Test des Honor Earbuds 3 Pro : de belles qualités trop peu exploitées

Casques et écouteurs • 2022

Honor Earbuds 3 Pro
Correct, mais...
6 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Honor Earbuds 3 Pro
  • Le confort
  • La charge sans fil du boîtier
  • Le rendu des médiums
  • Le Bluetooth multipoint
Points négatifs du Honor Earbuds 3 Pro
  • La réduction de bruit trop aléatoire
  • Le manque de profondeur dans les basses
  • Le manque de netteté dans les aigus
  • L'absence d'égaliseur
  • La qualité des microphones
  • L'autonomie trop limitée
 

Avec ses Earbuds 3 Pro, Honor se positionne désormais sur le segment des écouteurs haut de gamme avec des true wireless à réduction de bruit dotés de doubles transducteurs. De quoi justifier un prix doublé par rapport aux précédents modèles ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Les Honor Earbuds 3 Pro
Les Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

En février 2022, Honor annonçait en grande pompe ses nouveaux écouteurs sans fil, les Honor Earbuds 3 Pro. Si les écouteurs sont finalement arrivés en Europe amputés d’une partie de leurs fonctionnalités — on y reviendra — ils proposent néanmoins une architecture audio qui vaut le détour et un prix nettement à la hausse.

Honor Earbuds 3 ProFiche technique

Modèle Honor Earbuds 3 Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 24 heures
Version du Bluetooth 5.2
Poids 10.2 grammes
Prix 159 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par le constructeur.

Honor Earbuds 3 ProDesign

Comme bien souvent, Honor ne joue pas la carte de l’originalité pour le design de ses écouteurs sans fil. On retrouve ici un format plutôt classique avec un design à tiges et à embouts intra-auriculaires : un format semblable à celui des précédents écouteurs de Honor — alors identiques à ceux de Huawei. On pourra cependant distinguer, le long de la tige ou sur la partie intérieure des écouteurs, des grilles pour les microphones qui vont permettre de capturer les bruits ambiants ou ceux de votre voix durant les appels vocaux.

Les Honor Earbuds 3 Pro
Les Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

Comme Huawei avec ses FreeBuds Pro 2, Honor a également revu le format de ses embouts avec un design plus ovale et moins rond, censé mieux s’adapter à la forme du conduit auditif.

Du côté des finitions, rien à redire : les écouteurs sont recouverts d’un plastique brillant assez classique avec quelques pointes de métal au bout des tiges, là où sont positionnés les connecteurs magnétiques pour la recharge. Un œil attentif pourra cependant distinguer la jointure des différentes parties en plastique au niveau de la coque, mais cela ne choque en rien.

Les Honor Earbuds 3 Pro dans les oreilles
Les Honor Earbuds 3 Pro dans les oreilles // Source : Frandroid

Dans l’ensemble, on a à faire ici à des écouteurs très confortables non seulement grâce à leur poids de 5,1 grammes par écouteur, mais également par leur format à tige. Il faut bien admettre que ce choix de design, popularisé par les AirPods, a l’avantage de bien maintenir les écouteurs dans le pavillon auriculaire là où des modèles concurrents vont glisser plus facilement et occuper tout le pavillon auditif. Ici, ce n’est pas le cas. J’ai pu courir plusieurs sessions pendant plus d’une heure sans ressentir la moindre gêne et sans avoir l’impression que les écouteurs se délogeaient particulièrement.

Notons par ailleurs que Honor propose, dans son application AI Space, un test d’écoute pour vérifier que vous avez bien positionné vos écouteurs et qu’ils ne subissent aucune fuite de son d’un côté comme de l’autre.

Le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro

Pour le boîtier, on retrouve encore une fois un format classique pour des écouteurs Honor avec une forme rectangulaire, plutôt allongée, et aux courbures très marquées. Il affiche des mensurations de 46 x 64,3 x 23,2 mm et un poids, sans écouteurs, de 42,6 grammes sur la balance. On a donc un modèle plutôt compact que l’on pourra assez facilement ranger dans un sac à main, une poche de veste et éventuellement une poche de jean s’il n’est pas trop serré.

Le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro
Le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

Le boîtier intègre par ailleurs une unique LED en façade, servant aussi bien à indiquer le niveau de charge que le statut d’appairage. Une prise USB-C est positionnée en dessous pour la recharge filaire — le boîtier est compatible avec la charge par induction — et on va retrouver, sur la tranche, un bouton rond pour lancer l’appairage.

