Microsoft mise à fond sur l’IA mais supprime des postes dédiés à l’IA

 

Parmi les 10 000 licenciements annoncés en début d’année chez Microsoft, l’équipe « Ethique & Societé » dédiée au développement d’outils d’intelligence artificielle responsables a semble-t-il été touchée. Alors même que le groupe souhaite faire de l’IA l’un de ses prochains fers de lance.

Source : Turag Photography via Unsplash

Le début de l’année 2023 a été une hécatombe dans le monde de la tech : tous les grands groupes ont en effet licencié à coup de dizaines de milliers de suppressions de postes, de Microsoft à Google en passant par Amazon, Meta ou encore Twitter. Personne n’a vraiment été épargné par la crise post-Covid.

De son côté, la firme de Redmond s’est séparée de 10 000 personnes. Et selon le site Platformer — relayé par The Verge –, l’une des équipes dédiées au développement de l’intelligence artificielle au sein du groupe aurait durement été touché par cette vague de départ, au point d’être mise de côté dans son entièreté.

Une situation paradoxale

Nommé « Éthique & Société », ce pôle était chargé de créer des outils d’IA de manière responsable et de s’assurer que lesdits outils correspondent et respectent les principes moraux de l’entreprise. Un tel service peut s’avérer essentiel alors même que l’intelligence artificielle conversationnelle est de plus en plus mise dans les mains du grand public.

Et c’est d’ailleurs ce qui peut particulièrement interpeller ici : Microsoft s’est lancé à corps perdu dans l’IA avec l’intégration de ChatGPT au sein de Bing et un investissement de 10 milliards de dollars dans le domaine, mais réduit pourtant la voilure au sein de ses équipes. Un constat qui peut donc paraître paradoxal.

Le nouveau Bing // Source : Microsoft

Il convient néanmoins de mettre en exergue un autre pôle Microsoft dévoué à l’IA : « l’Office of Responsible AI », qui n’est autre qu’un bureau responsable du développement de l’intelligence artificielle dans l’entreprise. Cette entité crée notamment des règles qui régissent les initiatives de la société en matière d’IA, explique The Verge.

Restructuration globale

Difficile ici d’expliquer à quel point les deux pôles diffèrent dans leurs missions, mais le média américain explique par exemple que l’équipe « Éthique & Société » s’était récemment chargée d’identifier les risques inhérents à l’intégration de ChatGPT au sein de ses outils. Cette team était composée de 30 employés en 2020, contre 7 en octobre 2022.

Plus globalement, la multinationale semble opérer une restructuration globale de ses services… tout en sacrifiant un pôle éthique qui semblait essentiel au bon développement de l’IA chez Microsoft. Elle assure cependant qu’elle continue de faire grossir les rangs de son fameux « Office of Responsible AI ».


Pour ne rater aucun bon plan, rejoignez notre nouveau channel WhatsApp Frandroid Bons Plans, garanti sans spam !