Test des JBL Tour Pro 2 : des écouteurs avec un écran, mais pour quoi faire ?

Casques et écouteurs • 2023

Les JBL Tour Pro 2 sont des écouteurs originaux, notamment grâce à leur boîtier doté d'un écran tactile. Mais que valent-ils à l'usage et cette fonction apporte-t-elle une vraie plus-value ? C'est ce qu'on va voir dans ce test complet.

Les JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Les JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Où acheter le
JBL Tour Pro 2 au meilleur prix ?

En bref
JBL Tour Pro 2

Bon
7 /10
Points positifs du JBL Tour Pro 2
  • Nombreuses fonctionnalités
  • Bonne autonomie
  • Charge sans fil Qi
  • Bluetooth multipoint
  • Écouteurs confortables
  • Nombreux contrôles sur le boîtier
Points négatifs du JBL Tour Pro 2
  • Réduction de bruit moyenne
  • Manque de détails dans les aigus
  • Prix élevé
 

Ces dernières années, JBL a abreuvé le marché avec de nombreuses paires d’écouteurs sans fil, pour ses gammes Reflect, Live, Tune ou Wave. Néanmoins, le constructeur américain s’est longtemps contenté de proposer des écouteurs d’entrée ou milieu de gamme à bas prix. C’est avec sa première paire d’écouteurs JBL Tour Pro, en 2021, que la marque s’est intéressée davantage aux modèles haut de gamme. En ce début d’année 2023, JBL a lancé une nouvelle version, les JBL Tour Pro 2, qui se distinguent notamment par l’intégration d’un écran directement sur le boîtier. Mais que vaut leur qualité sonore, leur réduction de bruit ou leur confort ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

JBL Tour Pro 2Fiche technique

Modèle JBL Tour Pro 2
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 40 heures
Version du Bluetooth 5.3
Prix 279 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par le constructeur.

JBL Tour Pro 2Design

Si les premiers JBL Tour Pro arboraient un design tout en rondeur, quitte à dépasser assez largement du pavillon auriculaire, le constructeur américain a décidé de changer de format pour ses JBL Tour Pro 2. On a ici affaire à des écouteurs intra-auriculaires, certes, mais avec un format à tige qui permet aux écouteurs de bien rester arrimés à l’oreille.

Les écouteurs JBL Tour Pro 2
Les écouteurs JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

JBL propose par ailleurs plusieurs matériaux différents sur ses écouteurs avec un rendu brillant sur tout le contour de la tige, une surface mate au centre, là où se situe la surface tactile sensitive, et une partie striée du côté du pavillon auditif pour assurer un bon maintien. Notons par ailleurs que le constructeur fournit trois paires d’embouts avec ses écouteurs de sorte à proposer à chacun la meilleure isolation passive possible.

Côté confort, si JBL a fait quelques faux pas ces dernières années, les JBL Tour Pro 2 s’avèrent plaisants à utiliser et finissent par s’oublier après quelques minutes. J’ai pu les porter pendant plusieurs heures consécutives sans ressentir de gêne particulière. Il faut dire que malgré les technologies embarquées, les écouteurs ont un poids plutôt raisonnable de 6,1 grammes chacun sur la balance. Par ailleurs le format légèrement ovale des embouts en silicone permet de ne pas appuyer trop fortement sur le conduit auditif.

Le boîtier des JBL Tour Pro 2

C’est surtout du côté du boîtier que les JBL Tour Pro 2 se distinguent de la concurrence. De prime abord, on a droit à un boîtier plutôt massif avec 73 grammes sur la balance et des dimensions de 27 x 57 x 59 mm. Sous le boîtier, on va retrouver la traditionnelle prise USB-C pour la recharge, à côté du bouton de veille de l’écran. Le boîtier s’ouvre avec un couvercle vers le haut et les écouteurs en eux-mêmes sont dotés de LED indiquant leur statut.

Le boîtier des JBL Tour Pro 2
Le boîtier des JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Mais surtout, le boîtier des JBL Tour Pro 2 est doté d’un écran tactile de 1,45 pouce en façade, au-dessus du logo JBL. Celui-ci est éteint la plupart du temps, mais va vous permettre de contrôler directement la lecture et les fonctions des Tour Pro 2 à partir du boîtier, puisqu’il est lui aussi doté d’une connectivité Bluetooth — il peut aussi voir son firmware mis à jour. On reviendra plus tard en détail sur les options et les fonctions proposées via l’écran du boîtier.