Dans l’ensemble, le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro est facile à manipuler et s’ouvrira sans problème avec une seule main.

Étanchéité et utilisation sportive

Les Honor Earbuds 3 Pro sont annoncés comme « résistants à l’eau pour une utilisation quotidienne », mais pas à l’immersion. Ils ne sont par ailleurs pas certifiés par une norme d’étanchéité, même si Honor annonce qu’ils peuvent résister aux éclaboussures. Attention cependant en cas de grande averse.

Les Honor Earbuds 3 Pro
Les Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

De mon côté, j’ai pu utiliser les Earbuds 3 Pro en courant — et en transpirant — pendant plusieurs heures sans que les écouteurs soient gênés. Comme indiqué plus haut, ils ont su rester en place même après des sessions de plus d’une heure de course à pied.

Honor Earbuds 3 ProUsage et application

Les Honor Earbuds 3 Pro ne sont pas compatibles avec Google Fast Pair, pas plus qu’avec Microsoft Swift Pair. Pour appairer les écouteurs à votre smartphone ou votre PC, vous n’aurez donc d’autre choix que d’ouvrir le boîtier, d’appuyer quelques secondes sur le bouton d’appairage jusqu’à ce que la LED clignote en blanc et de vous rendre dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone ou votre ordinateur. Par ailleurs, puisque l’appairage se fait nécessairement via le boîtier, vous aurez donc besoin de l’avoir avec vous pour vous connecter à un autre appareil.

Les contrôles tactiles

Pour contrôler directement la lecture depuis les Earbuds 3 Pro, Honor a intégré des surfaces tactiles aux tiges de ses écouteurs. Celles-ci vont permettre différents types de manipulation par défaut :

  • Appui double : lecture / pause
  • Appui triple : rien
  • Appui long : contrôle du bruit
  • Glissement vers le haut/bas : gestion du volume

On a d’office des contrôles similaires sur les deux écouteurs. Si j’indique dans ce test que, par défaut, les Honor Earbuds 3 Pro ne proposent aucune manipulation avec le triple appui, ce n’est pas tout à fait exact. Initialement, ce geste était prévu pour lancer la mesure de température, mais, comme celle-ci n’est pas intégrée dans la version commerciale en France, le geste est sacrifié.

Les Honor Earbuds 3 Pro disposent de tiges tactiles
Les Honor Earbuds 3 Pro disposent de tiges tactiles // Source : Frandroid

On pourra regretter un certain manque de sensibilité sur le double appui des écouteurs. Rien de dramatique, mais il faut prendre le coup de main pour espacer suffisamment les deux appuis sur le haut de la tige afin qu’ils soient correctement repérés. Surtout, la gestion des gestes telle qu’elle est proposée ici ne va pas permettre de changer de piste directement depuis les écouteurs.

Pour cela, l’application AI Space vous permet cependant de modifier le double appui à gauche ou à droite pour configurer la piste suivante ou la piste précédente. Malheureusement, on ne pourra donc pas avoir à la fois le retour en arrière, la mise en pause et la piste suivante sur les écouteurs, puisqu’on n’a que deux oreilles pour trois contrôles.

L’application Honor AI Space

Si Honor est longtemps passé par l’application maison de Huawei, AI Life, pour le contrôle de ses écouteurs, le constructeur chinois a finalement développé sa propre application, AI Space.

Malheureusement, contrairement à l’application de son ancienne maison-mère, Honor oblige à se créer un compte pour pouvoir utiliser l’application. Néanmoins, une fois cette étape fastidieuse passée, on retrouve une application au design agréable et aux fonctions fort utiles. Outre la gestion des contrôles tactiles déjà évoquée, l’application va également servir à mettre à jour le firmware de vos écouteurs, afficher le niveau de batterie restant ou passer du mode réduction de bruit au mode désactivé ou au mode perception.

Honor propose également un test d’ajustement, en utilisant les microphones internes des écouteurs, pour s’assurer que les Earbuds 3 Pro sont bien portés. Enfin, on va retrouver la traditionnelle fonction de détection de port, désactivable, qui va mettre la musique en pause lorsque vous retirez les écouteurs.

Mais le plus embêtant avec l’application Honor AI Space est la fonction qui n’y figure pas. Comme indiqué au début de ce test, les écouteurs ont été annoncés en grande pompe en février dernier, au prix de 199 euros, avec la promesse de prendre votre température. Or, cette fonctionnalité n’est pas disponible en France et Honor n’a pas prévu de l’y déployer, faute d’avoir déposé une demande de licence de matériel médical auprès des autorités de santé.

