Test des Beats Fit Pro : des écouteurs légers… trop légers

Casques et écouteurs • 2022

Beats Fit Pro
Moyen
5 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Beats Fit Pro
  • Écouteurs confortables
  • Bonne autonomie
  • Compatibles Google Fast Pair
  • Mode transparence efficace
Points négatifs du Beats Fit Pro
  • Qualité audio décevante
  • Microphones qui peinent à réduire les bruits ambiants
  • Réduction de bruit médiocre
  • Prix très élevé
  • Pas de charge sans fil
 

Beats se relance dans les écouteurs sans fil et propose désormais de nouveaux modèles à réduction de bruit taillés pour le sport, les Beats Fit Pro. Voici notre test complet.

Les Beats Fit Pro
Les Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Après s’être relancé sur le marché des écouteurs sans fil l’an dernier avec ses Studio Buds, Beats — désormais propriété d’Apple — enfonce le clou avec une nouvelle paire d’écouteurs, davantage taillés pour le sport : les Beats Fit Pro. Mais qu’est-ce qui les distingue de leurs prédécesseurs et s’agit-il réellement d’une sorte d’AirPods Pro conçus pour l’activité physique ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Beats Fit ProFiche technique

Modèle Beats Fit Pro
Format écouteurs intra-auriculaires
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Compatibilité OS Android, iOS
Autonomie annoncée 24 heures
Type de connecteur USB Type-C
Version du Bluetooth classe 1
Poids 11.2 grammes
Assistant Vocal Siri
Prix 212 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs achetés par la rédaction

Beats Fit ProDesign

Beaucoup ont comparé les Beats Fit Pro aux AirPods Pro à leur sortie. Il faut dire que les deux modèles d’écouteurs sont conçus par Apple et que les deux versions sont dotées d’une réduction active du bruit. Ils partagent également certaines fonctionnalités spécifiques à l’écosystème Apple comme la puce Apple H1 ou l’audio spatial avec suivi des mouvements de la tête. Mais les similitudes s’arrêtent là.

Les ailettes des Beats Fit Pro
Les ailettes des Beats Fit Pro // Source : Frandroid

En fait, c’est bien davantage avec les Beats Studio Buds que l’on pourrait rapprocher les Beats Fit Pro. D’un simple aspect extérieur, on a d’ailleurs quasiment affaire à des Beats Studio Buds avec un simple prolongement du bouton pour faire office d’ailette de maintien. Parce que si les écouteurs ont été baptisés ainsi par Apple, c’est bel et bien grâce à leur maintien — Fit, en anglais — qui les prédestine à une utilisation sportive. Pour le reste, on a ici des écouteurs au format plutôt classique et assez compact, avec des embouts intra-auriculaires en silicone qui viennent s’introduire dans le conduit auditif et sans tige, contrairement aux AirPods Pro.

Si Beats fournit trois paires d’embouts pour assurer la meilleure adaptation possible des écouteurs à vos oreilles, les ailettes sont quant à elles fixes et ne peuvent pas être modifiées. Dommage, puisque des concurrents comme JBL, Bose ou Jaybird permettent de changer d’ailettes.

Les Beats Fit Pro dans les oreilles
Les Beats Fit Pro dans les oreilles // Source : Frandroid

À l’usage, les écouteurs s’avèrent cependant assez confortables et les ailettes ne gênent pas l’utilisation des Fit Pro. On peut les porter assez confortablement pendant une heure avant qu’une petite gêne ne se fasse sentir.

Le boîtier des Beats Fit Pro

Forcément, du fait de leurs ailettes, les Beats Fit Pro sont un peu plus volumineux que les précédents Studio Buds. Il en résulte donc un boîtier plus large pour les y ranger. Le boîtier, tout en plastique, est plutôt volumineux avec un format de 62 x 62 x 28,5 mm. S’il peut se ranger dans une large poche de jean ou un sac à main, il peut aussi facilement déformer la poche d’un pantalon un peu plus serré à la longue. Notons d’ailleurs que l’ouverture n’est pas des plus aisée à une main et on est donc loin de la satisfaction, presque ludique, du système d’ouverture des AirPods.

Le boîtier des Beats Fit Pro
Le boîtier des Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Du côté des boutons, indicateurs et connectiques, l’étui des Beats Fit Pro joue cette fois la sobriété. On va retrouver une simple LED en façade, indiquant le niveau de charge ou d’appairage, ainsi qu’une prise USB-C au dos pour la recharge. C’est à l’intérieur du boîtier, entre les deux écouteurs, que Beats a positionné le bouton d’appairage.

Étanchéité et utilisation sportive

Forcément, qui dit écouteurs pour le sport dit étanchéité à la hauteur. Et à ce titre, on aurait pu espérer que Beats fasse mieux. Les écouteurs ne sont certifiés qu’IPX4, c’est-à-dire qu’ils sont protégés contre les éclaboussures, mais pas contre l’immersion, même à faible profondeur, pas plus que contre les poussières. C’est là un minimum pour la plupart des écouteurs sans fil en 2022. Vous pourrez certes aller courir avec, même sous la pluie ou en transpirant, et c’est déjà bien, mais les JBL Reflect Flow Pro sont par exemple certifiés IP68, comme les Jaybirds Vista 2, tandis que les Jabra Elite 4 Active proposent une certification IP57.

Reste que le système d’ailettes permet bel et bien de profiter de ses écouteurs sans avoir l’impression qu’il vont tomber. Après, ce n’est pas une réelle surprise, puisque même les Beats Studio Buds étaient particulièrement confortables dans un cadre sportif grâce à leur petit gabarit et l’absence de charge décentrée à l’extérieur des oreilles. Certes, les Beats Fit Pro peuvent être utilisés pour le sport, mais ni plus ni moins que la plupart des écouteurs du marché.

Beats Fit ProUsage et application

Écouteurs Apple oblige, les Beats Fit Pro sont reconnus automatiquement par les iPhone lorsque vous ouvrez le boîtier à proximité pour la première fois, de la même manière que les AirPods 3 ou les AirPods Pro. Mais Beats n’a pas oublié que ses écouteurs pouvaient également être utilisés par des utilisateurs de smartphones Android. À ce titre, ils sont également compatibles avec Google Fast Pair, comme les Studio Buds avant eux. Une fenêtre va donc s’afficher également sur votre smartphone Android à proximité.

Si votre téléphone n’est compatible avec aucun de ces deux protocoles, si vous souhaitez connecter les écouteurs à un téléviseur ou un ordinateur, ou si vous souhaitez connecter les Beats Fit Pro à un autre téléphone après les avoir déjà appairés à un iPhone, vous pouvez appuyer quelques secondes sur le bouton d’appairage pour qu’ils soient détectables par les smartphones à proximité.

Les contrôles des boutons

Pour le contrôle de ses écouteurs, Beats joue la même carte que celle de Jabra, à savoir les véritables boutons physiques. Pas de surfaces tactiles ici, mais de vrais boutons masqués derrière le bouton « b » du logo Beats. Il faut dire que si les surfaces tactiles ont l’avantage de ne pas nécessiter d’appui franc, elles ne sont pas dénuées de soucis. Combien de fois s’est-on retrouvé à devoir refaire le même geste quatre à cinq fois à cause d’une surface mal identifiée ou d’un doigt trop sec. Si la question est rhétorique, la réponse est néanmoins « bien trop souvent ». Les boutons physiques ont l’avantage de produire un clic clair et net qui va vous assurer que la commande désirée a bien été prise en compte par les écouteurs et qu’elle va se répercuter sur votre téléphone.

Les Beats Fit Pro sont dotés de boutons physiques
Les Beats Fit Pro sont dotés de boutons physiques // Source : Frandroid

Pour ce qui est de la variété des commandes, les Beats Fit Pro vont permettre par défaut de :

  • Appui simple : lecture / pause
  • Double appui : titre suivant
  • Triple appui : retour en arrière
  • Appui long : réduction de bruit / transparence

On a ici affaire aux mêmes contrôles, quel que soit l’écouteur avec lequel on interagit. Pratique si on n’a qu’une seule main de libre, mais c’est dommage en matière de personnalisation ou du nombre de contrôles proposés. Ainsi, s’il est possible d’utiliser les boutons pour contrôler le volume sonore des écouteurs, l’application Beats ne propose qu’une seule option : l’appui long — à gauche pour diminuer et à droite pour augmenter. Impossible alors d’utiliser ces contrôles pour gérer la réduction de bruit.

On aurait apprécié pouvoir personnaliser davantage les contrôles physiques, par exemple avec un double appui à gauche pour revenir en arrière et à droite pour la piste suivante, libérant ainsi les triples appuis pour la gestion de la réduction de bruit et l’appui long pour le volume sonore.

L’application Beats

Pour gérer au quotidien les Beats Fit Pro, en plus des contrôles par les boutons, il est également possible de passer par l’application Beats du constructeur sur Android.

Cette application, plutôt sommaire, va par exemple vous permettre d’afficher l’autonomie restante dans les écouteurs ainsi que dans leur boîtier de charge. On va également pouvoir basculer entre la réduction de bruit active, le mode transparence et le mode passif — baptisé ici « désactiver ». Notons par ailleurs qu’il s’agit là de la seule manière de passer en mode passif, uniquement avec l’isolation due aux embouts, puisque les boutons physiques ne permettent que de basculer entre la réduction active du bruit et le mode ambiant.

On peut également gérer, sur l’application, la mise en pause automatique de la musique lorsque l’on retire les écouteurs, gérer l’appui long pour l’utiliser comme contrôle de la réduction de bruit ou du volume, gérer la réduction de bruit avec un seul écouteur lorsque l’autre est rangé dans le boîtier ou changer l’écouteur utilisé en priorité pour la captation de votre voix. Par défaut, cette gestion de l’écouteur est automatique, mais elle peut être manuelle entre l’écouteur gauche ou droit, pratique par exemple si vous n’utilisez qu’un seul des deux écouteurs.

Comme on l’a vu, les Beats Fit Pro sont équipés de la puce Apple H1. Concrètement, il va donc être possible, pour les utilisateurs d’iPhone, de lancer l’assistant vocal d’Apple simplement en prononçant « Dis Siri ». Les écouteurs peuvent également basculer automatiquement d’un appareil à l’autre en cas de besoin, comme les AirPods. Malheureusement, ils ne sont pas Bluetooth multipoint et ne peuvent donc pas être connectés en même temps à un PC Windows et un smartphone Android par exemple. Enfin, l’audio spatial est évidemment de la partie et, comme les AirPods 3 ou les AirPods Pro, les Beats Fit Pro peuvent analyser les mouvements de votre tête pour rediriger la source audio virtuelle pour la placer à un endroit précis de la pièce. Ces fonctions ne sont cependant disponibles que dans le cadre d’une utilisation avec des produits Apple, tout comme la gestion des écouteurs au sein de l’application Localiser pour les retrouver facilement.

La connexion Bluetooth

Pour la connexion Bluetooth de ses écouteurs, Beats ne communique pas sur un numéro de version, se contentant d’indiquer qu’il s’agit de Bluetooth Classe 1. Sur le papier, les écouteurs sont donc capables de recevoir le signal sans fil avec une portée allant jusqu’à 100 m de distance.

Dans les faits, force est de constater que j’ai pu utiliser les écouteurs d’un bout à l’autre de mon appartement, avec deux murs me séparant du smartphone auquel ils étaient connectés, et sans subir de perte ou de saut de connexion. Même en marchant avec mon Google Pixel 6 Pro dans la poche, ma main par-dessus et les écouteurs aux oreilles, les Beats Fit Pro ont su garder une connexion stable. Cette épreuve met pourtant en échec bon nombre d’écouteurs true wireless.

Les Beats Fit Pro dans leur boîtier
Les Beats Fit Pro dans leur boîtier // Source : Frandroid

Rappelons néanmoins que les Beats Fit Pro ne sont pas compatibles avec le Bluetooth multipoint.

Du côté de la latence, les écouteurs s’en sortent très convenablement. J’ai ainsi pu noter une latence de 184 ms en AAC et de 212 ms en SBC sur Android. Certes, on est encore loin de l’instantanéité qu’on attend d’écouteurs classiques, mais pour des modèles sans fil, c’est tout à fait convenable. Notez cependant que cette latence sera sensible surtout pour des jeux mobiles, puisque la plupart des applications vidéo sur smartphones intègrent désormais une compensation de la latence en décalant légèrement l’affichage de la vidéo pour qu’il corresponde au moment où vous entendrez le son.

Beats Fit ProRéduction de bruit

Comme on l’a vu un peu plus tôt, les Beats Fit Pro sont capables de réduire les bruits ambiants, non seulement à l’aide de l’isolation passive des embouts en silicone, mais aussi grâce aux microphones et à la réduction de bruit active proposée.

Beats ne communique cependant pas sur le nombre de micros utilisés pour cette réduction active du bruit. On peut cependant imaginer que les deux microphones utilisés pour les appels le seront aussi pour l’ANC.

Concrètement, il n’est pas question ici de gérer finement la réduction de bruit comme peuvent le permettre les Sony WF-1000XM4 au sein de l’application. Beats ne propose que trois modes : réduction de bruit, désactiver ou transparence. Logiquement, c’est le mode réduction de bruit qui va mettre à profit les micros des microphones tandis que « désactiver » se contente de la simple isolation passive et transparence va utiliser les micros pour mieux entendre les bruits extérieurs — en diminuant l’isolation passive, donc.

Les Beats Fit Pro disposent d'une réduction active du bruit
Les Beats Fit Pro disposent d’une réduction active du bruit // Source : Frandroid

À l’usage, la réduction de bruit des Beats Fit Pro est loin d’égaler celle de modèles plus haut de gamme, qu’il s’agisse des Sony WF-1000XM4, des Bose QC Earbuds ou des AirPods Pro. Plus embêtant encore, si les écouteurs réussissent à amoindrir légèrement les médiums, ils sont loin du niveau atteint par des modèles plus accessibles comme les Nothing ear (1) ou les Huawei FreeBuds 4i. L’activation de la réduction de bruit est audible, mais à moins d’y prêter attention, on a surtout l’impression d’avoir affaire à une simple isolation passive et non pas à une suppression complète des bruits alentour.

Le mode transparence

Le mode transparent quant à lui est bien plus efficace pour mettre l’accent sur les bruits extérieurs. Après tout, c’est bien là ce qu’on demande en priorité à des écouteurs orientés pour le sport : restituer les bruits environnants au mieux pour éviter de se faire renverser par un véhicule lorsqu’on est en pleine course.

Fait suffisamment rare pour le souligner, le mode transparence peut même donner l’impression d’amplifier les bruits extérieurs de manière à les entendre encore mieux que si on ne portait tout simplement pas les écouteurs.

Beats Fit ProAudio

Pour retransmettre la musique, les Beats Fit Pro sont dotés d’un transducteur propriétaire similaire, sinon identique, à celui des Beats Studio Buds. Comme à son habitude, le constructeur ne communique cependant pas sur les caractéristiques et notamment le diamètre de ce transducteur. Comme toujours également pour les produits Apple, les Beats Fit Pro ne sont compatibles qu’avec les codecs AAC et SBC. Ne comptez donc pas sur l’aptX ou le LDAC en cas d’utilisation avec un smartphone Android.

La grille de transducteur des Beats Fit Pro
La grille de transducteur des Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Pour tester les Beats Fit Pro, je les ai utilisés connectés à un Google Pixel 6 Pro avec le codec AAC. J’ai ensuite écouté des titres sur Spotify en qualité « très élevée », soit des fichiers ogg vorbis à 320 kbps.

Les Beats Studio Buds reprennent la même philosophie que les appareils de Beats depuis son rachat par Apple. On a ici un son relativement équilibré, loin de l’aspect basseux des premiers casques de la marque fondée par Dr. Dre et Jimmy Iovine. Sur Bad Guy de Billie Eilish, on sent que ce sont essentiellement les médiums et notamment la voix de la chanteuse, qui sont mis en avant. Ainsi, la nappe de synthé en arrière-plan se fait relativement discrète par rapport au reste de l’orchestration.

La réponse en fréquence des Beats Fit Pro
La réponse en fréquence des Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Ce ressenti est visible sur la courbe de réponse en fréquence des Beats Fit Pro ci-dessus. Les écouteurs proposent une signature en W avec une légère mise en avant des graves entre 20 et 30 Hz, puis une descente jusqu’à une accentuation des médiums entre 1500 et 2500 Hz. Malheureusement, cela peut avoir pour corollaire une trop forte accentuation des hauts médiums, ceux-ci étant amplifiés par le canal auditif. À l’usage, non seulement les Beats Fit Pro ne sont pas basseux, mais ils peuvent également être légèrement fatigant à la longue avec un son qui manque d’ampleur et de graves avec un accent trop prononcé sur les médiums.

Sur Come Away With Me de Norah Jones, cette forte propension à mettre en avant les aigus se ressent également. Logique et loin d’être désagréable, puisque le titre de la chanteuse met largement en avant la voix, le piano et les cymbales. Reste que sur un titre plus électrique comme Phantom Pt. II de Justice, le manque de basse et la sécheresse du rendu des Beats Fit Pro se fait trop ressentir. Les écouteurs manquent cruellement de souffle pour restituer correctement les synthés saturés du groupe électro français.

Les Beats Fit Pro
Les Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Du côté de la dynamique également, les Beats Fit Pro pêchent avec un son qui manque d’ampleur et qui aura du mal à retranscrire les différences de niveau sonore entre les sons joués avec un faible volume et ceux plus prononcés. C’est notamment audible sur l’ouverture de la 5e Symphonie de Beethoven.

En outre, l’application Beats ne permet malheureusement pas de régler finement la signature sonore des Fit Pro avec un égaliseur.

