Test de l’Asus VivoBook S14 2020 : savoir faire des concessions

PC portables • 2020

L'Asus VivoBook S14 2020 (VivoBook S14 S433FA) présente la grande spécificité d'un pavé numérique tactile intégré au touchpad. Il est équipé d'un connexion Wi-Fi 6, d'un processeur i5 ou i7 de 10 ème génération et jusqu'à 1 To de SSD.

 

Introduction

Le VivoBook S14 2020 est le nouveau PC portable milieu de gamme de la marque destinée à rendre les ultraportables plus accessibles. Fait-il trop de concession pour son bien ? C'est ce que l'on va voir dans ce test complet.

Asus VivoBook S14 2020 

Asus VivoBook S14 2020 // Source : Frandroid

Dans la très grande famille des PC portable commercialisés par Asus, la gamme VivoBook est celle des ultraportables accessibles, en dessous de gammes plus premium comme les Zenbook qui miseront davantage sur le design et la finesse que sur le prix affiché. Les références sont nombreuses dans cette gamme, ici nous testons le VivoBook S14 en version 2020 et sous plateforme Intel.

Fiche technique de l’Asus VivoBook S14 2020

Modèle ASUS VivoBook S14 S433
Taille de l'écran 14 pouces
Définition 1920 x 1080 pixels
Technologie d'affichage LCD
Écran tactile Non
Processeur (CPU) Intel Core i7-10510U
Puce Graphique (GPU) UHD Graphics 620
Mémoire vive (RAM) 8 Go, 16 Go
Mémoire interne 1024 Go
Norme Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Version du Bluetooth 5.0
Système d'exploitation (OS) Microsoft Windows 10
Dimensions 324.9 x 15.9 x
Poids 1400 grammes
Fiche produit

Notre exemplaire de test nous a été prêté par Asus.

Des concessions sur le design

Pour tenir son prix, le VivoBook S14 ne peut pas se permettre trop d’excentricités. Cela se traduit par un ultraportable avec un châssis métallique, des bordures raisonnables autour de l’écran et pas de fioritures particulières. Le PC pèse 1,4 kg, c’est un peu au-dessus de la moyenne des ultraportables premium du marché, mais cela reste correct pour une machine à ce tarif.

Pour distinguer son VivoBook de la concurrence, Asus propose des coloris plutôt originaux avec du rose, ou du vert, mais malheureusement notre exemplaire de test garde ici une robe gris sombre plutôt classique. On peut tout de même noter une petite touche de couleur verte au niveau du clavier, mais c’est assez discret. Le design se veut néanmoins bi-tons, avec du gris clair pour la partie basse, et du gris sombre pour la partie haute.

La charnière du PC tourne autour d’un grand axe central, qui n’inspire pas totalement confiance si l’on pousse trop loin l’écran. On sent que si l’on force trop, l’écran pourrait craquer, mais c’est un cas extrême, et en prenant soin de l’ordinateur, il ne devrait pas y avoir de problèmes. Par ailleurs, la charnière ne permet pas d’ouvrir la machine d’une seule main, un détail soigné que l’on retrouve sur des machines plus chères. La finition au laser sur toute l’arête marquant la séparation entre les deux parties du PC est en revanche assez réussie et apporte une touche « premium » au design.

La ventilation de la machine se fait par une sortie sous l’écran et une simple entrée rectangulaire sous la partie du clavier. Cela semble assez léger, mais il faudra attendre le test de performance pour voir ce que la machine nous réserve sur ce plan.

Clavier agréable, touchpad avec pavé numérique intégré

Le VivoBook S14 nous propose un clavier AZERTY avec des touches assez larges dans l’ensemble. La touche entrée coupée en deux demandera un peu d’adaptation, et on peut aussi mentionner la touche MAJ gauche fusionnée avec la touche « > / < ». Pour ce niveau de prix, l’expérience est plutôt bonne, mais on sent tout de même que l’on a affaire à une machine de milieu de gamme. Par exemple, les touches du clavier ne rebondissent pas aussi bien que sur des machines plus chères et on a remarqué que l’une des touches de notre clavier possède un peu de jeu. C’est probablement propre à notre exemplaire de test.

Le touchpad est légèrement excentré sur la gauche, et se montre assez compact. La glisse n’est pas des plus agréables, mais le pavé répond bien aux appuis du doigt et se révèle assez efficace. Sur notre configuration, le touchpad peut se transformer en pavé numérique à l’aide d’une petite touche tactile. Plutôt pratique pour les aficionados d’Excel.

Connectique variée, mais de l’USB 2.0 qui date

Asus fait l’impasse sur le Thunderbolt 3, la meilleure option à ce jour sur ce type de machine, mais propose tout de même une connectique riche et variée. On a un port d’alimentation, un port HDMI, un port USB 3.0, un port USB-C (USB 3.0) et un port jack sur la tranche gauche. Sur la tranche droite, on retrouve deux ports USB 2.0 et un lecteur de micro SD.

