serait toutefois toujours libre d’utiliser la version open source d’Android, qui ne dispose d’aucun des services Google. La marque serait toutefois obligée d’aller chercher une boutique d’applications alternative au Play Store.

Si ces informations sont exactes, ce serait un coup très dur pour Huawei qui est toujours en train de solidifier sa seconde position sur le marché mondial des smartphones.

Et les smartphones déjà sortis ?

Reuters laisse entendre dans son article que les smartphones déjà sortis n’auraient pas droit aux futures mises à jour majeures poussées par Google. Ces modèles n’auraient donc pas droit à Android 10 Q avec les services Google.

Le compte officiel d’Android sur Twitter est toutefois venus rassurer certains utilisateurs en indiquant que les appareils de Huawei déjà existants — comme le P30 Pro — continueront de profiter de services comme Google Play et Play Protect. Il sera donc toujours possible de télécharger de nouvelles applications et de recevoir les patchs de sécurité.

Huawei préparerait une réponse juridique

Huawei ne voudrait évidemment pas laisser les choses se dérouler ainsi. Le service juridique de la marque travaillerait sur une réponse à la politique américaine. Nous allons immédiatement contacter Huawei France et suivre de près ce dossier.