Test des Samsung Galaxy Buds 2 Pro : une belle évolution de confort sans révolution sonore

Casques et écouteurs • 2022

Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Bon
7 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Samsung Galaxy Buds 2 Pro
  • Design confortable
  • Son détaillé
  • Audio spatial
  • Charge sans fil
  • Contrôles tactiles complets
Points négatifs du Samsung Galaxy Buds 2 Pro
  • Réduction de bruit moyenne
  • Autonomie de cinq heures
  • Fonctions limitées aux smartphones Samsung
  • Qualité des appels vocaux
  • Connexion Bluetooth fragile
 

Avec ses Galaxy Buds 2 Pro, Samsung affine sa recette d'écouteurs sans fil en proposant des modèles plus compacts et avec l'intégration d'un nouveau codec audio. Voici leur test complet.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Un an et demi après la présentation de ses premiers Galaxy Buds Pro, et un an après le lancement de ses Galaxy Buds 2, Samsung revient avec une nouvelle paire d’écouteurs haut de gamme, les Galaxy Buds 2 Pro. Au programme, on retrouve un système de réduction de bruit active et un format de double transducteurs pour chaque écouteur.

Mais les écouteurs innovent par l’intégration d’un nouveau codec « Hi-Fi » et un format plus compact. De quoi les positionner comme de nouvelles références des écouteurs sans fil ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet des Samsung Galaxy Buds 2 Pro.

Samsung Galaxy Buds 2 ProFiche technique

Modèle Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, iOS, Windows, Mac OS
Réduction de bruit active Oui
Compatible Surround 360 Reality Audio
Autonomie annoncée 29 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.3
Poids 11 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Prix 195 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par le constructeur.

Samsung Galaxy Buds 2 ProDesign

Samsung n’est pas novice dans le domaine des écouteurs sans fil. Il s’agit d’ailleurs de l’un des premiers grands constructeurs à avoir investi ce marché dès 2016 avec les Samsung Gear IconX. Depuis, la firme coréenne n’a eu de cesse de multiplier les références avec une à deux nouvelles paires d’écouteur par an.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Surtout, c’est avec les premiers Galaxy Buds, lancés en 2019, que Samsung a parfait sa recette. Les écouteurs ont depuis été suivis des Galaxy Buds Live, des Galaxy Buds+, des Galaxy Buds Pro et des Galaxy Buds 2. Avec ses nouveaux Galaxy Buds 2 Pro, le constructeur ne cherche clairement plus à réinventer la roue, mais simplement à renforcer une recette qui marche déjà bien. Au programme, on retrouve donc les mêmes formes arrondies déjà en place depuis quelques années avec des écouteurs qui tiennent particulièrement bien dans l’oreille et ce sans même intégrer de format à tige comme les AirPods.

Il faut dire que si, de prime abord, les Samsung Galaxy Buds 2 Pro reprennent le format de leurs prédécesseurs, ils sont en fait 15 % plus compacts que les premiers Galaxy Buds Pro. Il en va de même pour le poids, puisque chaque écouteur pèse 5,5 grammes sur la balance, contre 6,3 grammes pour les modèles de 2021.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro dans l'oreille
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro dans l’oreille // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

On pourra également noter une texture qui a bien évolué depuis l’aspect brillant avec de forts reflets des précédents modèles. Ici, Samsung cherche à jouer la carte des teintes mates avec des écouteurs qui ne capturent pas les traces de doigts tout en s’affichant sous des teintes plutôt variées : les traditionnels anthracite et blanc sont désormais accompagnés d’une teinte lavande bien plus originale.

À l’extérieur de chaque écouteur, on va retrouver une surface tactile pour contrôler la musique — on y reviendra — mais également des grilles de microphones utilisés pour les appels et la réduction de bruit. Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont par ailleurs des écouteurs intra-auriculaires et sont donc dotés d’embouts destinés à rentrer dans le conduit auditif. Trois paires d’embouts sont d’ailleurs proposées par Samsung, toutes en silicone, mais avec des tailles différentes. Reste que leur légèreté et leur compacité leur permet de se faire plutôt discrets et on pourra passer plusieurs heures à les porter sans sentir de gêne.

