Test des Jabra Elite 3 : des écouteurs à 80 euros quasiment sans compromis

Casques et écouteurs • 2021

Points positifs du Jabra Elite 3
  • Qualité audio
  • Rondeur des basses
  • Codec aptX
  • Boutons physiques et contrôles complets
  • Confort d'utilisation
  • Autonomie
  • IP55
Points négatifs du Jabra Elite 3
  • Qualité des appels
  • Pas de réduction de bruit active
  • Pas de Bluetooth multipoint
  • Pas de véritable égaliseur
 

Aloos que Jabra ne proposait jusqu'à présent que des écouteurs sans fil haut de gamme, le constructeur lance, avec ses Jabra Elite 3, des écouteurs à moins de 100 euros. Pour quels compromis ? C'est ce qu'on va voir dans ce test complet.

Les Jabra Elite 3

Les Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

Pionnier du marché des écouteurs sans fil avec ses Elite Sport, Jabra a depuis lancé moultes versions de ses écouteurs true wireless avec les Elite 65T, 75T et 85T, mais aussi leurs propres déclinaisons Active. Problème, la plupart de ces écouteurs étaient lancés au prix fort, à plus de 150 euros. Et si leur prix finissait invariablement par baisser, il manquait encore une proposition plus accessible au constructeur danois. C’est désormais chose faite avec ses Jabra Elite 3, des écouteurs lancés à 79 euros qui viennent s’attaquer au marché toujours croissant des écouteurs à moins de 100 euros.

Jabra Elite 3Fiche technique

Modèle Jabra Elite 3
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, iOS
Autonomie annoncée 28 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.2
Assistant Vocal Google Assistant, Amazon Alexa
Prix 79 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par Jabra.

Jabra Elite 3Design

Côté design, c’est sans surprise que les Jabra Elite 3 reprennent la même formule que les derniers écouteurs du constructeur, les Jabra Elite 85T. Néanmoins, ils s’avèrent bien plus compacts, plus légers et avec une forme légèrement remaniée. Alors que les modèles haut de gamme de la firme danoise mettaient l’accent sur la rondeur, notamment avec un gros bouton rond à l’extérieur, les Jabra Elite 3 sont un peu plus effilés avec une forme plus triangulaire pour les touches de contrôle. Il en va de même pour l’ensemble du design des écouteurs.

Les Jabra Elite 3 avec une patte de chat

Les Jabra Elite 3 avec une patte de chat // Source : Frandroid

Du côté du poids, alors que les Elite 85T affichaient 6,9 grammes sur la balance, les Jabra Elite 3 font encore mieux avec 4,6 grammes, soit un poids plus léger d’un tiers. Il en résulte des écouteurs particulièrement confortables dans les oreilles qui se font très vite oublier. Une fois placés dans le conduit auditif, même après plusieurs heures d’utilisation, on les oublie très rapidement.

Concernant le design des écouteurs toujours, signalons qu’il ne s’agit pas d’écouteurs à tige comme c’est parfois le cas. Ici, l’ensemble de l’oreillette va tenir dans le pavillon auriculaire, sans petite barre pointant vers la bouche. Notons également qu’il s’agit d’écouteurs intra-auriculaires. À ce titre, les Jabra Elite 3 sont dotés d’embouts en silicone — Jabra fournit trois paires d’embouts Eargels — qui vont permettre une isolation passive plus que bienvenue en l’absence de réduction active du bruit. Si ce format intra-auriculaire pourra gêner certains utilisateurs, du fait de leur légèreté, les Jabra Elite 3 restent confortables à porter.

Les Jabra Elite 3 sont dotés de véritables boutons physiques

Les Jabra Elite 3 sont dotés de véritables boutons physiques // Source : Frandroid

Comme on l’a déjà signalé — et on y reviendra plus tard — les écouteurs ne sont pas dotés de zones tactiles sensitives, mais de véritables boutons physiques à l’extérieur. Ces touches, simples à trouver avec votre doigt, ont d’ailleurs une sensation de clic assez satisfaisante. C’est suffisamment rare pour le souligner et ça va permettre d’avoir un retour direct sans avoir à attendre pour savoir si son geste a bien été pris en compte.

Le boîtier des Jabra Elite 3

Comme les écouteurs en eux-mêmes, le boîtier des Jabra Elite 3 s’avère assez compact avec des dimensions de 64,15 x 28,47 x 34,6 mm et un poids de 33,4 grammes. Par conséquent, il se range très facilement dans une poche de veste, dans un sac ou même dans une poche de jean.

Du fait de son orientation horizontale, il n’est cependant pas des plus simples à ouvrir à une main. Par ailleurs, son aspect tout plastique peut faire un peu bas de gamme. Heureusement, la charnière est suffisamment large pour ne pas laisser craindre que le couvercle ne se sépare, et ce malgré un petit peu de jeu.

Le boîtier des Jabra Elite 3

Le boîtier des Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

Côté connectiques, le boîtier des Jabra Elite 3 profite d’une prise USB-C au dos. En façade, on va retrouver une LED permettant d’afficher la batterie restante… et c’est tout.

Étanchéité et utilisation sportive

Jabra met un point d’honneur à concevoir ses écouteurs pour une utilisation sportive. Les Jabra Elite 3 n’y échappent pas. Les écouteurs sont certifiés IP55 et sont donc résistants à la fois à la poussière et aux éclaboussures. Vous pourrez donc les porter sans problème en courant même si vous transpirez ou s’il pleut. Attention néanmoins, les écouteurs ne sont pas résistants à l’immersion et ne pourront donc pas être utilisés en nageant.

Les Jabra Elite 3 sont certifiés IP55

Les Jabra Elite 3 sont certifiés IP55 // Source : Frandroid

Du côté du maintien, compte tenu de la petite taille et du poids plume des Elite 3, ils restent bien en place, et ce malgré l’absence de tige. En courant avec les écouteurs, je n’ai eu à aucun moment peur qu’ils ne s’échappent de mes esgourdes. Attention néanmoins, comme c’est souvent le cas avec les modèles intra-auriculaires, le fait de bouger la mâchoire, par exemple en parlant, peu légèrement déplacer les Elite 3.

Jabra Elite 3Usage et application

Les Jabra Elite 3 sont compatibles avec Google Fast Pair. Cela signifie concrètement qu’en ouvrant le boîtier des écouteurs pour la première fois à proximité de votre smartphone Android, une petite fenêtre pop-up va s’afficher pour vous inviter à la connexion Bluetooth. Si vous avez un smartphone iPhone — ou Android sans compatibilité Fast Pair — ou que vous souhaitez connecter les écouteurs à un autre smartphone, il vous suffit de garder les doigts appuyés simultanément sur les boutons des deux écouteurs.

Les contrôles tactiles

Parce que oui, les Jabra Elite 3 ne sont pas dotés de surfaces tactiles, mais, comme c’est l’habitude chez le constructeur danois, de véritables boutons physiques, un par écouteur.

Les Jabra Elite 3 se contrôlent grâce aux boutons physiques

Les Jabra Elite 3 se contrôlent grâce aux boutons physiques // Source : Frandroid

Du côté des contrôles, c’est la simplicité qui prime :

  • Appui simple à gauche : mode transparent
  • Appui simple à droite : lecture/pause
  • Appui double à gauche : assistant vocal
  • appui double à droite : piste suivante
  • appui triple à droite : retour en arrière
  • appui long à gauche : volume bas
  • appui long à droite : volume gauche

On a donc accès ici à des contrôles très complets auxquels il ne manque rien, pas même le contrôle du volume, encore trop souvent absent des écouteurs sans fil. Par ailleurs, si vous ne souhaitez pas utiliser l’assistant vocal sur vos écouteurs, vous avez toujours la possibilité de modifier ce paramètre dans l’application Jabra Sound+.

De là, vous pouvez non seulement modifier l’assistant vocal utilisé — celui par défaut sur votre smartphone ou Amazon Alexa — ou utiliser le double appui à gauche pour lancer automatiquement une playlist sur Spotify. Malheureusement, il s’agit là de la seule personnalisation proposée pour les contrôles des boutons. Néanmoins, comme on l’a vu, ceux-ci sont particulièrement complets.

L’application Jabra Sound+

On en parlait à l’instant, les écouteurs Jabra Elite 3 sont bien évidemment accompagnés d’une application pour les contrôler davantage. Il s’agit de l’application Jabra Sound+ déjà utilisée sur les Elite 85T par exemple.

Néanmoins, ne comptez pas trop sur l’application pour découvrir des fonctionnalités inédites sur les écouteurs. Elle se contente peu ou prou du strict minimum. On pourra ainsi activer le mode transparent « HearThrough », changer le préréglage de la musique — on y reviendra –, mettre à jour le firmware des écouteurs, modifier le double appui à gauche ou retrouver les écouteurs. Et puis c’est tout…

Impossible donc, comme on l’a vu, de modifier en profondeur les fonctions liées aux boutons physiques, pas plus que de profiter d’un égaliseur complet. Bref, l’application vous servira essentiellement à mettre à jour le firmware de vos écouteurs.

La connexion Bluetooth

Les Jabra Elite 3 sont équipés d’une puce Bluetooth 5.2 pour la connexion Bluetooth. Celle-ci assure globalement un bon maintien de la connexion même s’il m’est arrivé à plusieurs reprises — en courant avec mon smartphone fixé au bras par exemple — de ressentir des soucis de connexion. Les écouteurs étaient alors désynchronisés pendant une ou deux secondes. Rien de dramatique néanmoins, dans l’ensemble la connexion Bluetooth est bien assurée par les écouteurs du Danois.

Contrairement à nombre d’écouteurs de Jabra, les Elite 3 ne sont pas compatibles avec le Bluetooth multipoint. Impossible donc de les utiliser simultanément connectés à deux sources — un PC et un smartphone par exemple. C’est d’autant plus dommage que c’est là l’une des principales forces du constructeur et que d’autres modèles proposés à moins de 100 euros comme les Oppo Enco Free 2 le proposent désormais.

Les Jabra Elite 3

Les Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

En revanche, les Jabra Elite 3 peuvent bel et bien être utilisés individuellement. En rangeant l’un des deux écouteurs dans son boîtier, on peut continuer à utiliser le second dans l’oreille. Le signal Bluetooth transmis à l’écouteur restant va alors récupérer les deux canaux stéréo pour diffuser un son mono et ne rien perdre de la piste sonore.

Jabra Elite 3Mode transparence

Les Jabra Elite 3 ne proposent pas de réduction active du bruit, mais une simple isolation passive grâce à leurs coussinets. Celle-ci est globalement efficace même si, bien évidemment, elle ne fera pas de miracles par rapport à la suppression de bruit proposée sur des écouteurs plus haut de gamme.

Les écouteurs proposent également un mode transparence, baptisé ici « HearThrough ». Il s’agit en fait de récupérer les bruits extérieurs grâce aux microphones des écouteurs pour les reproduire dans vos oreilles. De quoi supprimer donc l’isolation passive induite par le format intra-auriculaire.

Les écouteurs Jabra Elite 3

Les écouteurs Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

Si le mode transparent est globalement efficace et vous permettra bel et bien de poursuivre une conversation, le rendu des microphones manque cependant de naturel et ne parvient pas à ce qu’on peut avoir avec des écouteurs plus haut de gamme, voire avec certains concurrents proposés au même prix.

Jabra Elite 3Audio

Pour émettre du son, les Jabra Elite 3 sont équipés de deux transducteurs de 6 mm de diamètre. Chose assez rare pour le souligner, surtout sur cette gamme de prix, les écouteurs profitent non seulement du codec SBC, mais également de l’aptX. Enfin, selon Jabra, ils offrent une réponse en fréquence de 20 à 20 000 Hz.

La grille de transducteur des Jabra Elite 3

La grille de transducteur des Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

Pour tester les Jabra Elite 3, je les ai connecté à un smartphone Oppo Find X2 Pro en utilisant le codec aptX, avant d’écouter des titres sur Spotify en qualité « très élevée », c’est-à-dire de l’ogg vorbis à 320 kbps.

D’emblée, les Jabra Elite 3 séduisent par la puissance et la qualité des basses proposées. Sur Bad Guy de Billie Eilish, les écouteurs proposent des basses riches et particulièrement rondes avec une bonne présence des sous basses afin d’apporter du corps à la nappe de synthé en arrière-plan. La voix de la chanteuse américaine est également bien présente, même si, à forme volume — autour de 80 % — on pourra entendre assez facilement une tendance à la saturation des écouteurs.

Les Jabra Elite 3 dans les oreilles

Les Jabra Elite 3 dans les oreilles // Source : Frandroid

Sur Come Away with Me de Norah Jones, on retrouve cette patte chaleureuse des Elite 3 avec une signature en V plutôt marquée. Les écouteurs mettent ainsi l’accent sur les graves et les bas médiums sans toutefois oublier les aigus. Les cymbales caressées se font ainsi bien entendre. Heureusement, les écouteurs échappent à une sibilance que l’on retrouve bien trop souvent sur cette gamme de prix. Dans l’ensemble, les Elite 3 proposent donc une signature très agréable, plutôt portée vers les graves mais avec un son chaleureux qui ne manquera pas

Du côté de la dynamique sonore, c’est-à-dire la capacité des écouteurs à reproduire de manière différente les sons à bas volume et les sons à volume élevé, les Jabra Elite 3 s’en sortent correctement, mais sans être transcendants pour autant. Sur l’ouverture de la Symphonie Numéro 5 de Beethoven, la montée en tension manque un peu d’ampleur, même si les écouteurs s’en sortent mieux que bien des modèles concurrents.