Dans mon application, j’ai tout de même accès à ces fonctionnalités, les écouteurs étant des modèles de test, mais elle ne me sert ici à rien, puisque le grand public ne pourra pas en profiter. Inutile de m’y attarder donc, si ce n’est pour déplorer que les consommateurs paient le prix fort sans profiter de l’intégralité des fonctions prévues sur le produit.

La connexion Bluetooth

Pour la connexion Bluetooth, les Honor Earbuds 3 Pro sont compatibles avec la norme Bluetooth 5.2. Durant ma semaine de test, je n’ai subi aucun problème de connexion, que ce soit en courant avec mon smartphone dans un brassard, en marchant avec le smartphone dans ma poche ou à deux pièces d’écart du téléphone, alors que je faisais la cuisine en ayant laissé le téléphone au salon.

La connexion des Honor Earbuds 3 Pro est stable
La connexion des Honor Earbuds 3 Pro est stable // Source : Frandroid

Pour la latence, inhérente à la technologie Bluetooth en elle-même, en particulier sur Android, j’ai pu mesurer un délai de 190 ms en SBC avec mon Pixel 6 Pro et de 193 ms avec le codec AAC. C’est un score très correct pour des écouteurs sans fil. Notons par ailleurs que Honor propose un mode faible latence dans les jeux, mais uniquement sur ses smartphones et tablettes sous Magic UI 4.0. Enfin, rappelons que la latence a essentiellement une incidence sur les jeux mobiles, puisque les applications vidéo la prennent en compte en décalant légèrement l’affichage de l’image.

Toujours à propos de la connexion Bluetooth, saluons l’initiative de Honor de proposer une fonctionnalité de connexion en Bluetooth multipoint. Les écouteurs peuvent ainsi être utilisés simultanément avec un smartphone et avec un ordinateur. Pratique si vous ne souhaitez pas basculer entre plusieurs casques ou écouteurs et que vous voulez prendre un appel sur votre téléphone alors que vous écoutiez de la musique sur votre PC.

Honor Earbuds 3 ProRéduction de bruit

Les Honor Earbuds 3 Pro proposent une fonction de réduction active du bruit. Celle-ci s’appuie sur l’intégration de trois microphones dans chaque écouteur ainsi que sur différents modes proposés.

La réduction de bruit active des écouteurs d’Honor peut ainsi être configurée sur le mode intelligent — qui va ajuster automatiquement le niveau de réduction de bruit en fonction de votre environnement sonore — cosy, modéré ou ultra. Si le mode cosy sera à privilégier pour les lieux calmes, comme un bureau ou une bibliothèque, le mode modéré est adapté aux endroits plus bruyants et le mode ultra aux environnements très bruyants.

Les micros des Honor Earbuds 3 Pro utilisés pour la réduction de bruit
Les micros des Honor Earbuds 3 Pro utilisés pour la réduction de bruit // Source : Frandroid

Bien que les Honor Earbuds 3 Pro soient des écouteurs distincts des Huawei FreeBuds Pro 2 testés récemment, force est de constater qu’ils semblent partager une conception commune pour la réduction active du bruit avec des qualités, mais surtout des défauts similaires. Comme les écouteurs de Huawei, les Earbuds 3 Pro proposent d’emblée une réduction de bruit convaincante, parvenant même à filtrer les fréquences sonores des voix humaines, pourtant particulièrement complexes à gérer. Néanmoins, même avec un mode fixe activé — ultra, cosy ou modéré — la réduction de bruit active des écouteurs semble s’adapter à qui mieux mieux et n’en faire qu’à sa tête. Fréquemment, en marchant sur le trottoir, j’étais bien isolé, ne percevant pas les bruits extérieurs, mais, au passage d’un camion sur la chaussée, la réduction active s’est considérablement réduite, tant et si bien que j’avais alors du mal à entendre distinctement mes podcasts.

Dès lors, il est difficile d’évaluer la réduction active du bruit des Earbuds 3 Pro. Si elle peut s’avérer particulièrement convaincante dans certains cas, elle s’adapte de manière trop aléatoire pour être recommandable dans tous les usages. Un manque de fiabilité qui ne rend clairement pas service aux écouteurs.

Le mode transparence

En plus des quatre modes de réduction active et du mode passif — ou « désactivé » — les Honor Earbuds 3 Pro embarquent aussi un mode « perception » pour mieux entendre les bruits ambiants et rester conscient de votre environnement. Le mode est assez efficace et, même s’il va avoir du mal à restituer les plus basses fréquences, il s’avère pratique pour converser rapidement avec quelqu’un ou écouter les alertes sonores dans une gare ou un aéroport.

