Test des Google Pixel Buds Pro : de bons écouteurs, encore loin de la perfection

Casques et écouteurs • 2022

Google Pixel Buds Pro
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Google Pixel Buds Pro
  • Belle restitution des basses
  • Autonomie convaincante
  • Charge sans fil
  • Bluetooth multipoint et basculement audio
  • Qualité d'appel correcte
  • Port confortable
  • Gestion du volume sur les écouteurs
Points négatifs du Google Pixel Buds Pro
  • Réduction de bruit moyenne
  • Manque de clarté dans les aigus
  • Prix plutôt élevé
  • Dynamique sonore faiblarde
 

Avec ses Pixel Buds Pro, Google propose enfin des écouteurs sans fil à réduction active du bruit. De quoi convaincre ? C'est ce qu'on va voir dans ce test complet.

Les Google Pixel Buds Pro
Les Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Après deux paires d’écouteurs sans fil plutôt classiques, Google passe enfin à la vitesse supérieure avec ses Pixel Buds Pro. Sur le papier, ces nouveaux écouteurs sans fil s’affichent comme des concurrents sérieux aux Sony WF-1000XM4 ou aux AirPods Pro d’Apple grâce à l’arrivée de la réduction de bruit active, de l’audio spatial et du Bluetooth multipoint. Mais qu’en est-il à l’usage ? Voici le test complet des Google Pixel Buds Pro.

Fiche technique

Modèle Google Pixel Buds Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 31 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth 5.0
Poids 12.4 grammes
Assistant Vocal Google Assistant
Prix 219 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par le constructeur.

Design

Ca n’en a pas l’air, mais les Pixel Buds Pro apparaissent comme une petite révolution du côté de Google pour le marché des écouteurs sans fil. Il faut dire que la firme de Mountain View a, jusqu’à présent, fait les choses à l’envers avec ses écouteurs sans fil. Les Pixel Buds, comme les Pixel Buds A, étaient en effet des écouteurs intra-auriculaires — donc avec des embouts en silicone dans le conduit auditif, — mais sans isolation passive. Les écouteurs intégraient en effet un système d’évent qui, s’ils avaient l’avantage d’empêcher l’effet bouchon bien connu des utilisateurs d’écouteurs intra-auriculaires, réduisait considérablement l’isolation passive.

Les Google Pixel Buds Pro
Les Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

En d’autres termes, non seulement les précédents écouteurs de la firme n’étaient pas à réduction de bruit, mais proposaient également une isolation passive déplorable. Tant et si bien que, dans le métro, il fallait souvent pousser le volume au maximum pour pouvoir profiter de sa musique ou ses podcasts.

Avec les Pixel Buds Pro, Google propose désormais de vrais écouteurs à réduction de bruit, tout en conservant le design de ses deux précédentes paires. On a donc affaire à un format intra-auriculaire et des écouteurs livrés avec trois paires d’embouts : L, M et S. La forme des écouteurs reprend également les grandes lignes des précédentes versions. On a le droit à des écouteurs rond qui rentrent entièrement dans le pavillon auditif, sans tige comme sur les AirPods Pro d’Apple. Contrairement aux Pixel Buds A, Google n’a pas non plus intégré de système d’ailette pour maintenir les écouteurs en place. Qu’à cela ne tienne, comme on le verra plus tard, les Pixel Buds Pro restent suffisamment arrimés à l’oreille.

Les Google Pixel Buds Pro dans les oreilles
Les Google Pixel Buds Pro dans les oreilles // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Notons néanmoins un design un peu plus volumineux que sur les précédents écouteurs de la marque, qui n’est pas sans rappeler celui des écouteurs de Samsung, comme les Galaxy Buds Pro ou les Galaxy Buds 2.

Du côté des finitions, dans l’ensemble, rien ne dépasse et Google a bien joué la carte de la finition bicolore avec du gris clair sur la surface tactile — sur notre modèle de test — et du noir à l’intérieur. Seules les trois grilles de haut-parleur sont suffisamment remarquables.

Malgré ce format un peu plus imposant que les Pixel Buds A, les Pixel Buds Pro restent agréables à porter et j’ai pu les utiliser sans gêne pendant plusieurs heures d’affilée. Il faut dire que leur poids plume de 6,2 grammes se fait rapidement oublier dans le pavillon auditif.

