HarmonyOS : davantage d’appareils équipés de l’OS de Huawei en 2020

 

Huawei continue de déployer son plan B, HarmonyOS, tout en investissant dans un Android sans Google. Une double stratégie coûteuse mais ambitieuse. Dans une récente interview, un responsable de Huawei a assuré que HarmonyOS sera présent sur des smartphones commercialisés en 2020, même en dehors des frontières chinoises.

Erratum : un porte parole de Huawei a finalement annoncé que HarmonyOS équipera avant tout des montres et enceintes connectées, mais aussi des TV en 2020. Il n’est question ni de smartphone ni de tablette.

Article original :

Difficile communication de Huawei lors de la dernière conférence ont été officialisés les Nova 6 5G et Nova 5 SE. Le président de la branche logicielle de Huawei, Dr. Wang Chenglu, a annoncé que l’OS HarmonyOS (Hongmeng OS) sera finalement déjà présent sur les smartphones dès 2020. Ce nouvel OS ne remplacera cependant pas Android, le plus populaire OS au monde restera le système de base de la plupart des smartphones commercialisés par le groupe chinois.

Autre point intéressant évoqué lors d’une interview, Harmony OS sera commercialisé à l’international également l’année prochaine, contrairement aux premières informations qui évoquaient une sortie essentiellement sur le marché domestique. Enfin, il a également précisé que l’OS sera open source dès août 2020, ce qui était déjà prévu.

Quelle place pour HarmonyOS ?

Ce n’est pas la première fois qu’un grand constructeur prévoit de commercialiser des smartphones avec deux OS différents. Samsung a déjà fait vivre à la fois des appareils équipés de Tizen OS et d’Android, on retrouvait Tizen OS sur des appareils d’entrée et de milieu de gamme, Android plutôt sur le milieu et le haut de gamme.

Honor Vision, la première TV avec HarmonyOS embarqué

Honor Vision, la première TV avec HarmonyOS embarqué

Concernant Harmony OS, pour le moment seules des TV équipées de l’OS ont été annoncées, chez Huawei et Honor. HarmonyOS a néanmoins toujours été évoqué comme un plan B pour Huawei, depuis que les États-Unis ont bloqué Huawei dans ses collaborations avec des entreprises américaines, dont Google.

Huawei mène donc une double stratégie pour assurer son avenir sur le marché des appareils électroniques grand public. La première stratégie consiste à proposer une alternative au Play Store, en incitant les développeurs et éditeurs à porter leurs apps Android sur l’AppGallery. La seconde est de développer un second OS, HarmonyOS, un système d’exploitation distribué à micro-noyau (à l’instar de QNX ou encore de Google Fuchsia). Cet OS est déjà développé depuis 2012, il était initialement prévu pour l’Internet des Objets afin d’équiper des objets connectés et des appareils de télécommunications.

Les derniers articles