C’est un peu dommage de trouver des ports USB limités au débit de l’USB 2.0 (480 Mb/s), mais c’est suffisant pour brancher une souris externe ou un autre périphérique bas débit de ce type. On peut également noter que les ports USB sont correctement écartés les uns des autres, et j’ai pu brancher sans problème le dongle USB d’un casque sans fil en plus d’une souris.

Un écran IPS bien calibré, mais pas assez lumineux

Notre VivoBook S14 est équipé d’une dalle de 14 pouces IPS LCD (LM140LF-3L03) avec une définition 1920 x 1080 pixels. À l’œil nu, l’écran présente une bonne gamme de couleurs, mais pèche un peu par son contraste et les couleurs manquent généralement de vivacité.

L’écran manque de luminosité

L’écran manque de luminosité // Source : Frandroid

Une fois passée sous notre sonde, et grâce au logiciel Calman, on peut relever que l’écran affiche 101 % du spectre sRGB et 68 % du DCI-P3, ce qui est très bien pour une machine de cette gamme. Sa calibration des couleurs est également très correcte — un deltaE 2000 moyen relevé à 4,25, pour un maximum de 8,25 — et une température moyenne proche de l’idéale (6396 K). L’écran pèche surtout par son niveau de luminosité un peu faible pour du LCD, à 263 cd/m² et surtout un taux de contraste assez mauvais de seulement 918:1.

L’écran est suffisamment bon pour une utilisation quotidienne du PC, et on peut même imaginer effectuer du travail créatif avec cet écran, même si la calibration n’est pas parfaite.

Un logiciel pensé pour les mises à jour

En plus de Windows 10 en version 1909, le déploiement de la mise à jour de mai semblant être au point mort au moment où ce test est écrit, on retrouve une suite de logiciels offerts par Asus. McAfee d’abord, avec une simple application « Personal Security » qui n’oblige pas à utiliser un antivirus en version d’essai. L’ordinateur est d’ailleurs configuré pour utiliser Windows Defender, la solution 100 % gratuite de Microsoft, amplement suffisante. On a également le droit à l’application MyAsus qui permet de gérer la machine, mais aussi de connecter son smartphone par le service Link To MyAsus.

Le VivoBook S14 n’intègre pas trop de logiciels encombrants

Le VivoBook S14 n’intègre pas trop de logiciels encombrants // Source : Frandroid

On a aussi quelques utilitaires comme AudioWizard, un égaliseur de son, ou Realtek Audio Console, et Nvidia Control Center pour gérer la puce audio et la puce graphique. Toutes ces applications sont gérées par le Microsoft Store, ce qui signifie une gestion des mises à jour plus simples.

Pas de biométrie

Cela fait partie des concessions choisies par Asus pour développer son PC : le VivoBook S14 ne propose ni lecteur d’empreintes ni reconnaissance faciale avec une caméra infrarouge.

La caméra HD 720p n’est pas la meilleure amie des visioconférences

La caméra est souvent le parent pauvre des composants sur PC portable, et c’est une nouvelle fois le cas ici.

La qualité de la caméra n’est pas au rendez-vous

La qualité de la caméra n’est pas au rendez-vous // Source : Frandroid

On a le droit à une simple caméra HD 720p à la qualité d’image médiocre. On aimerait que les fabricants investissent un peu plus dans ce composant, en ces temps de travail à la maison.

Performances : puce Nvidia dédiée et stockage SSD Intel

La configuration testée

Le VivoBook S14 édition 2020 est architecturé autour d’une plateforme Intel 10e génération Comet Lake gravée en 14 nm, avec dans notre cas un processeur Intel Core i7-10510U. Il est épaulé par une puce graphique Nvidia GeForce MX250 et 16 Go de RAM. Le stockage sort un peu de l’ordinaire puisque l’on a ici une solution Intel Optane H10 avec 32 Go de stockage ultra rapide et un SSD de 512 Go intégré au même composant. Pour Windows, tout cela se résume à un stockage de 512 Go et Intel s’occupe de gérer les deux espaces de stockage.

Performance en bureautique et usage web

Notre ultraportable affiche des performances tout ce qu’il y a de plus classique en 2020 pour un PC de cette catégorie. Vous pourrez naviguer sans problème sur le web, gérer vos mails et faire de la bureautique, mais il ne faudra pas penser à faire du travail trop gourmand comme du montage vidéo.

Résultat du test Cinebench

Résultat du test Cinebench // Source : Frandroid

Sur notre outil de test CineBench R20, le PC obtient un score de 1676 points, ce qui le place entre des PC de bureau équipés de puces Intel Core i7 de 6e et 7e génération. Un score plutôt honorable donc, ces processeurs consommant beaucoup plus d’énergie que le processeur du VivoBook S14.

Le SSD n’est pas des plus performants

Le SSD n’est pas des plus performants // Source : Frandroid

Les performances du SSD développé par Intel ne sont pas vraiment au rendez-vous. Bien sûr cela reste beaucoup plus rapide qu’un disque dur, mais on est loin des performances d’un SSD NVMe. Reste que ce type de stockage permet d’avoir des logiciels très réactifs et on a droit ici à un espace généreux de 512 Go qui permettra d’installer ses logiciels et stocker ses documents sans trop de problèmes.

