Mercedes EQB : ce SUV électrique de 7 places arrivera d’ici fin 2021

Un rival de la Tesla Model Y ?

 

Après la berline EQS, une autre Mercedes à trois lettres verra le jour l’année prochaine : le SUV EQB. Entre la Tesla Model Y, l’Audi Q 4 e-tron et la Ford Mustang Mach-E, la fin de l’année s’annonce chargée.

La transition vers les véhicules électriques s’accélère pour tout le monde, et Mercedes compte bien faire partie des acteurs du marché. Après l’annonce de sa berline EQS il y a quelques jours, le constructeur allemand révèle des détails sur un SUV électrique à venir nommé EQB.

Un SUV compact arrive sur le marché

C’est presque un passage obligé pour tous les constructeurs, tant le marché voit de nouveaux modèles arriver fréquemment : un SUV compact électrique se doit d’être proposé. Audi a le Q 4 e-tron, Tesla a sa Model Y, Ford a la Mustang Mach-E, et désormais Mercedes aura le EQB.

Le segment sur lequel arrive la Mercedes EQB est très en vogue, même si certains tirent la sonnette d’alarme sur les SUV électriques. Quoi qu’il en soit, Mercedes a décidé de proposer un véhicule 7 places à destination des familles, proposant une autonomie WLTP située autour de 420 kilomètres.

Concernant les dimensions, le Mercedes EQB est assez compact pour nos routes européennes :

  • Longueur : 4,68 mètres
  • Largeur : 1,84 mètre
  • Hauteur : 1,67 mètre

Les caractéristiques devraient enchanter les familles nombreuses, avec notamment une capacité de stockage de 1 710 litres, de quoi mettre une quantité de bagages conséquente dans ce SUV.

100 kW de charge en pointe, 270 chevaux maximum

Côté performances, Mercedes est pour le moment resté discret, mais on apprend que sur les différentes motorisations proposées (traction ou transmission intégrale), les plus puissantes atteindront 200 kW, soit 270 chevaux.

L’EQB en charge sur IONITY

L’EQB en charge sur IONITY // Source : Mercedes

Côté batteries, la marque indique que la gamme démarrera à 66,5 kWh, sans préciser les capacités des plus grosses batteries. Toutefois, leurs données de consommation permettent de déduire qu’il existera une version dotée d’une batterie de 75 kWh au minimum. Pour l’Europe, seule la version avec la plus petite batterie sera disponible.

Un ordinateur de bord pensé pour l’électrique

C’est souvent ce qui est pointé du doigt par les conducteurs de véhicules électriques, et Mercedes semble avoir intégré ce point : la navigation à bord du système d’infodivertissement n’est souvent pas satisfaisante.

Le constructeur promet aujourd’hui que son ordinateur de bord tiendra compte bien entendu du niveau de batterie du véhicule pour planifier les arrêts de recharge, mais aussi de la météo prévisionnelle et des changements d’altitude. Le système se chargera également de préconditionner la batterie pour que les charges rapides se déroulent dans des situations optimales.

L’intérieur de la Mercedes EQB

L’intérieur de la Mercedes EQB // Source : Mercedes

De plus, lors des planifications de trajets, le style de conduite lors des trajets précédents sera mémorisé, permettant ainsi d’affiner au mieux les prévisions selon que vous ayez le pied lourd ou que vous soyez un as de l’éco-conduite.

Mercedes a officialisé la tant attendue berline électrique Mercedes EQS. Puissance, autonomie, intérieur, technologie : voici la présentation complète de cette concurrente de la Tesla Model S.
Lire la suite

Les derniers articles