Les Jabra Elite 3 proposent un son chaleureux

Les Jabra Elite 3 proposent un son chaleureux // Source : Frandroid

Concernant l’égalisation proposée par l’application Jabra Sound+, on se contentera ici du strict minimum, à savoir le choix entre six préréglages : neutre (activé par défaut), parole, plus de basses, plus d’aigus, fluide et dynamiser. On aurait apprécié pouvoir régler davantage la signature sonore des écouteurs avec un véritable égaliseur à bandes ou à courbe, mais ce n’est malheureusement pas possible.

Jabra Elite 3Micro

Les Jabra Elite 3 sont dotés de quatre microphones, donc deux par écouteur, servant à assurer la qualité des appels ainsi que le mode transparent.

À l’usage, les écouteurs du constructeur danois s’en sortent plutôt bien dans un endroit calme malgré une voix légèrement robotique. Néanmoins, cela va de mal en pis à mesure de l’augmentation des bruits ambiants. Dans un environnement calme avec un bruit constant — comme un robinet d’eau — la pollution sonore sera bien atténuée, mais votre voix paraîtra clairement étouffée pour votre interlocuteur, comme si vous étiez sous un drap ou une couette.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, dans un cadre extérieur, avec des voitures ou du vent, les Jabra Elite 3 deviennent clairement déconseillés pour passer des appels. « C’est horrible, j’entends même pas 15 % de ce que tu me dis », m’a indiqué mon interlocuteur. En cause, le traitement des bruits ambiants, efficace, mais qui vient également traiter votre voix à tel point que vous devenez incompréhensible.

Jabra Elite 3Autonomie

Du côté de l’autonomie de ses écouteurs, Jabra assure que ses Elite 3 peuvent fonctionner pendant 7 heures, avec 21 heures supplémentaires grâce au boîtier de recharge.

En partant des écouteurs chargés à 100 %, avec le mode passif et un volume à 80 %, j’ai pu utiliser les Jabra Elite 3 pendant 6h37 avant que les deux ne tombent à court de batterie. Notons néanmoins que l’écouteur droit s’est éteint bien plus tôt, au bout de tout juste 6 heures. Dans l’ensemble, la promesse de Jabra est cependant respectée avec une autonomie plus que convenable et suffisante pour utiliser les écouteurs toute la journée.

La prise USB-C pour recharger les Jabra Elite 3

La prise USB-C pour recharger les Jabra Elite 3 // Source : Frandroid

Pour la recharge, le constructeur danois assure que les Jabra Elite 3 peuvent récupérer une heure d’écoute en dix minutes. En partant d’une batterie complètement déchargée sur les deux écouteurs, j’ai pu monter à 50 % de batterie en 15 minutes. Il aura cependant fallu patienter davantage pour la charge complète, opérée en 51 minutes. Une durée plutôt longue alors que de nombreux écouteurs permettent une recharge complète en à peine plus d’une demi-heure.

Du côté de la recharge du boîtier en lui-même, il faudra nécessairement passer par la prise USB-C et le câble USB-A vers USB-C fourni — aucun adaptateur secteur n’est proposé. Le boîtier des Jabra Elite 3 n’est en effet pas compatible avec la charge sans fil.

Jabra Elite 3Prix et date de sortie

Les Jabra Elite 3 sont disponibles depuis début septembre au prix de 79 euros. Ils sont proposés en quatre coloris : beige, bleu, gris ou lilas.

Note finale du test
8 /10
Jabra nous avait habitué à lancer des écouteurs au prix fort. Logiquement, pour ses Elite 3, le constructeur a dû faire des compromis. Heureusement, le son n'est pas l'un d'entre eux. On a droit ici à des écouteurs avec un son chaleureux et des basses de très bonne qualité. Les écouteurs profitent même du codec aptX, rare sur ce segment de prix, d'un bon confort d'utilisation et d'une certification IP55.

Des défauts, certes, on en retrouve sur ces Elite 3. Une qualité d'appel dans les choux, surtout dans un cadre bruyant, pas de réduction de bruit active ou de Bluetooth multipoint. Mais pour l'essentiel, les Jabra Elite 3 sont là. La simplicité d'utilisation est aussi au rendez-vous grâce à de véritables boutons physiques permettant même de gérer le volume.

Dans l'ensemble, pour une première paire d'écouteurs à petit prix lancés par Jabra, c'est une excellente formule que proposent ces Elite 3.

Points positifs du Jabra Elite 3

  • Qualité audio

  • Rondeur des basses

  • Codec aptX

  • Boutons physiques et contrôles complets

  • Confort d'utilisation

  • Autonomie

  • IP55

Points négatifs du Jabra Elite 3

  • Qualité des appels

  • Pas de réduction de bruit active

  • Pas de Bluetooth multipoint

  • Pas de véritable égaliseur

Les derniers articles