Le boîtier des Samsung Galaxy Buds 2 Pro

Pour le boîtier de ses Buds 2 Pro, Samsung a encore une fois repris la même recette que depuis le lancement de ses Galaxy Buds Live il y a deux ans. Les écouteurs viennent donc se ranger dans un boîtier aux allures d’écrin de bijou qui s’ouvre avec un couvercle de la largeur de l’étui.

Le boîtier est très compact avec un format de 50,2 x 50,1 x 27,7 mm et pourra facilement se ranger dans un sac à main, une poche de veste ou même une poche de pantalon.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro dans leur boîtier
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro dans leur boîtier // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Sur le boîtier, signalons la présence d’un voyant à l’extérieur, indiquant son état de charge, et d’un second voyant à l’intérieur, indiquant le niveau de batterie des écouteurs en eux-mêmes. Nulle trace de bouton d’appairage, mais une prise USB-C est bien présente au dos pour le recharger. Il est par ailleurs compatible avec la charge sans fil par induction.

Étanchéité et utilisation sportive des Samsung Galaxy Buds 2 Pro

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont certifiés IPX7 et sont donc parfaitement adaptés à un usage sportif. S’ils ne sont pas protégés contre la poussière, cet indice d’étanchéité garantit non seulement une protection contre la sueur, la pluie ou les éclaboussures, mais également contre une immersion temporaire à moins d’un mètre de profondeur pendant trente minutes. Vous pourrez donc les nettoyer à l’eau claire si le cœur vous en dit. Attention cependant, cet indice ne garantit pas une protection des écouteurs en cas de natation en piscine et encore moins de plongée.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro et leur boîtier
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro et leur boîtier // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

En termes de confort, j’ai eu l’occasion d’aller courir pendant plusieurs heures avec les écouteurs au cours de mon test et ils se sont avérés parfaitement confortables. Même en cas de pluie ou de grosse chaleur, ils sont restés bien en place et je n’ai eu à déplorer aucun glissement ou sensation de glissement pendant mes séances de course à pied.

Samsung Galaxy Buds 2 ProUsage et application

La première fois que vous ouvrez le boîtier, les Samsung Galaxy Buds 2 Pro vont automatiquement passer en mode appairage. Ils seront alors accessibles directement, via une pop-up, sur un PC Windows — grâce à Microsoft Swift Pair — ou un smartphone Samsung. Néanmoins, pour un iPhone ou même pour un autre smartphone Android, il vous faudra nécessairement passer par les paramètres Bluetooth de votre téléphone.

Pour passer ensuite les Galaxy Buds 2 Pro en mode appairage, il vous faudra nécessairement les repositionner dans leur boîtier puis, en l’absence de bouton physique sur l’étui, appuyer quelques secondes simultanément sur les deux écouteurs jusqu’à ce que le voyant intérieur ne se mette à clignoter. Malheureusement, le boîtier des écouteurs est donc indispensable pour les appairer à une autre source.

Les contrôles tactiles des Samsung Galaxy Buds 2 Pro

Comme les précédents écouteurs de Samsung, les Galaxy Buds 2 Pro sont dotés de larges surfaces tactiles sur tout l’extérieur. Par défaut, le constructeur coréen propose quelques fonctions de contrôles par gestes, identiques sur les deux écouteurs :

  • Appui simple : lecture / pause ;
  • Appui prolongé : changement de mode de réduction de bruit.

Et puis… c’est tout. Cela ne signifie pas pour autant que les écouteurs de Samsung ne permettent pas de modifier le morceau joué ou de gérer le volume. Cela signifie simplement que, pour y parvenir, il vous faudra vous plonger dans les paramètres de l’application Galaxy Wearables — on y reviendra plus tard — pour paramétrer ces contrôles.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont dotés de surfaces tactiles
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont dotés de surfaces tactiles // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Notons tout d’abord qu’il est également possible de désactiver l’entièreté des contrôles tactiles si vous comptez passer, quoiqu’il arrive, par une gestion des écouteurs via le smartphone.