Beats Fit ProMicro

Pour les appels vocaux, les Beats Fit Pro utilisent deux micros beamforming censés se concentrer sur votre voix afin de la capter au mieux pour votre interlocuteur. Beats indique également avoir intégré des algorithmes de réduction du vent pour éviter le son de fortes bourrasques.

En intérieur, dans un lieu calme, la voix capturée par les Beats Fit Pro pourra cependant paraître étouffée à votre interlocuteur, presque lointaine. Il lui faudra légèrement se concentrer pour comprendre ce que vous lui dites sans que cela ne soit vraiment gênant pour autant. En extérieur, avec les bruits de la rue, de la circulation ou des passants, les écouteurs ont bien plus de mal à gérer la pollution sonore. Les micros sont bien dotés d’une réduction de bruit active, mais elle ne sera efficace que contre les sons les plus persistants. N’espérez pas amoindrir le volume d’un klaxon qui raisonnera tout autant dans l’oreille de la personne au bout du fil que dans la vôtre.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, avec un bruit constant — comme un robinet d’eau si vous faites la vaisselle — les écouteurs vont réussir à réduire les sons extérieurs au bout d’une à deux secondes. Cela étant, la compression de votre voix n’en sera que renforcée, avec une restitution étouffée pour votre interlocuteur qui aura bien plus de mal à se concentrer sur vos dires.

Beats Fit ProAutonomie

D’après Beats, les Beats Fit Pro sont dotés de batteries permettant d’assurer une autonomie allant jusqu’à 6 heures d’écoute avec réduction de bruit activée et jusqu’à 18 heures avec le boîtier de charge.

De mon côté, avec un volume à 85 %, j’ai pu utiliser les Beats Fit Pro pendant 7h40 avant qu’ils ne tombent à court de batterie. C’est un score très correct, non seulement au-delà de ce qu’annonce Beats, mais dans la moyenne haute de ce que proposent la plupart des constructeurs d’écouteurs sans fil en 2022.

Pour recharger les écouteurs, il suffit de les placer dans le boîtier de recharge. Si les Beats Fit Pro peuvent récupérer 67 % de batterie de 20 minutes, il faudra cependant 1h50 pour une recharge complète à 100 %. Notons par ailleurs qu’une recharge des écouteurs fait passer le boîtier de 100 à 71 % de batterie. De quoi suggérer qu’il permet bel et bien d’opérer jusqu’à trois charges complètes.

La prise USB-C du boîtier des Beats Fit Pro
La prise USB-C du boîtier des Beats Fit Pro // Source : Frandroid

Pour recharger le boîtier des Fit Pro, Beats fournit un court câble USB-C vers USB-C, mais pas de chargeur. Il vous faudra donc nécessairement avoir accès à un chargeur doté d’une prise USB-C ou d’un ordinateur avec ce type de connectique. Dommage, on aurait aimé avoir une connectique USB-A classique pour le charger facilement avec un chargeur plus standard — ou plus ancien.

Notons par ailleurs que le boîtier des Beats Fit Pro n’est pas compatible avec la charge sans fil Qi par induction.

Beats Fit ProPrix et date de sortie

Les Beats Fit Pro sont disponibles en France depuis le 28 janvier dernier. Ils sont proposés en quatre coloris — noir, blanc, violet ou vert — au prix de 230 euros.

Note finale du test
Moyen
5 /10
Avec ses Fit Pro, Beats a voulu proposer une version sportive de ses Studio Buds. Néanmoins, la filiale d'Apple peine à séduire. En cause, un son bien trop en retrait avec des médiums trop poussées au détriment des basses. La réduction de bruit active peine également à se faire sentir tandis que les microphones auront du mal à éliminer convenablement les bruits alentour.

C'est d'autant plus dommage que les écouteurs proposent un format agréable pour aller courir, mais à plus de 230 euros, difficile de justifier l'achat de ces écouteurs comme paire secondaire en plus d'une paire de true wireless mieux dotée sur le plan audio. Malheureusement, les Beats Fit Pro manquent d'argument pour se distinguer face à une concurrence de plus en plus acharnée à des prix bien plus abordables.

Points positifs du Beats Fit Pro

  • Écouteurs confortables

  • Bonne autonomie

  • Compatibles Google Fast Pair

  • Mode transparence efficace

Points négatifs du Beats Fit Pro

  • Qualité audio décevante

  • Microphones qui peinent à réduire les bruits ambiants

  • Réduction de bruit médiocre

  • Prix très élevé

  • Pas de charge sans fil

Les derniers articles