Le boîtier des Google Pixel Buds Pro

Pour le boîtier de ses écouteurs, Google a repris encore une fois un format similaire aux générations précédentes. Les Pixel Buds Pro viennent donc se ranger dans un boîtier en forme de galet de 50 x 63,2 x 25 mm. Celui-ci vient s’ouvrir vers le haut avec un revêtement extérieur blanc et un intérieur noir. Notons cependant une petite nouveauté avec une LED signalant le statut des écouteurs — en charge, en appairage, etc. — à l’extérieur du boîtier et non plus dedans.

Les Google Pixel Buds Pro dans leur boîtier
Les Google Pixel Buds Pro dans leur boîtier // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Au dos, la boîte des Pixel Buds Pro intègre un bouton d’appairage et de réinitialisation aux paramètres d’usine. Enfin, en bas, Google a intégré une prise USB-C utilisée pour la recharge du boîtier. Fait appréciable, l’étui est certifié IPX2. Il pourra donc résister à de légères éclaboussures à un angle de moins de 15°. C’est certes peu, mais c’est tout de même mieux que la plupart des constructeurs qui décident d’intégrer une certification d’étanchéité uniquement aux écouteurs.

Étanchéité et utilisation sportive

Bien évidemment, si le boîtier des Google Pixel Buds Pro est protégé contre les éclaboussures, c’est a fortiori le cas des écouteurs en eux-mêmes. Certifiés IPX4, les Pixel Buds Pro résisteront donc aussi bien à la pluie qu’à la transpiration et sont donc adaptés à un usage sportif. Si Google n’a pas intégré à nouveau ses ailettes de maintien, les écouteurs savent cependant rester en place et ne pas gêner pendant l’effort. J’ai pu courir plusieurs sessions d’une heure durant ma semaine de test et n’ai eu l’impression qu’à deux ou trois reprises que les écouteurs s’échappaient de mes esgourdes.

Usage et application

Ça va sans dire, mais ça va mieux en le disant : les écouteurs Google Pixel Buds Pro sont bien évidemment compatibles avec le protocole Fast Pair de Google. En d’autres termes, en ouvrant le boîtier la première fois à proximité de votre smartphone, vous verrez une pop-up vous invitant non seulement à les associer à votre smartphone, mais également à votre compte Google.

Les Google Pixel Buds Pro
Les Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour connecter les écouteurs à un téléphone qui ne serait pas compatible ou à un PC Windows, vous pouvez appuyer quelques secondes sur le bouton d’appairage avec le couvercle ouvert et les écouteurs à l’intérieur. Vous pourrez alors retrouver les écouteurs dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone. Malheureusement, l’appairage nécessite donc d’avoir le boîtier sous le main et ne pourra pas se faire si vous avez uniquement les Pixel Buds Pro aux oreilles.

Les contrôles tactiles

On a longtemps reproché à nombre de constructeurs d’écouteurs sans fil de proposer des contrôles limités, Google y compris. La firme de Mountain View semble cependant avoir entendu les critiques et propose, sur ses Pixel Buds Pro, des contrôles complets. Par défaut, on va ainsi avoir droit aux mêmes contrôles sur l’écouteur gauche et l’écouteur droit :

  • Glissement vers l’avant : augmenter le volume
  • Glissement vers l’arrière : réduire le volume
  • Appui long : contrôle actif du bruit ou assistant vocal
  • Appui simple : lecture/pause
  • Appui double : titre suivant
  • Appui triple : titre précédent

Trois points sont à souligner. Déjà, les surfaces tactiles sont agréables à utiliser et un petit retour sonore, très rapide, vient vous confirmer que la commande a été prise en compte. Ensuite, on apprécie toujours de pouvoir gérer le volume directement depuis ses écouteurs, sans avoir à fouiller dans sa poche ou son sac à main pour passer par les touches de volume du smartphone. Ici, Google intègre donc toutes les commandes que l’on est en droit d’attendre d’écouteurs sans fil.

Les Google Pixel Buds Pro se contrôlent à l'aide de surface tactiles
Les Google Pixel Buds Pro se contrôlent à l’aide de surfaces tactiles // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour celles et ceux qui pourraient être refroidis par le fait de choisir le rôle de l’appui long, qu’ils se rassurent : il est possible, dans les paramètres des écouteurs, d’intégrer des contrôles différents selon l’écouteur. Par exemple, un appui long à gauche pourra lancer l’assistant vocal et un appui long à droite vous permettre de gérer le mode de réduction de bruit.

Bref, sur les commandes tactiles, on a affaire ici à un sans faute de la part de Google.

L’application Pixel Buds

Pour utiliser les Pixel Buds Pro de manière plus complète que les seuls contrôles tactiles, Google propose une application dédiée, logiquement baptisée Pixel Buds.

Si vous utilisez un smartphone Google, celle-ci va s’intégrer directement dans les paramètres Bluetooth de votre téléphone. En revanche, il s’agira d’une application distincte sur les téléphones d’une autre marque. Dans tous les cas, heureusement, l’application va proposer les mêmes fonctionnalités que vous utilisiez un smartphone Google Pixel ou celui d’un autre constructeur.

L’application va ainsi vous donner accès à l’affichage du niveau de batterie restant dans chaque écouteur, mais aussi à la gestion du son : mode de réduction de bruit et égaliseur de volume — on y reviendra.

L’application vous permet également de retrouver les commandes tactiles, de les désactiver et de personnaliser l’appui long pour chacun des deux écouteurs. On va aussi retrouver une fonction de recherche de l’appareil qui va afficher la dernière position connue — l’emplacement de votre smartphone la dernière fois où il a été connecté aux écouteurs — ainsi qu’une option pour faire sonner l’écouteur gauche ou l’écouteur droit si vous y êtes connecté. Google propose également, dans son application Pixel Buds, une option pour vérifier l’ajustement des embouts ainsi que la mise en pause automatique au moment de retirer l’écouteur. On pourra aussi mettre à jour le firmware des Pixel Buds Pro depuis l’application dédiée.

Enfin, deux fonctions un plus originales sont proposées : basculement audio et multipoint. La première va servir si vous utilisez plusieurs appareils Android connectés au même compte Google. Les écouteurs vont ainsi pouvoir changer automatiquement d’appareil auquel se connecter si vous regardiez un film sur votre tablette et que vous recevez un appel sur votre smartphone. Une fonction qui n’est pas sans rappeler le fonctionnement des AirPods d’Apple, mais qui reste bien plus limitée. En effet, du fait du fonctionnement uniquement avec Android, ce mode ne fonctionne pas automatiquement avec un PC.

Notons également que Google a intégré un accéléromètre et un gyroscope à détection de mouvements dans ses écouteurs. L’objectif est de proposer une gestion de l’audio spatial — là encore, à la manière des AirPods. Néanmoins, cette fonction n’est pas encore disponible et devrait être déployée à l’automne, probablement au moment de la sortie d’Android 13.

La connexion Bluetooth

Les Google Pixel Buds Pro sont compatibles avec le Bluetooth en version 5.0. Comme on l’a vu, ils sont capables de profiter du basculement audio entre deux appareils Android — par exemple entre un smartphone et une tablette, — mais sont également compatibles avec le Bluetooth multipoint. Concrètement, après avoir connecté les écouteurs une première fois avec votre smartphone, il suffit de les replacer dans leur boîtier de charge et de relancer la procédure d’appairage avec votre ordinateur par exemple. Une fois les écouteurs connectés, vous pouvez alors les retirer du boîtier et ils se connecteront à la fois avec votre PC et votre smartphone.

Les Google Pixel Buds Pro sont compatibles avec le Bluetooth multipoint
Les Google Pixel Buds Pro sont compatibles avec le Bluetooth multipoint // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Rares sont encore les écouteurs à proposer ce type de fonctionnalité, d’ordinaire davantage réservée aux casques sans fil. Néanmoins, il est toujours appréciable de profiter de sa musique sur son ordinateur et de pouvoir répondre à un appel sur son téléphone dans la foulée tout en gardant les écouteurs aux oreilles.

Enfin, les Pixel Buds Pro proposent le fonctionnement attendu lorsqu’on choisit de ranger l’un des deux écouteurs dans l’oreille. Le signal audio stéréo transmis est alors transformé en signal mono pour que vous ne perdiez rien de la piste musical que vous écoutez.

Du côté de la latence, inhérente à la technologie Bluetooth en elle-même, j’ai pu mesurer un décalage de 220 ms lorsque les Pixel Buds Pro étaient connectés à un Pixel 6 Pro en AAC, et 218 ms en passant par le codec SBC.

Réduction de bruit

C’est l’une des nouveautés sur lesquelles Google était le plus attendu : les Pixel Buds Pro proposent enfin une fonction de réduction active du bruit.

Comme on l’a vu plus tôt, les précédents écouteurs sans fil du constructeur manquaient non seulement d’une isolation passive — en raison des évents laissant passer les bruits extérieurs, — mais aussi et surtout d’une réduction active du bruit. Avec les Pixel Buds Pro, la firme se met enfin à la page en proposant l’une des fonctions les plus plébiscitées par les consommateurs et l’un de leurs premiers critères d’achat. Il faut dire que certains concurrents proposent désormais une fonction de réduction active du bruit sur des écouteurs lancés à moins de 80 euros.

Les micros des Google Pixel Buds Pro sont utilisés pour la réduction de bruit active
Les micros des Google Pixel Buds Pro sont utilisés pour la réduction de bruit active // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour ce faire, Google a intégré non seulement ses propres processeurs d’analyse des sons ambiants, mais également trois micros par écouteurs. De quoi permettre non seulement de capturer les bruits extérieurs pour opérer une inversion de phase, mais également de vérifier en aval si des bruits sont tout de même passés par delà les embouts grâce à des microphones à l’intérieur des écouteurs.

Cependant, si on attendait avec ferveur d’essayer la réduction de bruit à la sauce Google, force est de constater que la firme est loin, très loin, du niveau de ses concurrents. Alors que les Pixel Buds Pro sont lancés à un tarif haut de gamme de plus de 200 euros, ils sont largement dépassés par des écouteurs bien plus anciens. On pense bien évidemment aux AirPods Pro d’Apple, mais également les WF-1000XM4 de Sony ou les QuietComfort Earbuds de Bose. Même des écouteurs désormais proposés à un prix bien plus accessible, comme les Jabra Elite 85T, font mieux que les Pixel Buds Pro.

La gestion de la réduction de bruit sur les Pixel Buds Pro
La gestion de la réduction de bruit sur les Pixel Buds Pro

En fait, la réduction active de bruit proposée sur les écouteurs de Google repose en grande partie sur l’isolation passive — et c’est déjà beaucoup compte tenu du passé de Google dans le domaine. On ne sent finalement que très peu de différence entre la réduction active et l’isolation passive. Seules les voix vont être un peu plus étouffées, mais restent largement audibles.

Les Google Pixel Buds Pro
Les Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Concrètement, j’ai eu l’occasion de prendre le TGV ou le métro avec les écouteurs aux oreilles, mais également de marcher sur le trottoir avec des véhicules qui circulaient sur la chaussée. Les écouteurs ont réussi à atténuer le son des véhicules, mais c’était également le cas avec l’isolation passive. Seul un léger souffle dans les graves a pu être réduit grâce à la fonction de contrôle actif du bruit.

En partant de zéro, Google progresse forcément, mais il y a encore du chemin à faire avant d’arriver au niveau des cadors du secteur.

Le mode transparence

Pour le mode transparence en revanche, les Pixel Buds Pro s’en tirent avec les honneurs. En activant ce mode, les écouteurs parviennent à bien restituer les sons capturés par les microphones. Le rendu est plutôt naturel, même s’il a tendance à mettre davantage en avant les graves et les médiums que les aigus, légèrement en retrait lors de la restitution des sons ambiants dans les écouteurs.

Audio

Pour assurer la restitution du son, les Google Pixel Buds Pro sont dotés de transducteurs de 11 mm de diamètre. Ils ne profitent cependant que des codecs audio Bluetooth les plus classiques du marché, à savoir l’AAC et le SBC et donc d’une transmission sonore compressive.