Si l’appui simple est nécessairement lié à l’appui simple, il est également possible de configurer des doubles appuis — pour passer au titre suivant — ou des triple appui — pour revenir en arrière. Il est également possible de configurer l’appui prolongé. Alors que, par défaut, l’appui long produit un résultat identique à gauche ou à droite, vous pouvez le paramétrer avec quatre options possibles pour chaque écouteur : permuter les contrôles du bruit, commande vocale, volume bas ou haut (selon l’écouteur) et Spotify, si vous souhaitez lancer automatiquement une playlist sur le service de streaming de musique.

Dans l’ensemble, on a donc des contrôles complets, à condition de se plonger dedans. Dommage cependant de ne pas pouvoir accéder à la fois au mode de réduction de bruit et au contrôle du volume, les deux réglages étant contrôlés par le même geste… du moins en principe. En effet, une fonction cachée dans les paramètres, baptisée « Labs », va vous permettre d’utiliser le double appui sur la tranche des écouteurs pour régler le volume sonore. Le tout en conservant l’appui long pour la réduction de bruit et le double appui classique pour le changement de piste.

L’application Galaxy Wearable

Comme on l’a vu, le contrôle des écouteurs va passer par l’application Galaxy Wearable de Samsung. Comme de coutume chez le constructeur coréen, elle nécessitera cependant l’installation d’un plug-in supplémentaire, disponible sur le Google Play Store, pour permettre la gestion des Galaxy Buds 2 Pro.

Comme de coutume sur ce type d’application, Galaxy Wearable va vous permettre de modifier le niveau de réduction de bruit, de voir l’état de charge des écouteurs et du boîtier ou, comme on l’a vu, de paramétrer les contrôles tactiles des deux écouteurs.

C’est là également que vous pourrez activer la fonction « détection de la voix ». À l’instar de la fonction « parler pour chatter » sur les Sony WF-1000XM4, cette fonction va automatiquement diminuer le volume de la musique (sans la mettre en pause) et passer en mode transparent lorsque vous parlez.

Dans les paramètres des écouteurs, vous pourrez également accéder à un égaliseur — sur lequel on reviendra — à un test d’ajustement des écouteurs, à une option de lecture de vos notifications, à la possibilité d’entendre les bruits ambiants pendant les appels vocaux, Enfin, c’est bien évidement là que vous pourrez mettre à jour le firmware.

Dans l’ensemble, l’application de Samsung propose l’essentiel et s’avère plutôt simple à appréhender.

La connexion Bluetooth des Samsung Galaxy Buds 2 Pro

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont compatibles avec le Bluetooth 5.3. Par ailleurs, le constructeur indique qu’ils sont compatibles avec le Bluetooth LE Audio et profiteront des ses fonctionnalités par la suite grâce à une mise à jour attendue d’ici la fin de l’année. On ignore encore cependant quelles seront les fonctions liées au Bluetooth LE Audio — codec LC3, Auracast, multi-stream — qui seront prises en charge par les écouteurs.

Du côté de la stabilité de la connexion, on a vu mieux. Les écouteurs parviennent sans peine à proposer une connexion stable en courant, avec le smartphone inséré dans un brassard. Il en va de même lorsque le smartphone étant rangé dans ma poche, à condition que ma main ne lui fasse pas obstruction. En revanche, en laissant mon smartphone dans une pièce chez moi, la connexion avait tendance à perdre rapidement en stabilité en changeant de pièce, même avec seulement un mur entre les écouteurs et le téléphone.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Les écouteurs peuvent par ailleurs être utilisés individuellement l’un de l’autre si on souhaite n’en garder qu’un seul aux oreilles et ranger l’autre dans le boîtier. Le son transmis devient alors mono avec une fusion des deux canaux stéréo dans l’écouteur arrimé à votre oreille.

Enfin, si les écouteurs de Samsung ne sont pas compatibles avec le Bluetooth multipoint en tant que tel, le constructeur indique que ses Galaxy Buds 2 Pro peuvent permuter automatiquement d’une source à une autre… à condition que vous soyez immergé dans son écosystème. La fonction « Auto Switch » permet en effet de passer rapidement d’une tablette, une montre ou un téléviseur Samsung ou un smartphone du constructeur si vous recevez un appel. Une fonction qui n’est pas sans rappeler le basculement automatique des AirPods sur l’écosystème Apple.

