Prise en main du Huawei Matebook 14 : nos premières impressions du nouvel ultraportable

PC portables •

Huawei MateBook 14 2020
- /10

Note de la rédaction

Le Huawei MateBook 14 2020 est un PC haut de gamme équipé d'un écran tactile FullView 2K au revêtement anti-empreintes, d'un processeur Intel de 10e génération, d'un GPU NVIDIA GeForce MX350 et d'un SSD de 512 Go. La technologie Huawei Share qui prend en charge la continuité multiécrans entre les MateBooks et smartphones Huawei est aussi présente.

 

Introduction

Huawei lance un nouveau PC portable sur le marché français. Avec sa plateforme Intel Core de 10e génération, Huawei entend bien convaincre sur le segment haut de gamme qui reste accessible. Nous avons pu prendre en main la machine.

Malgré ses démêlés avec les États-Unis, Huawei peut continuer de développer sans problème des PC portables sous Windows 10, et la marque ne se prive pas. Cela lui permet de garder cette connexion avec le grand public si cher à la marque chinoise. Après le Matebook X Pro dans l’ultra haut de gamme, le MateBook D dans le milieu de gamme, et le MateBook 13 2020 entre les deux, voici le MateBook 14, nouveau venu dans la gamme. De 600 à 1500 euros, le fabricant couvre donc désormais un large spectre avec sa gamme d’ultraportables. Que nous propose cette nouvelle déclinaison ? C’est ce que nous allons voir.

Les caractéristiques du Matebook 14

Modèle Huawei MateBook 14 2020
Taille de l'écran 14 pouces
Définition 2160 x 1440 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Oui
Processeur (CPU) Intel Core i7-10510U
Puce Graphique (GPU) NVIDIA GeForce MX350
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go
Mémoire interne 512 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 5 (ac)
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 307.5 x 15.9 x
Poids 1530 grammes
Fiche produit Voir le test

Ce test a été réalisé à partir d’un exemplaire prêté par Huawei

Sur le papier, le MateBook 14 aligne de beaux arguments dans sa fiche technique. Le fabricant se montre une nouvelle fois assez généreux en stockage avec un SSD de 512 Go et 16 Go de RAM. La machine utilise une puce Intel Core i7 de 10e génération, utilisant le procédé de fabricant en 14 nm. Elle est épaulée par un processeur graphique Nvidia GeForce MX350 qui promet une hausse de 30 % des performances comparé au MX250.

Huawei reprend son design « iconique »

Il est vraiment très difficile de distinguer ce Huawei MateBook 14 de ses cousins. En plus d’avoir des noms assez proches, les PC de la marque se ressemblent énormément et utilisent les mêmes codes de design, pour ne pas dire les mêmes châssis. On retrouve donc ce boitier en alliage d’aluminium, usiné ici de façon un peu plus simpliste que sur les déclinaisons haut de gamme, sans la découpe au diamant sur les arrêtes par exemple. Un petit détail qui fait la différence en comparaison directe, mais qui peut vite s’oublier au quotidien.

Le design des PC Huawei va à l’essentiel et ne s’embarrasse pas de fioriture : un châssis, un écran quasi borderless, quelques ports, un clavier et un trackpad et voilà. Le cahier des charges de l’ultraportable classique est rempli, ni plus ni moins. Ne cherchez pas ici une critique négative des choix de Huawei, on préfère une machine avec un design bien conçu comme ici qu’une tentative ratée de faire dans l’originalité.

Mentionnons quand même le point différenciant de la marque, toujours là sur ce produit, la caméra intégrée au clavier qui permet de minimiser les bords. Dell a montré que ce subterfuge n’était plus nécessaire pour proposer un écran borderless, mais il permet tout de même d’activer physiquement la caméra uniquement lorsque c’est nécessaire.

Le clavier parlons-en. C’est exactement le même que sur les autres MateBook et c’est une bonne chose. Les touches sont bien espacées et assez larges pour rendre la frappe agréable. La course est suffisante et l’appui sur les touches est assez réactif. On peut taper du texte sur de longues sessions sans aucun problème avec les claviers de la marque.

