La crise peut durer « quelques années » : Intel est pessimiste quant à la pénurie de puces

 

Le patron d'Intel estime que la pénurie de composants est bien partie pour durer quelques années. Ces propos pessimistes doivent cependant être remis dans leur contexte : la firme cherche à séduire de potentiels clients en leur proposant une source d'approvisionnement fiable.

Intel

Une puce Intel // Source : Pok Rie sur Pexels

Plusieurs secteurs des nouvelles technologies craignent une pénurie de composants provoquée par les chamboulement de l’année 2020 et une mauvaise anticipation de la demande. Un nouveau pic de contamination au Covid-19 frappe d’ailleurs le Vietnam et affecte les fournisseurs de Samsung et Apple. De son côté, Intel se montre pessimiste — ou réaliste en fonction des points de vue.

La crise s’enlise

Le patron du groupe, Pat Gelsinger, a profité d’une prise de parole en amont du salon Computex à Taipei pour partager ses craintes. Le dirigeant d’Intel rappelle ainsi que le confinement et le télétravail pendant la pandémie de Covid-19 a conduit à un « cycle de croissance explosive dans le domaine des semi-conducteurs » qui a mis à mal les chaînes d’approvisionnement mondiales.

« Mais si l’industrie a pris des mesures pour faire face aux contraintes à court terme, il faudra encore quelques années pour que l’écosystème remédie aux pénuries de capacités de fonderie, de substrats et de composants », avance Pat Gelsinger. Ce n’est pas la première fois que le patron d’Intel partage ce genre d’analyses. Il tenait déjà le même discours mi-avril lors d’une interview accordée au Washington Post.

Les ambitions d’Intel

Pourtant, l’homme d’affaires n’est pas défaitiste, loin de là. Ayant pris les rênes d’Intel depuis janvier seulement, il affiche beaucoup d’ambition. En mars, la firme annonçait ainsi un investissement de 20 milliards de dollars pour la construction de nouvelles usines (trois aux États-Unis, une en Europe). À terme, l’objectif est de graver des puces non seulement à son propre compte (comme depuis toujours) mais aussi pour d’autres acteurs du marché.

En prédisant une pénurie de composants sur plusieurs années, Intel essaie sans doute de convaincre ses potentiels clients de se tourner vers lui pour s’assurer un bon approvisionnement.

Les derniers articles