En jeu : Fortnite en 60 fps en qualité « moyenne »

Avec une puce graphique Nvidia MX250, le VivoBook S14 peut prendre en charge quelques jeux un peu plus gourmands que sur les autres ultraportables. Cela reste une puce faite pour consommer peu et on ne peut pas la comparer avec des GeForce classiques. En pratique, le PC est capable de faire tourner un jeu comme Fortnite à 30 images par seconde, avec les options élevées, ou à 60 images par seconde en réglant le tout sur moyen.

Fortnite tourne à 30 fps en détail élevé

Fortnite tourne à 30 fps en détail élevé // Source : Frandroid

Évidemment, pour passer au régime supérieur, il sera toujours possible de passer par des services de cloud gaming.

Les performances bridées par le refroidissement

Le VivoBook S14 intègre un système de refroidissement assez léger, ce qui permet à la machine de rester relativement silencieuse. On entend évidemment le ventilateur lorsque le PC est poussé dans ses retranchements, mais sans jamais que cela devienne dérangeant. En revanche, qui dit faible système de refroidissement, dit limitation des performances. On observe alors un ralentissement de la machine après une session de travail un peu intense. Rien de trop critique, mais il faudra oublier les longues sessions de jeu ou faire des concessions sur les paramètres.

Une autonomie dans la moyenne

Avec sa batterie de 50 Wh, le VivoBook S14 est capable de tenir environ 5 à 6 heures d’utilisation selon les journées avant de tomber sous les 20 % de batterie et d’activer le mode économie d’énergie. On parle ici d’un usage mêlant bureautique et navigation sur le web, avec le Wi-Fi activé. C’est une bonne moyenne pour une machine sur cette gamme de prix.

Le chargeur est obligatoire, pas de charge par USB-C possible

Le chargeur est obligatoire, pas de charge par USB-C possible // Source : Frandroid

Pour recharger la machine, il faudra absolument passer par le chargeur dédié, et il ne sera pas possible d’utiliser le port USB-C. C’est vraiment dommage, car c’est justement l’un des intérêts apportés par l’USB-C de pouvoir se déplacer avec un seul chargeur, compatible avec son PC et son smartphone.

Prix et disponibilités de l’Asus VivoBook S14

Le VivoBook S14 que nous avons testé est commercialisé à partir de 1099 euros en France, mais le fabricant propose d’autres configurations, par exemple avec une puce Intel Core i5-10210U et 256 Go de stockage à 799 euros. C’est d’ailleurs plutôt dans cette gamme de prix que la machine se révèlera compétitive.

Le verdict du ASUS VivoBook S14 2020

design
6
Le VivoBook S14 répond au cahier des charges d'un ultraportable, mais avec tout de même des concessions. On a un châssis fin et relativement léger, mais des finitions moyennes et un écran avec des bordures plutôt larges. Une note au-dessus de la moyenne, pour un PC avec un assez bon design donc, sans être excellent.
écran
7
L'écran IPS LCD du VivoBook manque de contraste et de luminosité, mais il est relativement bien calibré et affiche une belle gamme de couleurs. C'est un petit 7 que l'on attribue à ce PC, en prenant en compte sa gamme de prix.
logiciel
9
Asus nous propose Windows 10 avec quelques logiciels pratiques et aucun bloatware win32. On a seulement droit à une application McAfee Microsoft Store, donc facilement désinstallable.
caméra
5
Le VivoBook intègre une caméra médiocre, comme la quasi totalité des ultraportables, sans possibilité de la masquer avec un cache et sans système de biométrie.
performances
7
Avec son Core i7 de 10e génération et sa puce graphique dédiée, le VivoBook offre des performances honorables pour un ultraportable. Attention toutefois au refroidissement assez léger qui finira par limiter les performances.
autonomie
6
L'autonomie du PC portable est légèrement au dessus de la moyenne du secteur avec 5 à 6 heures de navigation web avant de mettre le PC à recharger. Dommage qu'il ne soit pas possible d'utiliser port USB-C pour cela.
Note finale du test
7 /10
Sans jamais être excellent, le VivoBook se montre être un bon ultraportable. C'est justement ce qu'on attend d'une machine située sur ce segment. Il propose de belles performances et une bonne autonomie moyenne avec un écran aux couleurs correctement calibrées.

On sent malgré tout les quelques concessions acceptées par la marque pour différencier son produit des Zenbook avec des finitions vraiment moyennes, un système de refroidissement qui limite les performances, un écran avec une faible luminosité ou de plus petits détails comme le port USB-C limité dans ses usages.
Points positifs
  • L'écran bien calibré
  • Une bonne autonomie moyenne
  • Bonnes performances
  • (Wi-Fi 6, fonction pavé numérique)
Points négatifs
  • Port USB-C limité (pas de recharge, pas de vidéo)
  • Refroidissement trop léger
  • Faible luminosité
  • Pas de capteur d'empreintes

Les derniers articles

  • Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé
    8 /10

    Fitbit

    Test de la Fitbit Sense : le parfait compagnon santé

    30 novembre 202030/11/2020 • 18:30