Pour tester la qualité sonore des Pixel Buds Pro, je les ai associés à un Google Pixel 6 Pro et écouté des titres sur Spotify en qualité « très élevée », soit des fichiers ogg vorbis encodés en 320 kbps.

Les grilles de transducteurs des Google Pixel Buds Pro
Les grilles de transducteurs des Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Les Google Pixel Buds Pro proposent une bonne restitution sonore, particulièrement dans les basses fréquences. Les écouteurs parviennent à envelopper le son dans des graves assez ronds avec une bonne assise. Si les graves sont les fréquences les plus mises en avant par la signature sonore des Pixel Buds Pro, comme on peut le voir sur la courbe de réponse en fréquence ci-dessous, les médiums ne sont pas oubliés pour autant. Les écouteurs ont également tendance à pousser légèrement les médiums, autour de 2500 Hz. Les voix sont ainsi bien reproduites, même si cela s’opère au prix d’une sibilance assez marquée, avec une forte accentuation des sons en « s ».

Malheureusement, c’est surtout dans le haut du spectre sonore, au-dessus de 5000 Hz, que le bât blesse. Les Pixel Buds Pro ont bien du mal à monter suffisamment haut dans les aigus et cela se traduit par un son qui manque de clarté et de précision. Concrètement, on va avoir du mal à distinguer clairement les différentes voix les unes des autres et, si le son ne manque pas de rondeur, il manque cependant de netteté de par les quelques lacunes des Pixel Buds Pro dans les aigus.

La courbe de réponse en fréquence des Google Pixel Buds Pro
La courbe de réponse en fréquence des Google Pixel Buds Pro // Source : Frandroid

 

Malheureusement, Google ne propose pas de modifier cette signature sonore à l’aide d’un véritable égaliseur dans son application. Les Pixel Buds proposent bien un égaliseur de volume, mais il s’agit d’un système automatisé qui va se charger d’augmenter les basses et de diminuer les aigus lorsque le volume est faible et inversement pour le volume élevé.

Les Google Pixel Buds Pro dans l'oreille
Les Google Pixel Buds Pro dans l’oreille // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

À terme, la firme a bien indiqué qu’elle comptait intégrer un égaliseur cinq bandes à son application, avec une mise à jour prévue pour l’automne. Au lancement, il n’est donc pas possible de personnaliser l’expérience d’écoute et la signature sonore des écouteurs.

Concernant les performances sonores des écouteurs, on notera également une dynamique qui manque d’amplitude, avec peu de différence de volume lorsque les écouteurs sont censés monter en régime.

Micro

Pour passer des appels avec les Pixel Buds Pro, Google met à profit les trois microphones intégrés aux écouteurs. La firme a également intégré un système de protection anti-vent pour éviter la restitution des bourrasques ainsi qu’un accéléromètre détecteur de voix pour reconnaître quand vous parlez.

Dans un environnement assez calme, les écouteurs s’en sortent bien et parviennent à bien capturer les sons de votre voix. Votre interlocuteur n’aura aucun mal à entendre ce que vous lui dites et la protection contre le vent vient bien filtrer les rafales de vent qui pourraient s’engouffrer dans les microphones. En revanche, dans un lieu plus bruyant, en extérieur par exemple, les écouteurs vont avoir plus de mal, notamment à filtrer les voix humaines ou les sons ponctuels comme un passant, un bruit de klaxon ou un enfant qui pleure.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Pour les bruits plus constants et sonores, qu’il s’agisse d’un robinet d’eau ouvert ou de la circulation sur une grosse artère, Google a fait le choix de ne pas procéder à une trop forte réduction de bruit. Votre interlocuteur entendra donc tous les sons autour de vous, mais à un volume moindre. Cependant, votre voix sera bien capturée et les algorithmes ne vont pas procéder à une réduction de bruit destructrice de votre voix. Là où certains écouteurs ont tendance à trop pousser la réduction de bruit, les écouteurs de Google font le choix de conserver une partie de la pollution sonore afin que vous restiez pleinement intelligibles.

