Intel surexcite son Core i9-12900KS : 5,5 GHz en fréquence de pointe

Vers l'infini et au-delà

 

Une fois n'est pas coutume, Intel et AMD se tirent la bourre sur les performances maximales proposées par leurs meilleurs processeurs. Après avoir été brièvement battu sur certains benchmarks par le nouveau Ryzen 7 5800X3D, Intel dégainait une nouvelle arme fatale durant sa conférence au CES : un Core i9-12900KS capable de monter très haut en fréquences.

L’Intel Core i9-12900K « classique », sous architecture Alder Lake

L’Intel Core i9-12900K « classique », sous architecture Alder Lake // Source : Intel

Toujours plus haut, toujours plus loin dans la montée en fréquence… quitte à faire flamber la consommation et nous forcer à revoir perpétuellement à la hausse nos besoins en alimentation. Ces derniers temps, c’est un peu la devise des fabricants de processeurs sur certaines références haut de gamme.

Quelques heures après que Lisa Su, CEO d’AMD, a annoncé au CES que le nouveau Ryzen 7 5800X3D serait en mesure de battre le gros Core i9-12900K d’Intel sur certains benchmark, Intel s’est senti obligé de donner le change. Mardi, lors de sa propre conférence au CES 2022, le géant américain a annoncé que son Core i9-12900KS (« S » pour « Special Edition ») est pour sa part capable de monter à 5,5 GHz en fréquence maximale sur un coeur… tout en tenant le cap des 5,2 GHz sur l’ensemble de ses coeurs hautes performances. Une petite prouesse en sortie d’usine.

Intel veut maintenir une longueur d’avance

Rappelons que ce n’est pas la première fois qu’Intel adopte cette stratégie consistant à lancer une version spéciale et surcadencée de son meilleur Core i9 grand public. En 2019, la firme avait par exemple commercialisé le Core i9-9900KS qui montait pour sa part à un maximum de 5,0 GHz sur l’ensemble de ses coeurs. Une fréquence que le Core i9-9900K « classique » ne pouvait atteindre que sur un seul coeur.

Source : Intel via Tom’s Hardware

Source : Intel via Tom’s Hardware

Notons par contre que la nature hybride de l’architecture Alder Lake ne rend possible la montée à 5,2 GHz que sur les huit coeurs hautes performances « P » du Core i9-12900KS. Durant la démo d’Intel, les cœurs « E » à basse consommation de la puce se contentaient ainsi de grimper à 4,0 GHz. Autre bémol : Intel ne donne pas encore de détail sur la consommation de cette puce ou sur le système de dissipation requis pour lui permettre de tenir ces fréquences maximales sur la durée. On ignore également le prix de cette édition spéciale du Core i9-12900K.

Ce que l’on sait par contre c’est qu’il sera a priori impossible de mettre la main sur ce Core i9-12900KS, à l’unité, en tant que consommateur lambda. Intel prévoit en effet de le commercialiser à la fin du premier trimestre, mais en quantités limitées (rien de très surprenant pour un CPU issu d’une sélection rigoureuse liée au « chip binning » d’Intel), et seulement auprès des constructeurs OEM. En d’autres termes, ce nouveau processeur surcadencé devrait être principalement accessible sur des PC pré-assemblés. Son lancement auprès des revendeurs classiques n’est donc pas du tout assuré.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles