Comme Seat, Mercedes tente sa chance dans les trottinettes électriques

 

Mercedes a présenté une nouvelle trottinette électrique développée aux côtés de l’entreprise suisse Micro Mobility Systems AG. L’idée : proposer une solution propre pour les derniers kilomètres. Mais sur le papier, l’engin reste en-dessous de la concurrence actuelle.

Mercedes-Benz eScooter

La Mercedes-Benz eScooter // Source : Mercedes

Qu’un constructeur automobile se lance dans l’aventure de la mobilité urbaine et électrique, ce n’est pas nouveau. Seat s’était déjà fait remarquer pour ce type de positionnement avec les trottinettes électriques eKickScooter 65 et eXS KickScooter conçue avec le spécialiste Segway. Au tour cette fois-ci de Mercedes de dégainer son propre modèle sobrement baptisé Mercedes-Benz eScooter.

Pliable et réglable

En collaboration avec la société suisse Micro Mobility Systems AG, spécialisée dans la micromobilité, la firme de Stuttgart propose ici une trottinette branchée pliable d’un poids de 13,5 kilos. Son deck accueille un revêtement anti-dérapant, combiné à des roues de 8 pouces et des réflecteurs latéraux pour améliorer sa visibilité. La colonne de direction est quant à elle réglable pour convenir à toutes les tailles.

Mercedes-Benz eScooter

Le feu arrière de la Mercedes-Benz eScooter // Source : Mercedes

Le guidon accueille quant à lui un écran affichant les informations essentielles de la trottinette : vitesse, niveau de batterie et mode de conduite. Pour améliorer le confort de l’expérience, des suspensions à l’avant et à l’arrière ont été ajoutées par la firme d’outre-Rhin et son partenaire helvète. Jusqu’ici, la fiche technique se montre relativement classique, même plutôt convaincante.

Autonomie et vitesse trop justes

Mais le bât blesse au moment de jeter un œil à son accélération et son autonomie : 20 km/h et 25 kilomètres grâce à sa batterie de 280 Wh et son moteur de 250W, soit des chiffres assez limités. Le temps de charge, lui, oscille entre 3h et 3h30 sur une prise domestique classique.

Mercedes-Benz eScooter

Mercedes-Benz eScooter // Source : Mercedes

Une application mobile nommée Micro est reliée en Bluetooth au deux-roues, et apporte ici une petite touche de connectivité : vitesse, distance parcourue, temps de trajet, état de la batterie, autant d’informations disponibles sur l’app. Régler son éclairage et le mode de conduite est également envisageable. Mercedes, qui semble dans un premier temps lancer son engin en Allemagne, ne précise pas le prix final.

Ici, la marque à l’étoile ne cherche pas à révolutionner le secteur de la mobilité urbaine électrique, mais simplement à se positionner sur un segment en vogue au travers d’un partenaire technologique fiable. Si son tarif reste encore un mystère, cette trottinette branchée reste loin derrière les modèles haut de gamme de Xiaomi qui ont largement fait leurs preuves au cours des dernières années.

Les derniers articles