Hyundai Ioniq 6 : la sublime berline électrique enfin officialisée avec un style sportif très assumé

 

Hyundai lève enfin le voile sur sa berline 100 % électrique, la Ioniq 6, qui vient accompagner la petite sœur Ioniq 5.

Hyundai Ioniq 6
Hyundai Ioniq 6

Depuis plusieurs semaines, Hyundai faisait du teasing autour de sa Ioniq 6 avec de nombreuses photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux de la marque. L’attente est terminée, puisque le constructeur coréen a présenté, dans la nuit de mardi à mercredi, la Ioniq 6. C’est la première berline électrique de la marque et elle vient frontalement concurrencer la Tesla Model 3 en matière de style ou même la Volkswagen ID. Aero présentée mardi.

Une berline sportive et technologique

Dans le domaine de la voiture, notamment électrique, les SUV ont le vent en poupe, délaissant les berlines. Mais avec sa Ioniq 6, Hyundai compte bien combler ce manque avec une berline aux dimensions et aux traits qui ne passeront pas inaperçus. Avec ses 4,85 mètres de longueur et ses formes très effilées permettant d’atteindre un coefficient de traînée de seulement 0,21 Cx, la Ioniq 6 est dotée d’un style très affirmé et aérodynamique.

Certains y verront du Porsche avec cet imposant aileron sur le hayon arrière intégrant une bande de LED ou encore une Mercedes CLA coupée sur sa vue 3/4 arrière. L’avant est un peu plus sage, mais avec des lignes fuyantes tout de même très particulières et un bouclier avant très agressif visuellement.

Visuellement, la Ioniq 6 annonce un tempérament très sportif, mais également absolument technologique. La signature lumineuse est omniprésente, avec des phares Matrix LED à l’avant ainsi qu’une barre lumineuse à l’avant pour indiquer le niveau de charge lorsque la voiture est branchée.

Un intérieur vraiment branché lui aussi

À l’intérieur, la technologie prend le pas sur la sportivité, avec encore une fois beaucoup de lumières, pour une ambiance lumineuse propre à cette Ioniq 6. On trouve deux écrans de 12 pouces, le premier pour le combiné d’instrumentation et le second pour l’infodivertissement. Les deux sont reliés entre eux de manière élégante, donnant l’impression d’un seul et même écran. On trouve même un éclairage sur le volant pour communiquer avec le conducteur.

Pour améliorer l’aérodynamisme, les rétroviseurs ont laissé leur place à des caméras optionnelles, dont l’image est diffusée sur les deux écrans, de part et d’autre de l’habitacle. La console centrale, sur laquelle viennent se positionner les boutons d’ouverture des fenêtres, apporte de l’espace de rangement.

Une charge rapide à 800 volts

D’un point de vue technique, la marque n’a rien officialisé pour le moment. On sait juste que la Ioniq 6 repose sur la plateforme E-GMP, la même que les Hyundai Ioniq 5 et Kia EV6. On est donc en droit de s’attendre à une recharge très rapide grâce à l’architecture 800 volts, mais également à des capacités de batterie similaire, à savoir 58 et 77 kWh.

Hyundai suit la voie des autres fabricants avec l’utilisation de matériaux recyclés, à l’image des tapis de sol en filets de pêche recyclés ou encore de bouteilles recyclées pour les sièges.

Prix et disponibilité

La Hyundai Ioniq 6 sera officiellement lancée en juillet prochain, à l’occasion d’un évènement lors duquel nous devrions en savoir plus sur sa disponibilité, son prix et ses caractéristiques techniques. La voiture électrique pourrait ainsi arriver en concession d’ici à la fin de l’année.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles