Test des Jabra Elite 5 : des écouteurs polyvalents au bon comportement dynamique

Casques et écouteurs • 2022

Jabra Elite 5
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Jabra Elite 5
  • Son expressif et dynamique
  • Balance tonale convaincante après égalisation
  • Stabilité et confort de port
  • ANC convenable
  • Bonne autonomie
  • Application Jabra très complète
Points négatifs du Jabra Elite 5
  • Médium trop en avant par défaut (mais ça se soigne)
  • Extension limitée du registre grave
  • Scène sonore un peu étroite
 

Jabra enrichit son offre d’écouteurs sans fil avec les Elite 5, équipés d’un nouveau système de réduction de bruit active hybride, censé mieux isoler l’auditeur de son environnement. Le fabricant met également en exergue une très bonne qualité d’appels audio. Musicalement, les Jabra Elite 5 réservent quelques bonnes surprises…

test Jabra Elite 5
Les écouteurs Jabra Elite 5 // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Spécialiste de l’oreillette Bluetooth et des casques de conversations téléphoniques, Jabra propose également plusieurs écouteurs sans fil pour l’écoute musicale. Les Jabra Elite 5 s’intègrent au cœur d’une gamme qui comprend déjà les Jabra Elite 3, les Jabra Elite 4 Active et les Jabra Elite 7 Active et Jabra Elite 7 Pro. Les Jabra Elite 5 n’ont pas grand-chose à envier aux Jabra Elite 7, sinon une autonomie supérieure et des microphones à conduction osseuse. Ils se distinguent des modèles Elite 3 et 4, par la présence de 6 microphones au lieu de 4, ainsi que d’un nouveau SoC Qualcomm avec ANC personnalisable.

Jabra Elite 5Fiche technique

Modèle Jabra Elite 5
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, Windows 10
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 28 heures
Assistant Vocal Google Assistant, Amazon Alexa
Prix 169 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs prêtés par Jabra.

Jabra Elite 5Design

Les écouteurs Jabra Elite 5 sont particulièrement compacts et se distinguent par leurs lignes organiques et douces. Les coques en forme de triangles arrondis sont formées pour s’arrimer au pavillon de l’oreille et flanquées chacune d’un bouton de commande à presser. Chaque écouteur dispose de grilles micro-perforées dissimulant des microphones, ainsi que d’un capteur de port. Leur contact est flatteur, grâce à l’emploi d’un plastique peu glissant. Par ailleurs, les Jabra Elite 5 sont assemblés avec précision et respirent la qualité de fabrication.

test Jabra Elite 5
Les écouteurs Jabra Elite 5 dans leur boîtier de charge // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Le boîtier de charge est réalisé avec les mêmes matériaux et reprend la teinte des écouteurs. Il est compact, équipé d’un couvercle aimanté à ressort d’ouverture et compatible avec la charge par induction (Qi). Un câble de charge USB-C est livré.

Les Jabra Elite 5 sont agréables à manipuler, faciles à enfiler et très confortables à porter. Leur poids plume et la faible inertie due à leur petit gabarit n’y sont clairement pas étrangers. Un quart de tour vers l’arrière suffit à les caler solidement dans les oreilles et l’on peut envisager sereinement de longues sessions d’écoute. Plusieurs embouts en silicone sont fournis, afin d’assurer le meilleur confort possible. Marcher ou faire du vélo avec les Elite 5 ne pose aucun problème, d’autant que leur certification IP55 les protège de la transpiration et de la pluie. En revanche, des remontées d’impacts sont perceptibles lorsqu’on court avec ces écouteurs.

Jabra Elite 5Usage et application

Le choix de Jabra de faire l’impasse sur les contrôles tactiles au profit de classiques boutons n’est pas sans conséquence sur le confort d’utilisation. En effet, chaque pression enfonce inexorablement les écouteurs dans le conduit auditif, ce qui, sans être douloureux, n’est pas bien agréable. Heureusement, l’écouteur reprend vite sa position initiale et cela n’impacte pas la perception sonore. Par ailleurs, le choix de boutons physiques a l’avantage de donner un retour direct que la commande a été enregistrée, sans avoir à s’y prendre à plusieurs fois sur une surface tactile. Pour l’activité physique, cette solution permet également d’être un peu plus précis dans les contrôles.

test Jabra Elite 5
Pas de zone tactile sur les Jabra Elite 5, mais des boutons à presser // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Pour le reste, Jabra a pensé à tout : messages vocaux multilingues, détection de port avec mise en pause automatique, reprogrammation des boutons, support de l’assistant vocal du smartphone ou encore de Spotify Tap (pour écouter automatiquement ses favoris Spotify).

Une application modèle

Pour gérer toutes ces fonctions et personnaliser le fonctionnement des écouteurs, il faut utiliser l’app Jabra Sound+.

C’est un modèle du genre : intuitive, avec des indications claires et des fonctionnalités utiles. On peut par exemple choisir pour le mode transparence (HearThrough) de mixer les bruits environnants avec la musique, ou bien de mettre en pause celle-ci lors de l’activation de la fonction. L’application permet également de choisir d’entendre, ou pas, sa propre voix pendant les appels, avec différents niveaux d’intensité.

Toutes les fonctions de lecture, de prise d’appel et de gestion de l’ANC sont librement attribuables à chaque bouton, par combinaisons d’une à trois pressions. Enfin, l’app propose plusieurs profils d’égalisation, qu’il est possible de personnaliser avec 5 clés de fréquences. C’est suffisant pour corriger quelques petits défauts, ce que nous verrons plus loin.

Bluetooth multipoint au programme

Malgré le petit gabarit des écouteurs et, en conséquence, l’emploi de petites antennes, la connexion Bluetooth reste stable jusqu’à 10 mètres et au travers de cloisons fines ou d’un plancher en bois. Le support du protocole Google Fast Pair facilite la détection et l’association des écouteurs avec les smartphones Android. Enfin, grâce au support du Bluetooth multipoint, les Jabra Elite 5 peuvent être connectés simultanément à deux sources Bluetooth.

Jabra Elite 5Réduction de bruit active

Jabra a fait un effort considérable pour la gestion de l’ANC. L’intensité de la réduction de bruit peut être personnalisée dans l’app Jabra Sound +, ce qui permet de préserver éventuellement l’autonomie des écouteurs. Mieux, l’intensité de l’ANC peut être ajustée séparément pour chaque écouteur, à la manière d’une balance. C’est pratique, notamment en voiture où le bruit est souvent déséquilibré — plus intense côté portières — et permet d’obtenir une réduction des bruits plus harmonieuse.

Les performances sont dans la bonne moyenne et l’ANC supprime ce qu’il faut de bruits sourds pour permettre d’écouter de la musique dans des conditions agréables lorsque le niveau de bruit ambiant est modéré. Si l’on cherche des écouteurs pour écouter confortablement de la musique sur autoroute ou sur les aiguillages rugueux du métro parisien, l’ANC des Jabra Elite 5 montrera rapidement ses limites. Pour finir, l’ANC n’entraîne pas de modification de la signature tonale des écouteurs lorsqu’elle est activée, ce qui est une bonne chose.

Jabra Elite 5Audio

Les Jabra Elite 5 sont équipés de petits transducteurs dynamiques de 6 mm de diamètre, associés à un SoC Qualcomm QCC3050. Cette puce combine récepteur Bluetooth, réducteur de bruits ambiants, filtrage des microphones, DSP pour égaliser le son et amplification. Les codecs audio SBC, AAC et aptX sont supportés.

La courbe de réponse des Jabra Elite 5

La courbe de réponse est celle d’écouteurs optimisés pour la restitution des voix, avec une énorme bosse de présence dans le registre médium. C’est bien pour les appels téléphoniques, car cela souligne les voix, mais néfaste pour la restitution musicale qui s’en trouve déséquilibrée. C’est clairement un parti pris de Jabra, car les processeurs embarqués dans les écouteurs permettent de corriger la réponse en fréquence naturelle des transducteurs.

La courbe de réponse Jabra Elite 5
La courbe de réponse des écouteurs Jabra Elite 5 // Source : Frandroid

Ainsi, on observe de 800 Hz à 3 kHz environ — sur une plage de fréquences à laquelle l’oreille est vraiment très sensible — un rendement supérieur de 10 bons décibels aux fréquences graves et aigües, soit environ 3 fois plus de volume ! Pour le reste, le pic de présence dans l’aigu, aux environs de 7 kHz, n’a en théorie rien de gênant car il apporte en théorie une brillance flatteuse et est en outre le signe d’un bon comportement dynamique.

Signature sonore, comportement dynamique et scène sonore

Les écouteurs Jabra Elite 5 ont été écoutés avec un iPhone 13 Pro Max et un Xiaomi Mi 11 lite 5G, avec des titres lossless depuis Apple Music. Aucune différence n’est clairement audible entre les codecs SBC, AAC et aptX que supportent les écouteurs. En revanche, l’iPhone délivre un son plus précis.