Honor Earbuds 3 ProAudio

Outre le thermomètre, Honor justifie sa montée en gamme — et le prix plus élevé des Earbuds 3 Pro — par l’intégration d’un système de double transducteur. Chaque écouteur profite ainsi non seulement d’un transducteur large bande de 11 mm de diamètre, mais également d’un tweeter piézoélectrique qui va se concentrer en particulier sur la restitution des aigus. Une formule qui nous rappelle, encore une fois, l’approche prise par Huawei avec ses FreeBuds Pro 2, même si Devialet n’a, cette fois, pas participé à l’équilibrage acoustique des écouteurs.

La grille de transducteur des Honor Earbuds 3 Pro
La grille de transducteur des Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

Les Honor Earbuds 3 Pro sont par ailleurs limités aux deux codecs audio Bluetooth les plus communs du marché, à savoir l’AAC et le SBC. Ne comptez donc pas dessus pour une transmission en qualité CD avec l’aptX HD ou le LDAC, ils ne sont pas supportés par les écouteurs.

Pour tester les Earbuds 3 Pro, je les ai connectés à un Google Pixel 6 Pro et ai écouté de la musique sur Spotify en qualité « très élevée », soit des fichiers ogg vorbis encodés en 320 kbps.

Les écouteurs parviennent à proposer un son assez précis notamment dans les médiums. Il faut dire que les voix sont très largement mises en avant par les Earbuds 3 Pro. Si les basses sont bien là, elles sont cependant plutôt sèches et peuvent manquer de profondeur. Les aigus s’affichent cependant très en retrait et ce sont définitivement les médiums qui sont les plus mis en avant par les écouteurs.

Les Honor Earbuds 3 Pro
Les Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

La courbe de réponse en fréquence permet ainsi de visualiser une courbe descendante avec des aigus bien inférieurs au volume des graves et, surtout, des médiums.

Autant ne pas y aller par quatre chemins : si les Honor Earbuds 3 Pro sont plutôt adaptés à l’écoute de podcasts ou à des titres avec des voix largement mises en avant, ils ont une musicalité loin d’être optimale et manquent à la fois de profondeur dans les basses et de finesse dans les aigus.

La courbe de réponse en fréquence des Honor Earbuds 3 Pro
La courbe de réponse en fréquence des Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

Malgré la présence d’un système à double transducteur, les Earbuds 3 Pro vont ainsi peiner à mettre suffisamment les hautes fréquences en avant, ce qui va faire perdre en netteté à l’écoute. Sur Thriller de Michael Jackson, les écouteurs ont bien du mal à apporter la précision et la netteté nécessaire pour mettre en avant le morceau.

Par ailleurs, le son produit ici par les Earbuds 3 Pro peine à apporter une profondeur au morceau, avec une dynamique sonore qui manque assez nettement d’ampleur. Heureusement, la scène sonore rattrape le coup et s’avère suffisamment large pour profiter d’une bonne spatialisation stéréo.

Cela ne signifie pas que les Earbuds 3 Pro fournissent un son de mauvaise facture. Cependant, pour un prix aussi élevé et avec une formule acoustique revue, on aurait pu s’attendre à une meilleure gestion de la dynamique et des aigus plus respectés. Ce n’est malheureusement pas le cas et l’on peine à discerner de véritables qualités sonores par rapport à des écouteurs à 100 euros comme Honor en proposait jusqu’à présent.

On regrettera, en prime, l’absence d’égaliseur au sein de l’application AI Space qui aurait pu nous permettre de diminuer les médiums, rehausser les aigus et renforcer les basses pour un son plus équilibré, chaleureux et précis.

Honor Earbuds 3 ProMicro

Pour ses écouteurs, Honor a intégré, comme on l’a vu, plusieurs microphones afin de capturer les bruits du vent, analyser les sons parasites et reproduire au mieux votre voix pour votre interlocuteur lors des appels vocaux. La firme se targue même d’avoir ajouté des capteurs osseux ainsi qu’une réduction de bruit durant les appels.