Le bouton d’alimentation est situé en haut du clavier et intègre toujours un lecteur d’empreintes. C’est pratique pour déverrouiller rapidement sa session sous Windows 10, même si l’on préfère la reconnaissance faciale. Certains fabricants font encore l’impasse sur une solution de biométrie, ce qui est anormal en 2020 sur le marché, mais ce n’est heureusement pas le cas de Huawei.

Le touchpad intégré est plutôt large pour un PC de cette taille, mais on est loin des meilleurs du marché. Il remplit son office, avec une reconnaissance des différents gestes tactiles intégrés à Windows 10. On lui reprochera surtout la texture de glisse, pas aussi agréable que sur des touchpad de meilleure qualité, l’imitation du verre se rapproche plus ici de la feuille de papier, et un clic qui n’inspire pas totalement confiance dans les bords en haut à gauche et en haut à droite, où l’on sent une partie du châssis autour du clavier s’abaisser légèrement avec la pression sur le touchpad.

Au niveau de la connectique, Huawei nous propose ici un port USB-C sur le côté gauche qui permettra notamment de recharger le PC, à côté d’un port jack 3,5 mm et d’un port HDMI. La marque n’a pas oublié d’intégrer deux ports USB-A classiques pour s’assurer une compatibilité avec tous les périphériques habituels. L’un des ports a un débit limité à 480 Mbit/s (USB 2.0), alors que l’autre profite d’une connexion USB 3.0. On peut regretter que la marque ait fait l’impasse sur une compatibilité Thunderbolt 3 pour le port USB-C alors que la machine utilise bien une puce Intel. Sur cette gamme de prix, ce port est assez courant et permet de s’assurer d’avoir la meilleure version de l’USB-C, capable de gérer des périphériques haut débit, mais aussi de l’affichage externe et la recharge.

Un affichage très confortable

Pour son Matebook 14, Huawei intègre une nouvelle fois un écran au format 3:2. Il garantit un excellent espace d’affichage sur les pages web et pour les activités de créations d’images ou de montage vidéo. Le seul reproche que l’on peut faire à ce format est l’affichage de larges bandes noires pendant la lecture de vidéo. Autrement c’est le ratio le plus agréable qui soit d’après moi sur un PC. Il est également utilisé par Google sur sa gamme Pixelbook et par Microsoft sur les Surface. Un autre avantage est d’offrir un affichage large même lorsque l’écran est tenu au format vertical tablette tactile, mais on parle ici d’un PC portable classique et non d’un convertible, même si l’écran est tactile.

La dalle brillante LCD IPS affiche une définition de 2160 x 1440 pixels et Huawei promet une bonne couverture colorimétrique avec 100 % du spectre sRGB. Il faudra vérifier cela lors d’un test complet, mais en attendant, l’écran de cette machine est agréable à utiliser avec des couleurs assez vives à l’œil nu. Huawei a de plus un bon historique sur ce point sur ses machines haut de gamme.

Départ encourageant

Le MateBook 14 de Huawei est commercialisé au tarif de 999 euros pour la configuration présentée ici. C’est un tarif un peu plus agressif que la moyenne du marché compte tenu de la fiche technique présentant une puce Intel haut de gamme avec un chipset Nvidia dédié, même s’il ne devrait pas permettre de jouer à des jeux trop gourmands. Ce PC a tout l’air d’être un ultraportable facile à conseiller et sans vrai défaut. On pense notamment à son clavier agréable à utiliser, sa connectique plutôt généreuse et son écran borderless aux couleurs agréables à l’œil nu.

Huawei ne révolutionne pas sa recette pour un sou, et la marque prend même un peu de retard sur certains points vis-à-vis de la concurrence, au niveau de l’intégration de la caméra par exemple. Reste désormais à tester plus en profondeur la machine pour voir ce que vaut l’écran, mais aussi la batterie de 56 Wh, et les performances sur la durée avec le système de refroidissement intégré.

Les derniers articles