Samsung Galaxy Buds 2 ProRéduction de bruit

Comme les Galaxy Buds Live, les Galaxy Buds Pro ou les Galaxy Buds 2 avant eux, les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont dotés d’une fonction de réduction de bruit active. Elle est en fait gérée par trois microphones intégrés dans chaque écouteur : deux à l’extérieur et un à l’intérieur pour capturer les bruits résiduels.

Samsung indique également avoir amélioré la réduction des bruits du vent, que ce soit dans le cadre de la réduction de bruit ou durant les appels vocaux. De ce point de vue, il faut bien admettre que les Galaxy Buds 2 Pro se comportent très bien et parviennent à ne pas retranscrire les bourrasques dans les écouteurs.

Les grilles de microphones des Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les grilles de microphones des Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Néanmoins, les écouteurs de Samsung sont encore à la peine lorsqu’il s’agit de réduire les bruits environnants. Samsung a beau en être à sa quatrième déclinaison d’écouteurs sans fil proposant ce type de fonction, les Galaxy Buds 2 Pro restent bien loin derrière les références du genre, qu’il s’agisse des Sony WF-1000XM4, des AirPods Pro, des Bose QuietComfort Earbuds ou même des Jabra Elite 85T.

Les écouteurs parviendront certes à filtrer correctement certains sons ambiants, mais n’espérez pas vous isoler dans une bulle, le résultat est à peine plus probant que la seule isolation passive de certains modèles concurrents.

Le mode transparence

Le mode transparent des écouteurs fonctionne heureusement mieux avec une restitution plutôt naturelle des bruits autour de vous. Le rendu est efficace, sans être époustouflant pour autant.

Samsung Galaxy Buds 2 ProAudio

Comme c’était déjà le cas avec les Galaxy Buds Pro, puis avec les Galaxy Buds 2, Samsung a repris son système de transmission audio avec deux transducteurs dans chaque écouteur. On va donc retrouver à la fois un transducteur dynamique classique pour les graves et les médiums et un haut-parleur dédié pour les aigus. La firme a cependant revu sa copie et a opté cette fois pour des transducteurs dynamiques de 10 mm de diamètre — contre 11 mm sur les Galaxy Buds Pro — et des transducteurs pour les aigus de 5,3 mm de diamètre — contre 6,5 mm pour les modèles précédents.

La grille de transducteurs des Samsung Galaxy Buds 2 Pro
La grille de transducteurs des Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Traditionnellement, cette formule de système à double transducteur est censé apporter davantage de détails à la fois dans les médiums et les aigus en empêchant qu’un seul haut-parleur soit en charge de l’ensemble de la plage de fréquences audible et n’en sacrifie certaines au profit d’autres. Si Samsung a adopté cette formule depuis plus d’un an, le constructeur coréen a depuis été imité par Huawei, avec ses FreeBuds Pro 2, par Honor, avec ses Earbuds 3 Pro, par Anker, avec ses Soundcore Liberty 3 Pro, ou par Philips, avec ses Fidelio T1.

Le codec Samsung Seamless Codec, kézako ?

La principale nouveauté apportée par les Galaxy Buds 2 Pro réside dans le choix des codecs de Samsung. Naturellement, on va retrouver les deux codecs audio Bluetooth les plus répandus sur le marché, à savoir le SBC et l’AAC. Mais la firme coréenne va plus loin en inaugurant son nouveau codec « Hi-Fi », le Samsung Seamless Codec — que l’on abrégera en SSC. Ce codec promet une profondeur de 24 bits. Concrètement, cela signifie qu’au lieu de faire varier la musique sur 65 536 niveaux de volume pour une transmission en 16 bits, le SSC va permettre, en théorie, une variation sur 16 777 216 niveaux de volume. Ça, c’est la théorie.