Étanchéité et utilisation sportive des JBL Tour Pro 2

Les JBL Tour Pro 2 sont résistants à la sueur, à la pluie et aux éclaboussures. Ils peuvent donc être utilisés sans crainte dans un cadre sportif. J’ai pu les porter pendant deux séances d’une heure et demie de course à pied sans être gêné par les écouteurs dans mes oreilles. À aucun moment je n’ai eu l’impression qu’ils allaient s’échapper de mon conduit auditif. Là encore, le design des écouteurs, avec le maintien par les tiges, n’y est sans doute pas pour rien.

JBL Tour Pro 2Usage et application

Pour l’appairage avec un smartphone Android, les JBL Tour Pro 2 sont compatibles avec Google Fast Pair. La première fois que vous ouvrez le boîtier à proximité de votre smartphone compatible, vous recevrez donc une invitation à les connecter au téléphone. Pour les autres appareils, ou si vous avez déjà connecté un premier smartphone, les JBL Tour Pro 2 disposent d’un appairage pas des plus simples à appréhender. Il vous faudra retirer les écouteurs du boîtier, puis appuyer une fois rapidement, puis cinq secondes longuement sur la surface tactile de l’un d’entre eux jusqu’à ce que leurs LED clignotent en bleu. Dès lors, vous pourrez retrouver les écouteurs sans les paramètres Bluetooth de votre smartphone. Malheureusement, le bouton du boîtier n’est pas un bouton d’appairage, mais une simple touche pour allumer ou éteindre l’écran.

Les contrôles tactiles des JBL Tour Pro 2

Comme on l’a vu un peu plus tôt, les JBL Tour Pro 2 sont munis de surfaces tactiles au niveau des tiges. Identifiables par leur surface en plastique mat, elles vont permettre par défaut d’avoir accès à certaines commandes :

  • Simple appui à gauche : changement de mode de réduction de bruit ;
  • Double appui à gauche : mode TalkThru ;
  • Simple appui à droite : lecture / pause ;
  • Double appui à droite : piste suivante ;
  • Triple appui à droite : retour en arrière ;
  • Appui long à droite : assistant vocal.

Par défaut, les écouteurs de JBL permettent donc de changement de mode de réduction de bruit ou d’activer l’assistant vocal — en plus des paramètres de contrôle de la musique, — mais pas de changer le volume sonore. L’application JBL Headphones permet cependant de configurer cela. En fait, comme vous l’avez peut-être compris, les paramètres sont liés à une catégorie de contrôle. Par défaut, l’écouteur gauche gère la « commande du son ambiant », tandis que l’écouteur droit s’occupe de la « commande de lecture et de l’assistant vocal ».

Les JBL Tour Pro 2 sont dotés de surfaces tactiles
Les JBL Tour Pro 2 sont dotés de surfaces tactiles // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Il existe bien un mode « commande du volume », mais si vous l’assignez à un écouteur, vous perdrez alors le contrôle de la réduction de bruit ou de la lecture. Concrètement, pour gérer le volume, il faudra alors appuyer une fois sur l’écouteur pour augmenter le volume et deux fois pour le diminuer. Malheureusement, comme les contrôles ne peuvent pas être gérés individuellement, impossible de choisir un appui long à gauche pour diminuer et un appui long à droite, à la place de l’assistant vocal, pour l’augmenter.

L’application JBL Headphones

Comme pour la plupart des écouteurs sans fil, les commandes des JBL Tour Pro 2 peuvent également passer par l’application compagnon JBL Headphones sur smartphone. Outre la gestion des contrôles tactiles, la mise à jour du firmware ou l’affichage du pourcentage de batterie, cette application va également vous permettre de modifier le mode de réduction de bruit, intégrer un égaliseur et un mode audio spatial, ou gérer la fonction VoiceAware. Autant de fonctions sur lesquelles on reviendra plus en détail dans ce test.

L’application permet également de profiter d’une « amplification sonore personnelle » qui va augmenter le son des bruits ambiants. Ce mode s’avérera surtout pratique pour les personnes malentendantes qui souhaiteraient utiliser les Tour Pro 2 comme aide auditive. Surtout qu’elle permet d’équilibrer finement l’équilibre entre les sons de l’oreille gauche et de l’oreille droite ainsi que le niveau d’amplification.

La fonction Personi-Fi permet quant à elle de tester votre oreille pour savoir si vous parvenez bien à distinguer certaines fréquences ou l’origine d’un son et, en fonction du profil réalisé par l’application, intégrer ces données directement dans le rendu des écouteurs.

Fait plutôt étonnant, l’application JBL Headphones propose également une option « paramètre du boîtier intelligent ». C’est là que vous pourrez notamment gérer la luminosité de son écran, modifier l’écran de veille ou choisir les différentes fonctions qui sont affichées.

L’écran tactile du boîtier des JBL Tour Pro 2

Parce que la particularité des JBL Tour Pro 2 réside bel et bien dans leur boîtier de charge muni d’un écran tactile de 1,45 pouce. Par défaut, cet écran reste éteint, mais va s’allumer si vous le touchez ou si vous appuyez sur le bouton. Il faudra cependant le déverrouiller avec un glissement de doigt afin d’éviter toute interaction intempestive dans la poche.

Le boîtier va d’emblée donner accès à certaines fonctions comme le statut d’appairage des écouteurs — connectés en Bluetooth ou non — ainsi que leur niveau de batterie ou l’heure. Ces données restent en permanence affichées dès que l’écran est allumé.

Ensuite, l’écran peut être balayé pour passer d’une option à l’autre. Par défaut on va retrouver, de gauche à droite :

  • contrôles de la lecture (lecture/pause, retour en arrière, piste suivante) ;
  • gestion du volume ;
  • commande du son ambiant ;
  • égaliseur ;
  • compte à rebours ;
  • audio spatial ;
  • luminosité de l’écran ;
  • fond d’écran de déverrouillage ;
  • VoiceAware ;
  • lecture et pause automatique ;
  • notifications ;
  • trouver mes écouteurs ;
  • lampe torche (l’écran s’allume en blanc avec la luminosité maximale).

Certaines de ses fonctions — son ambiant, audio spatial, égaliseur, VoiceAware et lecture automatique — peuvent par ailleurs être désactivées depuis l’application JBL Headphones. Il est également possible de rajouter une tuile à l’écran, à savoir SilentNow. Cette fonction, également présente dans l’application sur smartphone, vous permet de déconnecter le Bluetooth tout en conservant la réduction de bruit avec un délai et une certaine durée. Une bonne solution pour s’endormir dans l’avion ou le train sans pour autant utiliser plus que nécessaire la batterie des Tour Pro 2.

Les JBL Tour Pro 2 dans leur boîtier
Les JBL Tour Pro 2 dans leur boîtier // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Reste que ces fonctions sont, dans leur écrasante majorité, également intégrées à l’application JBL Headphones. On pourra alors se demander à quoi bon les proposer également dans le boîtier. Et bien le problème avec les applications mobiles… c’est qu’elles nécessitent une connexion au smartphone. Or, si vous souhaitez changer d’égalisation, modifier l’audio spatial ou activer la mise en veille automatique en étant connecté à votre PC ou tout autre appareil ne possédant pas l’application, le boîtier est là pour ça.

Ce n’est clairement pas une révolution, mais compte tenu de la connectivité Bluetooth multipoint des écouteurs, c’est une fonctionnalité plutôt bienvenue. Dans la majorité des cas, on ne l’utilisera que très ponctuellement, mais l’écran reste fluide et agréable à utiliser. Peut-être que JBL aurait néanmoins pu rationaliser tout ça en proposant moins d’options d’emblée afin d’éviter d’effrayer les néophytes — a fortiori avec des termes comme VoiceAware et SilentNow ou une interface malheureusement uniquement en anglais au moment de ce test.

La connexion Bluetooth des JBL Tour Pro 2

On vient de le voir, les JBL Tour Pro 2 restent des écouteurs Bluetooth, compatibles ici non seulement avec la version 5.3 de la norme, mais également avec le Bluetooth LE Audio. Surtout, les écouteurs sont compatibles avec le Bluetooth multipoint et pourront donc être connectés simultanément à deux sources — par exemple un smartphone et un PC. Surtout, grâce aux contrôles accessibles depuis l’écran du boîtier, vous pourrez même en profiter sans smartphone, avec un PC et un téléviseur si vous le souhaitez.

Les JBL Tour Pro 2 dans les oreilles
Les JBL Tour Pro 2 dans les oreilles // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les écouteurs de JBL sont en revanche soumis, comme tous les écouteurs Bluetooth, à une latence. J’ai pu la mesurer à 211 ms quel que soit le codec audio utilisé : Bluetooth ou AAC. Cela signifie donc que vous percevrez un décalage certain entre l’écran et le son, tout particulièrement dans les jeux mobiles. Rappelons en effet que les applications vidéo classiques prennent en charge cette latence avec un léger décalage de l’affichage de la vidéo.

JBL Tour Pro 2Réduction de bruit

Les JBL Tour Pro 2 embarquent chacun trois microphones. Le constructeur précise que quatre d’entre eux sont utilisés pour capturer les bruits ambiants et les analyser afin de proposer une réduction de bruit active. Dans les paramètres de l’application JBL Headphones — ou sur le boîtier — vous pouvez ainsi choisir entre différentes options. Soit vous activez le mode « RBA adaptative », qui va régler automatiquement le niveau de réduction de bruit en fonction de la pollution sonore, soit vous pouvez gérer la puissance de la réduction de bruit manuellement à l’aide d’un curseur.

Les JBL Tour Pro 2 sont équipés de microphones
Les JBL Tour Pro 2 sont équipés de microphones // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Deux autres options sont proposées avec la compensation de fuite et la compensation du conduit auditif. Il s’agit là de proposer une réduction de bruit dite « feedback » où les écouteurs vont analyser les sons qui seraient entrés dans le conduit auditif malgré l’isolation passive pour les réduire à leur tour. De mon côté, pour m’assurer de profiter de la réduction de bruit active la plus efficace possible, j’ai essentiellement utilisé le réglage manuel poussé au maximum et activé les deux options de compensation.

Il en résulte une réduction de bruit qui va permettre de réduire plutôt efficacement les bruits sourds autour de vous, particulièrement dans les basses fréquences et les bas médiums. En revanche, les écouteurs sont très à la peine sur les bruits plus ponctuels. La réduction de bruit s’avérera trop légère pour filtrer les sons des voix autour de vous ou pour annuler efficacement des bruits de roulement de train ou des sons de moteur de voiture lorsque vous marchez sur le trottoir. On a affaire ici à une réduction de bruit correcte, mais c’est tout, loin de ses principaux concurrents vendus au même prix comme les AirPods Pro 2 ou les Bose QC Earbuds II.

Les modes Ambient Aware et TalkThru

En plus de la réduction de bruit active, les JBL Tour Pro 2 profitent de plusieurs fonctionnalités liées au mode transparent, pour mieux entendre les sons autour de vous.

Le mode Ambient Aware est un mode transparent classique, qui va vous permettre d’utiliser les microphones des écouteurs pour diffuser les sons extérieurs jusqu’à vos oreilles, malgré l’isolation passive des embouts en silicone. Le rendu peut être plus ou moins poussé grâce à un curseur pour augmenter les sons ambiants jusqu’à vos tympans.

Les JBL Tour Pro 2
Les JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

De son côté, le mode TalkThru va se concentrer sur les fréquences médiums, c’est-à-dire celles des voix humaines. L’idée est ici de bloquer les sons les plus graves et de vous permettre d’entendre les voix des personnes avec qui vous pourriez discuter sans être gêné par un ronflement grave, dans un avion ou un train par exemple.

Dans l’ensemble, si le mode Ambient Aware s’avère convaincant, avec une reproduction assez naturelle des sons alentour, le mode TalkThru est un peu trop orienté vers les médiums et va avoir tendance à produire un son nécessairement trop sec, qui manque d’assise. Surtout, ce mode va reproduire toutes les fréquences médiums autour de vous, et pas seulement les voix. Dans mon cas, j’ai largement eu tendance à préférer le premier des deux modes.

JBL Tour Pro 2Audio

Les JBL Tour Pro 2 sont équipés d’un transducteur dynamique de 10 mm dans chacun des écouteurs. Les écouteurs en eux-mêmes ne sont par ailleurs compatibles qu’avec les codecs audio Bluetooth les plus communs du marché, à savoir le SBC et l’AAC. Ainsi, ils ne prennent pas en compte le LDAC ou les différentes versions de l’aptX de Qualcomm. Cela permet cependant aux écouteurs de reproduire l’ensemble des fréquences audibles, comme tous les écouteurs, avec une réponse en fréquence annoncée de 20 à 20 000 Hz.

Pour tester les JBL Tour Pro 2, je les ai appairés à un smartphone Vivo X80 Pro et ai écouté des titres en qualité « très élevée » sur Spotify, soit des fichiers ogg vorbis à 320 kbps. Les écouteurs ne profitant pas de codecs plus avancés, aucune différence ne sera donc perceptible avec des titres en qualité CD ou HD.

Les grilles de transducteurs des JBL Tour Pro 2
Les grilles de transducteurs des JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les JBL Pro Tour 2 parviennent à proposer un son plutôt riche avec une bonne présence dans le bas du spectre. Si la signature sonore des écouteurs peut paraître plutôt déséquilibrée en ce sens, elle a au moins le mérite de fournir un rendu assez flatteur avec une bonne assise. Sur Bad Guy de Billie Eilish, les écouteurs s’en sortent très convenablement pour le rendu de la ligne de basse en arrière-plan, sans pour autant négliger la voix de la chanteuse américaine.

Il en résulte cependant des basses un peu trop prégnantes et, surtout, un manque de précision dans les aigus. Un rendu qui se confirme sur Space Oddity de David Bowie, où les écouteurs vont avoir tendance à trop appuyer la basse et à fournir un son un poil trop brouillon qui peut manquer de finesse. Là encore, les voix sont cependant bien mises en valeur, notamment dans les hauts médiums.

La courbe de réponse en fréquence des JBL Tour Pro 2
La courbe de réponse en fréquence des JBL Tour Pro 2 // Source : Frandroid

Comme on peut le voir sur le graphique ci-dessus, les JBL Tour Pro 2 ont une signature sonore en W, c’est-à-dire avec une mise en valeur des basses, des médiums et, plus légèrement, des aigus autour de 18 000 Hz. Il n’empêche que la courbe souligne effectivement un manque de netteté dans les hautes fréquences et, si l’accent mis sur les extrêmes aigus à 18 kHz permet de la compenser légèrement, le rendu n’est pas aussi naturel qu’avec des écouteurs aux hautes fréquences plus équilibrées.

L’application JBL Headphones permet bien évidemment de corriger cette courbe grâce à un égaliseur et à plusieurs profils (jazz, vocal, bass, club et studio). Vous pouvez également enregistrer votre propre profil grâce à un égaliseur 10 bandes (32, 64, 125, 250, 500, 1000, 2000, 4000, 8000 et 16 000 Hz) ajustables à plus ou moins 7 dB.

Les écouteurs proposent un son plutôt ample avec une très bonne spatialisation sonore. S’ils manquent de dynamique, la scène sonore s’avère cependant plutôt ample et vous pourrez facilement imaginer l’emplacement des instruments autour de vous. JBL propose une fonction Spatial Sound compatible avec les contenus en audio spatial (mais sans suivi des mouvements de la tête). Malheureusement, à part apporter un peu plus d’écho, l’effet ne s’avère guère convaincant.

JBL Tour Pro 2Micro

Au total, les JBL Tour Pro 2 sont équipés de six microphones — trois pour chaque écouteur. De quoi permettre, selon le constructeur, de réduire les bruits ambiants durant les appels vocaux pour ne pas gêner votre interlocuteur qui pourra ainsi se concentrer sur votre voix.

Dans les faits, les écouteurs de JBL s’en sortent bien dans un environnement calme. Si la captation des micros n’est pas parfaite, elle s’avérera suffisante pour vous faire comprendre de la personne au bout du fil. En revanche, les JBL Tour Pro 2 vont avoir du mal à filtrer les bruits soudains comme ceux d’un klaxon, de freins ou de personnes parlant autour de vous. Les écouteurs sont par ailleurs particulièrement sensibles aux bruits du vent qui peuvent vite gêner la personne au bout du fil.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, dans un environnement particulièrement bruyant, si les JBL Tour Pro 2 parviennent effectivement à réduire les bruits ambiants, cela se fait malheureusement aussi aux dépens de votre voix. Elle sera alors particulièrement filtrée et votre interlocuteur perdra le sens de ce que vous avez à lui raconter.

Notons enfin que la fonction VoiceAware, présente au sein de l’application JBL Headphones et sur le boîtier, vous permet d’entendre le son tel qu’il est capté par les écouteurs, avec un volume plus ou moins élevé.

JBL Tour Pro 2Autonomie

Concernant l’autonomie de ses Tour Pro 2, JBL indique que les écouteurs seuls, sans réduction de bruit, peuvent fonctionner pendant 10 heures avant de tomber en rade de batterie. Avec le boîtier de recharge, l’autonomie pourrait monter cette fois jusqu’à 40 heures. En revanche, en allumant la réduction de bruit active, l’autonomie annoncée est un peu plus courte, de l’ordre de huit heures selon le constructeur.

De mon côté, en utilisant les écouteurs avec la réduction de bruit au maximum et avec un volume à 50 %, j’ai pu utiliser les JBL Tour Pro 2 pendant 7h41 avant que l’écouteur droit ne s’éteigne, suivi par l’écouteur gauche 30 minutes plus tard, soit un total de 8h11. On a donc bel et bien une autonomie de huit heures avec réduction de bruit comme promis par JBL. Surtout, il s’agit là d’une autonomie très correcte pour des écouteurs sans fil, là où de nombreux constructeurs peinent à dépasser les sept heures d’utilisation.

La prise USB-C sur le boîtier des JBL Tour Pro 2
La prise USB-C sur le boîtier des JBL Tour Pro 2 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Pour la recharge, JBL communique sur 10 minutes de charge pour cinq heures d’écoute. J’ai pu chronométrer une recharge complète des écouteurs dans leur boîtier en moins de 30 minutes.

Le boîtier des JBL Tour Pro 2 peut non seulement être rechargé grâce à la prise USB-C, mais également par induction grâce à la charge sans fil Qi.

JBL Tour Pro 2Prix et date de sortie

Les JBL Tour Pro 2 seront disponibles en coloris noir ou champagne dans le courant du mois de janvier. Ils seront proposés en France au prix de 249 euros.

Où acheter le
JBL Tour Pro 2 au meilleur prix ?
Note finale du test
Bon
7 /10
Avec ses Tour Pro 2, JBL s'attaque au segment des écouteurs sans fil haut de gamme. Cependant, alors que la plupart des modèles concurrents misent sur la réduction de bruit active ou sur la qualité sonore pour se démarquer, l'idée de JBL est plus originale avec un boîtier doté d'un écran tactile pour les différentes fonctions.

Il en résulte des écouteurs très riches en termes de fonctionnalités avec de nombreuses options de personnalisation et quelques fonctions bien senties comme le Bluetooth multipoint ou la charge sans fil.

Reste que sur les fonctions essentielles sur ce segment de prix, les JBL Tour Pro 2 ont encore quelques lacunes, notamment une réduction de bruit active très moyenne face aux cadors du genre que sont les Bose QC Earbuds II ou les AirPods Pro 2. Les JBL Tour Pro 2 pêchent également par une qualité sonore trop déséquilibrée par défaut avec un manque de netteté et de précision dans les aigus.

Quant au boîtier, s'il s'avère utile pour accéder rapidement aux paramètres, notamment si vous utilisez les écouteurs avec un PC, il fait rapidement doublon et on finit par le laisser de côté au bout de quelques jours tant il n'apporte pas grand-chose à un usage classique d'une paire d'écouteurs sans fil connectée à un smartphone.

Points positifs du JBL Tour Pro 2

  • Nombreuses fonctionnalités

  • Bonne autonomie

  • Charge sans fil Qi

  • Bluetooth multipoint

  • Écouteurs confortables

  • Nombreux contrôles sur le boîtier

Points négatifs du JBL Tour Pro 2

  • Réduction de bruit moyenne

  • Manque de détails dans les aigus

  • Prix élevé

Les derniers articles