Malheureusement, les Honor Earbuds 3 Pro déchantent vite. Dans une situation calme, comme un intérieur dans lequel vous seriez seul, les écouteurs parviennent sans peine à capturer votre voix. En revanche, ça se gâte dès qu’un peu de bruit extérieur survient. Les Honor Earbuds 3 Pro vont alors avoir toutes les peines du monde à réduire la pollution sonore des passants ou des véhicules.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Même avec un bruit constant — comme un robinet d’eau ouvert si vous faites la vaisselle — les écouteurs ne vont pas réussir à réduire les bruits de l’eau pour se concentrer sur votre voix. Tant et si bien que, dans le cadre d’un de mes appels, mon interlocutrice m’a demandé si je n’avais pas mis les écouteurs directement sous l’eau tellement ma voix était masquée par le bruit du robinet.

Clairement, la qualité des appels et la captation audio ne sont pas les points forts des Earbuds 3 Pro.

Honor Earbuds 3 ProAutonomie

Honor a intégré une batterie de 42 mAh dans chacun de ses écouteurs ainsi qu’un accumulateur de 410 mAh au sein du boîtier de recharge.

Selon le constructeur chinois, cela devrait permettre aux Earbuds 3 Pro de fonctionner pendant 4 heures avec les écouteurs seuls en réduction de bruit activée et jusqu’à 6 heures sans réduction de bruit. Le boîtier permettrait quant à lui de pousser l’autonomie jusqu’à un total de 16 ou 24 heures selon l’activation de la réduction active du bruit.

Les Honor Earbuds 3 Pro dans leur boîtier de charge
Les Honor Earbuds 3 Pro dans leur boîtier de charge // Source : Frandroid

De mon côté, en utilisant les écouteurs avec un volume sonore à 60 % avec le codec AAC et la réduction de bruit en mode « Ultra », j’ai pu utiliser les Honor Earbuds 3 Pro pendant 4 h 26 avant que l’écouteur droit ne s’éteigne. L’écouteur gauche a su durer 13 minutes de plus pour un total de 4 h 39. On est donc au-delà de l’autonomie annoncée par Honor même si, il faut bien l’admettre, nombre d’écouteurs sans fil proposent désormais une autonomie qui dépasse allègrement les 6 à 7 heures d’autonomie avec réduction de bruit.

Pour la recharge des écouteurs, 26 minutes dans leur boîtier suffisent pour qu’ils passent de 0 à 100 % de batterie. Un très bon résultat qui vous permettra de récupérer toute l’autonomie des écouteurs en un rien de temps. Pendant cette charge, signalons que le boîtier est quant à lui passé de 100 à 75 % de batterie. De quoi suggérer qu’il est capable d’opérer trois charges complètes supplémentaires.

La prise USB-C sous le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro
La prise USB-C sous le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro // Source : Frandroid

Le boîtier des Honor Earbuds 3 Pro est quant à lui fourni avec un petit câble USB-A vers USB-C pour la charge filaire, mais sans adaptateur secteur. Il peut cependant être chargé sans fil grâce à sa compatibilité avec la norme de charge par induction Qi.

Honor Earbuds 3 ProPrix et date de sortie

Les Honor Earbuds 3 Pro sont disponibles en France depuis le 30 mai 2022 en deux coloris, blanc ou métallique. Ils sont commercialisés au prix de 199 euros.

Note finale du test
Correct, mais...
6 /10
On attendait davantage de ces Honor Earbuds 3 Pro. Le prix doublé par rapport aux génération précédentes et l'intégration d'un système de double transducteur avait nourri nos espoirs. Malheureusement, les écouteurs ne sont pas à la hauteur de leurs ambitions.

Sans même parler du thermomètre qui s'est arrêté aux frontières de l'Europe, les écouteurs proposent une réduction de bruit active à l'efficacité aléatoire, un son qui manque de punch et de netteté, une autonomie à la peine et des micros qui ont bien du mal à filtrer les bruits extérieurs. On apprécie l'intégration d'une fonction de Bluetooth multipoint ainsi que le design confortable, mais cela ne suffit pas à en faire des écouteurs recommandables les yeux fermés.

En lançant ses écouteurs à 200 euros, Honor fait face ici à des références des true wireless à réduction de bruit. Or, si l'on aurait pu les recommander pour 99 euros, à 200 euros ils font pâle figure face aux alternatives de Sony, Apple ou Jabra.

Points positifs du Honor Earbuds 3 Pro

  • Le confort

  • La charge sans fil du boîtier

  • Le rendu des médiums

  • Le Bluetooth multipoint

Points négatifs du Honor Earbuds 3 Pro

  • La réduction de bruit trop aléatoire

  • Le manque de profondeur dans les basses

  • Le manque de netteté dans les aigus

  • L'absence d'égaliseur

  • La qualité des microphones

  • L'autonomie trop limitée

Les derniers articles