Microsoft opère un gros virage : licenciements massifs et cap sur l’IA

 

Après Meta ou Amazon, c'est au tour de Microsoft d'annoncer qu'elle réduit la voilure. C'est 5 % de la masse salariale du groupe qui devrait être bientôt renvoyé.

Le Surface Laptop Go // Source : Arnaud Gelineau – Frandroid

Le secteur de la tech fait face depuis plusieurs mois à la crise économique, la récession s’installe dans plusieurs pays, et les géants souhaitent réduire la voilure et être plus prudents sur leurs investissements.

Malgré les bénéfices encore records des plus gros acteurs du secteur, les géants annoncent tour à tour de grands plans d’économie en réduisant sensiblement leur nombre d’employé·es. Au 1er trimestre de son exercice financier, Microsoft a annoncé 17,6 milliards de dollars de bénéfice. Après Meta, Twitter ou Amazon, c’est au tour de Microsoft de présenter ses plans. C’est 10 000 emplois qui sont concernés.

Réorienter le navire

Le patron de Microsoft, Satya Nadella, a publié un article pour expliquer les raisons de cette décision. Il estime que les clients et partenaires de Microsoft réduisent leurs besoins, et que la firme doit donc s’ajuster pour mieux traverser la mauvaise période.

La firme va donc réduire de 5% sa masse salariale d’ici à la fin du 3e trimestre de son exercice financier, c’est-à-dire avant le mois d’avril 2023.

Il s’agit aussi pour Microsoft de se réorienter. Ainsi, si des postes sont supprimés, Satya Nadella rappelle que le groupe va également continuer de recruter.

Dans son annonce, Satya Nadella ne précise pas les secteurs les plus concernés par ces suppressions d’emploi. Frandroid croit comprendre que les équipes en charge de la conception matérielle chez Microsoft (Surface et Xbox par exemple) pourraient être touchées par ces réductions de postes.

Pour le groupe, Satya Nadella indique que cette transformation va représenter un coût de 1,2 milliard de dollars, notamment pour les indemnités. Ces dernières seront adaptées aux pays des employés concernés en fonction de la législation. La lettre n’évoque pas les nombreux contractuels travaillant avec Microsoft, mais on se doute que là aussi, le changement de stratégie devrait avoir un impact sensible.

Cap sur l’IA

Satya Nadella ne s’attarde pas dans sa lettre sur l’après. Il s’agit après tout de mettre l’emphase sur la situation actuelle et de tenter de rassurer les personnes concernées.

Il évoque tout de même la prochaine révolution pressentie de l’informatique : l’IA, et l’investissement nécessaire dans le secteur de la part de Microsoft.

Pour rappel, la firme souhaiterait miser 10 milliards de dollars dans OpenAI (ChatGPT) et souhaite intégrer les IA génératives dans ses services.

Cette lettre est publiée un an, jour pour jour, après l’annonce du projet de rachat d’Activision Blizzard par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars.


Chaque matin, WhatsApp s’anime avec les dernières nouvelles tech. Rejoignez notre canal Frandroid pour ne rien manquer !