En pratique, pour entendre une différence audible, encore faut-il que les transducteurs soient au niveau et que le fichier audio écouté propose lui aussi une profondeur de plus de 16 bits. Ce n’est pas gagné sur du MP3 dont la profondeur est plafonnée à 16 bits. Surtout, comme tous les codecs, pour profiter du SSC, encore faut-il que votre smartphone soit compatible. Or, contrairement au SBC, à l’AAC, au LDAC ou à l’aptX, il s’agit d’un codec propriétaire, proposé uniquement sur les smartphones Samsung équipés au moins de One UI 4.0.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Rappelons par ailleurs que Samsung proposait déjà son propre codec audio Bluetooth sur ses précédents écouteurs, le Scalable Codec. Lancé avec les premiers Galaxy Buds, il promettait une adaptation automatique de la qualité en fonction de la stabilité de la connexion, avec des débits de 88 à 512 kbps et, déjà, une profondeur pouvant varier de 16 à 24 bits.

La principale différence apportée par le Seamless Codec semble donc être la priorité donnée à la profondeur, censée rester fixe à 24 bits à tout moment. Notons également que, selon les informations obtenues de Samsung par le site WhatHifi, les Galaxy Buds 2 Pro sont compatibles 24 bits / 48 kHz avec un débit de 584 kbps.

Pour parfaire le tour des caractéristiques audio, Samsung signale que les écouteurs seront mis à jour dans les prochains mois pour une compatibilité avec le Bluetooth LE Audio. Néanmoins, à l’heure de ce test, impossible de tester les fonctions proposées par cet ajout.

La qualité audio des Galaxy Buds 2 Pro

Pour tester les Galaxy Buds 2 Pro dans les meilleures conditions — et pouvoir évaluer l’efficacité de ce codec audio — j’ai donc utilisé les Galaxy Buds 2 Pro connectés à un Samsung Galaxy Z Fold 4. J’ai ensuite écouté des fichiers audio sur Spotify en qualité très élevée — fichiers ogg vorbis à 320 kbps — et surtout sur Tidal Hi-Fi Plus en qualité 24 bits à 192 kHz.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro dans les oreilles
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

On ne peut pas dire que les écouteurs de Samsung proposent un son particulièrement tape-à-l’œil. Les Galaxy Buds 2 Pro viennent avant tout affiner la formule des précédents modèles de la firme. On retrouve donc, par défaut, une signature assez proche de celle des Galaxy Buds 2 lancés l’an dernier.

Sur Bad Guy de Billie Eilish, la nappe de basses en arrière-plan est bien là, mais on sent que la restitution ne cherche pas à nous en mettre plein les yeux. On a finalement un rendu plutôt équilibré… tout du moins jusqu’aux médiums. Lorsque la voix de la chanteuse américaine se fait entendre, les Galaxy Buds 2 Pro ont largement tendance à la mettre en avant. Une conséquence de la tendance des écouteurs de Samsung à favoriser les médiums. C’est le cas en mode réduction active du bruit et ça l’est davantage encore en mode passif.

Cette signature sonore, visible dans la courbe de réponse en fréquence ci-dessous, se rapproche finalement de celle des Jabra Elite 5 avec une forme de W (basses légèrement en avant, pic de médiums autour de 2500 Hz et montée des aigus autour de 15 kHz). On a donc une courbe qui, si elle met en avant les médiums, parvient cependant à reproduire des sons de manière plutôt équilibrée.

La courbe de réponse en fréquence des Samsung Galaxy Buds 2 Pro
La courbe de réponse en fréquence des Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Frandroid

Dans le détail, les Samsung Galaxy Buds 2 Pro fournissent des basses efficaces, mais qui manquent de rondeur. On s’attend à être plus emporté par un titre comme Phantom Pt. II de Justice. Les médiums sont la plage de fréquence la plus généreusement mise en avant et les Galaxy Buds 2 Pro en prennent soin avec une restitution détaillée des voix. Les aigus sont eux aussi plutôt soignés. Le pic autour de 15 kHz permet d’ajouter un peu plus de détails à l’ensemble, même si le rendu global reste en retrait. C’est subtil, mais ça se ressent.

On l’a vu, Samsung ajoute un égaliseur pour modifier la signature sonore des Galaxy Buds 2 Pro. Il s’agit a priori d’un égaliseur sur neuf bandes (63, 125, 250, 500, 1000, 2000, 4000, 8000 et 16 000 Hz), mais, à y regarder de plus près, il ne va pas permettre de modifier individuellement chaque fréquence. Samsung ne propose ici que six presets, mais aucune possibilité de modifier manuellement la courbe.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Pour contrebalancer l’accent mis sur les médiums par les écouteurs, on recommandera de passer par le preset dynamique. Celui-ci va alors booster considérablement les basses , augmenter les haut-médiums et réduire les médiums de 1000 à 4000 Hz, trop mis en avant par défaut par les Galaxy Buds 2 Pro.

Avec ce preset, on bénéficie alors d’un son bien plus dynamique, équilibré et détaillé.

L’audio spatial sur les Galaxy Buds 2 Pro

Comme de plus en plus de constructeurs — coucou Apple — les Galaxy Buds 2 Pro profitent d’une fonction d’audio spatial. Celle-ci n’est cependant compatible qu’avec les smartphones et tablettes Samsung équipés au moins de la version 4.1.1 de One UI. Là encore, j’ai donc dû tester cette fonction d’audio 360 avec un Galaxy Z Fold 4.

Le principal intérêt de cette fonctionnalité est en fait à caractère agnostique. Les Galaxy Buds 2 Pro se fichent de savoir si le fichier est mixé en Dolby Atmos ou en Sony 360 Reality Audio, tout comme la plateforme. J’ai pu en profiter directement sur Spotify quand bien même la plateforme de streaming ne prend pas en charge l’audio spatial. En fait, les écouteurs vont alors opérer une virtualisation pour placer les différents instruments autour de vous. Le résultat est plutôt convaincant, même si on sent bien qu’il s’agit avant tout d’un artifice basé sur le mixage stéréo.

L'audio spatial sur les Samsung Galaxy Buds 2 Pro est limité à certains smartphones Samsung
L’audio spatial sur les Samsung Galaxy Buds 2 Pro est limité à certains smartphones Samsung // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Il en va de même pour le suivi des mouvements de la tête permis par la fonction Dolby Head Tracking. Cette fonction va vous permettre d’avoir la musique ou le film qui vient d’en face de vous et donc déplacer sa spatialisation si vous tournez la tête. Sur des titres qui ne sont pas compatibles avec le Dolby Atmos, difficile d’y voir une réelle plus-value puisque ce sont tous les sons qui vont alors bouger. Sur un film ou un titre mixé en Dolby Atmos en revanche, c’est un peu plus convaincant avec un positionnement bien plus précis de l’ensemble des voix.

Reste qu’il s’agit là d’une fonction assez gadget et l’on conseillera plutôt de conserver l’audio stéréo classique, plus efficace et proposant surtout un rendu bien plus naturel.

Samsung Galaxy Buds 2 ProMicro

Pour les appels vocaux, les Galaxy Buds 2 Pro font appel aux microphones également utilisés pour la réduction active du bruit.

Dans un environnement calme, ils parviennent à capturer plutôt efficacement votre voix même si celle-ci pourra paraître légèrement étouffée pour votre interlocuteur, avec une compression de ce que vous avez à lui dire. Cela reste néanmoins parfaitement audible.

Ça se gâte en revanche dans un cadre un peu plus bruyant. Les écouteurs de Samsung vont avoir bien du mal à filtrer complètement les sons alentour et la personne au bout du fil va comprendre qu’il se passe quelque chose autour de vous. C’est encore plus notable si un camion ou un gros véhicule passe à proximité, auquel cas la compression rendra votre voix quasiment inaudible pour la personne au bout du fil.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, avec un bruit constant — l’eau du robinet si vous faites la vaisselle par exemple — les Galaxy Buds 2 Pro vont malheureusement avoir tendance à laisser passer les sons ambiants tout en compressant fortement votre voix. On a donc des écouteurs qui essaient de réduire les bruits parasites — sans y parvenir — sans pour autant réussir à retranscrire parfaitement votre voix. On a vu bien mieux.

Samsung Galaxy Buds 2 ProAutonomie

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont équipés d’une batterie de 58 mAh dans chacun des écouteurs. Le boîtier quant à lui intègre un accumulateur de 500 mAh. De quoi proposer, selon Samsung, une autonomie de cinq heures avec réduction de bruit pour les écouteurs seuls et jusqu’à 18 heures à l’aide de la recharge dans le boîtier.