Lors de mon test, mon interlocutrice m’a ainsi dit qu’elle n’était pas trop gênée par les bruits sur une place avec beaucoup de circulation, qu’elle m’entendait bien et pouvait tenir la conversation 5 à 10 minutes tant que les sons ambiants ne dureraient pas une heure.

Autonomie

Si Google ne précise pas la capacité des batteries intégrées à ses Pixel Buds Pro, le constructeur indique cependant qu’ils sont capables de fonctionner pendant 11 heures sans réduction de bruit et jusqu’à 7 heures avec réduction de bruit. Le boîtier permet quant à lui de faire passer l’autonomie totale à 20 ou 31 heures en fonction de l’activation de l’ANC.

Autant dire qu’on revient de loin. Même si les Pixel Buds A ne proposaient pas de réduction de bruit, rappelons que l’autonomie proposée alors pour les écouteurs milieu de gamme de la firme étaient limités à une autonomie de 5 heures et 14 minutes. Google promet donc une autonomie doublée sur ses modèles haut de gamme.

Dans les faits, force est de constater que les Pixel Buds Pro tiennent leurs promesses. Avec une connexion en SBC, un volume à 80 % et la réduction de bruit activée, j’ai pu utiliser les deux écouteurs pendant plus de sept heures avant qu’ils ne se coupent. Dans le détail, l’écouteur droit a tenu pendant 7 heures et 22 minutes et l’écouteur gauche s’est éteint six minutes plus tard, au bout de 7 heures et 28 minutes.

Le boîtier des Google Pixel Buds Pro
Le boîtier des Google Pixel Buds Pro // Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Pour la recharge des écouteurs dans leur boîtier, le constructeur indique que 5 minutes de charge permettent de récupérer une heure d’écoute avec réduction de bruit et 15 minutes de charge jusqu’à 3 heures d’écoute. En plaçant les Pixel Buds Pro dans leur étui, j’ai pu recharger complètement les écouteurs en un tout petit peu moins d’une heure. Le boîtier, initialement chargé au maximum, a quant à lui perdu la moitié de sa batterie. On pourra donc recharger les écouteurs jusqu’à deux fois à l’aide de l’accumulateur intégré dans la boîte.

Enfin, notons que le boîtier des Pixel Buds Pro peut être rechargé en USB-C ou sans fil. On regrettera cependant que Google n’ait pas intégré de câble de recharge à ses écouteurs. Il vous faudra donc utiliser non seulement l’adaptateur secteur de votre smartphone, mais également un câble USB-C que vous auriez de côté.

Prix et date de sortie

Les Google Pixel Buds Pro sont disponibles depuis le 28 juillet en orange, gris clair, gris sombre et vert pâle. Ils s’affichent au tarif de 219 euros en France.

Note finale du test
Très bon
8 /10
Les Google Pixel Buds Pro sont un très net progrès pour Google. Il faut dire qu'il s'agit des premiers écouteurs sans fil du constructeur à proposer une réduction active du bruit. Ils sont également bourrés de fonctionnalités intéressantes comme le Bluetooth multipoint, le basculement audio et la gestion du volume directement par glissement du doigt.

Les écouteurs peuvent également se prévaloir d'une bonne autonomie -- y compris en activant la réduction de bruit -- et d'un son chaleureux. Cependant, avec un prix de lancement de 220 euros, les Pixel Buds Pro font face à une concurrence féroce et les quelques lacunes dont ils font part -- réduction de bruit moyenne, manque de précision dans les aigus -- nous empêchent de les recommander de manière inconditionnelle.

Ils restent néanmoins des écouteurs avec des fonctions de connectivité plutôt avancés et qui peuvent se targuer d'une excellente autonomie, qui plus est avec une belle assise dans les basses.

Points positifs du Google Pixel Buds Pro

  • Belle restitution des basses

  • Autonomie convaincante

  • Charge sans fil

  • Bluetooth multipoint et basculement audio

  • Qualité d'appel correcte

  • Port confortable

  • Gestion du volume sur les écouteurs

Points négatifs du Google Pixel Buds Pro

  • Réduction de bruit moyenne

  • Manque de clarté dans les aigus

  • Prix plutôt élevé

  • Dynamique sonore faiblarde

Les derniers articles