openEuler, le nouvel OS de Huawei ne concurrencera ni Android ni Windows

C'est une distribution pour serveurs

 

Huawei a annoncé son nouvel OS open-source : openEuler. Il s'agit d'une nouvelle distribution basée sur centOS et pensée pour des serveurs.

Interface Gnome CentOS 7 pour illustration

Interface Gnome CentOS 7 pour illustration // Crédit image : Wikimedia Commons

Huawei vient de dévoiler son nouveau système d’exploitation : openEuler. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un OS open source et qui, comme EulerOS, est basé sur CentOS et repose sur le Cloud Huawei et son automatisation de scripts.

Le code source d’openEuler est donc disponible sur Gitee, équivalent chinois de GitHub. On peut y retrouver non seulement le code source, mais aussi des sources de plus de 1000 packages, disponibles à la fois pour des architectures x86 et ARM64.

Pas un concurrent de Fuchsia

En lisant rapidement ces lignes, on pourrait imaginer que si openEuler est compatible x86 et ARM64, il pourrait donc tourner à la fois sur des ordinateurs et des smartphones, et donc venir concurrencer Fuchsia, le mystérieux OS de Google.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

En réalité, il n’en est rien. Rappelons que CentOS signifie « Community Enterprise Operating System » et se veut adapté aux entreprises et organisations. openEuler et CentOS sont donc des distributions Linux essentiellement pensées pour une utilisation sur des serveurs. Huawei affirme néanmoins en avoir amélioré les performances.

Notons que sur le dépôt d’openEuler, deux sous-projets existent : iSulad et A-Tune. Le premier est orienté vers l’internet des objets et les services dans le cloud, tandis que le second sert à optimiser des réglages du système grâce à de l’intelligence artificielle.

HarmonyOS pour le grand public

Vous l’aurez compris, openEuler ne remplacera jamais Android, iOS, Windows ou macOS. Pour cela, Huawei a dévoilé HarmonyOS en 2019, son système d’exploitation capable de tourner aussi bien sur un smartphone que sur un PC, ou sur de l’IoT. Tout du moins en théorie puisque l’OS n’a vu le jour que sur téléviseur pour le moment et ne serait « pas du tout prêt » pour les autres plateformes selon certains développeurs.

On pourrait néanmoins réentendre parler de ce système d’exploitation au cours de 2020.

HarmonyOS : davantage d’appareils équipés de l’OS de Huawei en 2020

Les derniers articles