De mon côté, avec un volume à 60 %, en activant la réduction active du bruit et en passant par une connexion par le codec AAC, j’ai pu utiliser les Galaxy Buds 2 Pro pendant 4h45 avant que l’écouteur droit ne s’éteigne. L’écouteur gauche est quant à lui tombé à court de jus 41 minutes plus tard, au bout d’un total de 5h26 minutes. En moyenne, on peut donc considérer que l’autonomie annoncée par Samsung s’avère correcte.

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro en charge dans leur boîtier
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro en charge dans leur boîtier // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Notons néanmoins que les Galaxy Buds 2 Pro proposent une autonomie dans la moyenne basse pour des écouteurs avec réduction active du bruit. Il faut dire que le système de double transducteur intégré par le constructeur a tendance a être plus énergivore. Une tendance que l’on avait déjà noté avec les Galaxy Buds Pro, les Galaxy Buds 2 et, chez d’autres constructeurs, avec les Huawei FreeBuds Pro 2 ou les Honor Earbuds 3 Pro.

Concernant la recharge des écouteurs dans le boîtier, les Galaxy Buds 2 Pro permettent de récupérer 30 % d’autonomie en 10 minutes de charge. Il faut cependant patienter 1h08 pour une charge complète des écouteurs. Comme sur les smartphones, la charge rapide n’est donc pas non plus le point fort de Samsung. Là encore, d’autres écouteurs font bien mieux et la plupart des modèles permettent de remplir complètement la batterie entre 30 et 60 minutes.

La prise USB-C au dos du boîtier des Samsung Galaxy Buds 2 Pro
La prise USB-C au dos du boîtier des Samsung Galaxy Buds 2 Pro // Source : Geoffroy Husson pour Frandroid

Le boîtier quant à lui peut être chargé en filaire, à l’aide de la prise USB-C au dos — un câble USB-C vers USB-C est fourni — ou à l’aide d’un socle de charge sans fil Qi par induction.

Samsung Galaxy Buds 2 ProPrix et date de sortie

Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro sont disponibles depuis le 10 août en trois coloris : anthracite, blanc ou lavande. Ils sont proposés aux prix de vente de 229 euros.

Où acheter Le
Samsung Galaxy Buds 2 Pro au meilleur prix ?
Note finale du test
Bon
7 /10
Les Samsung Galaxy Buds 2 Pro fourmillent de qualités, mais n'apportent toujours pas le saut qualitatif que l'on pouvait espérer de la part du constructeur coréen.

Si l'on ne peut que saluer la restitution sonore proposée par les écouteurs, à condition de changer de preset d'égalisation, difficile de ressentir une différence majeure avec les précédents écouteurs de la marque. Le nouveau codec SSC ne vient pas transfigurer l'expérience sonore et n'est compatible, comme l'audio spatial, qu'avec les smartphones Samsung.

Du côté de la réduction de bruit active, les écouteurs proposent une expérience moyenne qui, sans être désastreuse, peine à convaincre face à une concurrence de plus en plus agressive. Il en va de même pour les microphones, loin d'être idéaux pour les appels vocaux dans un cadre bruyant.

Finalement, les Galaxy Buds 2 Pro s'en sortent surtout grâce à leur petit gabarit et leur compacité. Les écouteurs sont confortables à porter et fourmillent de contrôles à condition de les paramétrer. Avec la restitution sonore, ça pourra suffire à certains, a fortiori si vous êtes déjà immergés dans l'écosystème Samsung.

Points positifs du Samsung Galaxy Buds 2 Pro

  • Design confortable

  • Son détaillé

  • Audio spatial

  • Charge sans fil

  • Contrôles tactiles complets

Points négatifs du Samsung Galaxy Buds 2 Pro

  • Réduction de bruit moyenne

  • Autonomie de cinq heures

  • Fonctions limitées aux smartphones Samsung

  • Qualité des appels vocaux

  • Connexion Bluetooth fragile

Les derniers articles