Sans surprise, la signature sonore place exagérément en avant le registre médium, heureusement bien détaillé, mais néanmoins teinté de légères colorations, audibles notamment sur les cordes. Pour autant, on s’habitue à ce médium emphatique, car il apporte beaucoup de présence à tout ce qu’on écoute. Le grave est par défaut un peu timide et manque de muscle sur la première octave, ce qui est lié à la petite taille des transducteurs. Sacrifice de The Weeknd, par exemple, si impressionnant par ses nappes d’infra-grave lors des refrains, est joué par les Elite 5 avec bien trop de retenue pour captiver l’auditeur. Quant à l’aigu, il est fluide, mais partiellement éclipsé par la surexposition du médium.

test Jabra Elite 5
Les écouteurs Jabra Elite 5 sont discrets et confortables // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Avec le profil d’égalisation par défaut, le son des Jabra Elite 5 n’est donc pas un modèle d’équilibre, mais il faut lui reconnaître une certaine saveur, d’autant que le régime transitoire (capacité à passer d’un son à un autre) est lui très convaincant. Mais l’équilibre tonal peut être efficacement corrigé en jouant de l’égaliseur dans l’app Jabra, par exemple en optant pour le profil « Dynamiser » ou, mieux encore, en ajustant soit même les cinq clés fréquentielles. Pour ma part, renforcer les fréquences basses et aiguës (1re et 5e clé), tout en atténuant celles haut-médium (4e clé) a changé favorablement la signature des Elite 5.

Côté marge dynamique, c’est plutôt bien. Les petits écarts d’intensité sont bien marqués, ce qui donne à l’écoute un côté riche et organique, même à faible volume. Pas besoin de pousser le volume pour plonger dans la musique ou dans l’ambiance d’une série. Pour autant, à très fort volume la dynamique est respectée, ce qui permet de s’envoyer une séance de Top Gun Maverick façon home-cinéma, avec vrombissements et sifflements réalistes. En revanche, la scène sonore déçoit un peu par sa largeur limitée. Rien de méchant, mais il faut s’habituer à un son essentiellement positionné entre les oreilles et peu profond.

Jabra Elite 5Micro

Côté micros, c’est le sans-faute. L’expertise de Jabra en matière d’appels audio se retrouve dans les écouteurs Elite 5. Les six microphones mis à profit pour la captation de la voix sont associés à de très efficaces algorithmes de réduction des bruits environnants. On est ainsi très bien entendu, et, inversement, la voix des interlocuteurs est claire et précise (merci la bosse dans le registre médium).

test Jabra Elite 5
Chaque écouteur dispose d’un détecteur de port // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Rappelons qu’on peut choisir d’entendre sa propre voix dans la conversation, selon différents niveau d’intensité, ce qui est très pratique en environnement bruyant. Bref, les Jabra Elite 5 devraient satisfaire celles et ceux en quête d’écouteurs performants pour passer des appels audio.

Jabra Elite 5Autonomie

Jabra annonce une autonomie de 7 heures pour les Elite 5. ANC active, égalisation personnalisée et à 50 % du volume d’un iPhone, j’ai mesuré 6 h 30 environ. C’est un peu moins que la valeur annoncée, mais le renforcement du grave dans mon profil d’égalisation est énergivore. Dans l’absolu, cette valeur est très bonne et permet d’envisager de très longues sessions d’écoute continues. Et si l’on s’octroie une pause de quelques minutes, le boîtier de charge vitamine rapidement les écouteurs (10 minutes pour 1 heures d’autonomie). La charge complète des Jabra Elite 5 nécessite environ 3 heures, autant que celle du boîtier qui peut recharger environ 3 fois les écouteurs. Bref, on est dans les clous de ce proposent les bons élèves de la catégorie.

Jabra Elite 5Prix et date de sortie

Les écouteurs Jabra Elite 5 sont disponibles en coloris titane (notre exemplaire de test) et noir, au prix de 169 €.

Où acheter Le
Jabra Elite 5 au meilleur prix ?
Note finale du test
Très bon
8 /10
Mission accomplie pour Jabra, qui livre avec les Elite 5 des écouteurs sans fil agréables à écouter et à utiliser. Certes, il faut jouer de l’égaliseur, car la balance tonale par défaut manque d’équilibre, mais ce souci corrigé via l’app Jabra, on profite d’un son agréable, avec un très bon régime transitoire, qui sert autant l’écoute musicale que le visionnage de films et séries. La réduction de bruit active n’est pas foudroyante, mais apporte un réel confort, tandis que la qualité des appels est très bonne. En somme, les Jabra Elite 5 sont des écouteurs de qualité dont on ne peut que louer la polyvalence.

Points positifs du Jabra Elite 5

  • Son expressif et dynamique

  • Balance tonale convaincante après égalisation

  • Stabilité et confort de port

  • ANC convenable

  • Bonne autonomie

  • Application Jabra très complète

Points négatifs du Jabra Elite 5

  • Médium trop en avant par défaut (mais ça se soigne)

  • Extension limitée du registre grave

  • Scène sonore un peu étroite