Activision Blizzard prépare déjà sa fusion avec Microsoft, mais la FTC fait appel

 

Comme des bruits de couloirs l'évoquaient, la FTC a annoncé sa décision de faire appel du verdict du tribunal fédéral pour obtenir une injonction contre le rachat d'Activision Blizzard par Microsoft. Pendant ce temps, la bourse américaine se prépare à la disparition d'Activision.

La procédure d’injonction lancée par la FTC (Federal Trade Comission) contre le projet de rachat d’Activision Blizzard a échoué. Le verdict de la juge Corley était clair : à partir du samedi 15 juillet, date d’expiration de l’interdiction temporaire créée par la procédure, Microsoft est libre d’absorber l’éditeur numéro 1 du jeu vidéo dans le monde pour 68,7 milliards de dollars.

Pressée par le temps, puisque le projet de rachat doit être conclu avant le mardi 18 juillet 2023, la FTC a annoncé sa volonté de faire appel, après une journée de réflexion.

La FTC fait appel, Microsoft est déçue

L’autorité de la concurrence américaine a donc dévoilé sa décision dans la nuit du 12 au 13 juillet 2023 de faire appel de la décision du tribunal fédéral. La demande se fait devant la Cour d’appel du 9e circuit, et l’on quitte donc le tribunal de la Californie du Nord pour le début de cette nouvelle procédure.

Cette décision est surprenante, la FTC décide habituellement d’abandonner les dossiers quand l’agence perd devant un tribunal fédéral. C’est ce qu’elle avait décidé dans l’affaire Meta – Within.

La priorité pour la FTC avec cet appel est d’obtenir un blocage temporaire du rachat entre le vendredi 14 juillet 23 h 59 et le mardi 18 juillet, date butoir fixée par le contrat entre Activision et Microsoft pour la conclusion du rachat.

Difficile pour le moment de savoir si une cour d’appel va accepter d’accorder un tel blocage temporaire si vite après la première défaite de la FTC devant un tribunal.

Le président de Microsoft, Brad Smith, a réagi concernant la décision de la FTC.

Cette fois, la société retire ses gants et se dit déçue que « la FTC continue de poursuivre ce dossier qui a été démontré comme faible ».

Activision Blizzard se prépare à disparaitre

Compte tenu des délais impartis, Microsoft et Activision continuent d’avancer sur la fusion malgré ce dernier retournement de situation.

Un communiqué de presse du Nasdaq, l’un des marchés d’action les plus importants des États-Unis, dévoile que l’action Activision Blizzard, Inc. ne sera plus référencée à l’index Nasdaq-100 à l’ouverture des marchés le lundi 17 juillet 2023. Cela démontre que le marché est très confiant dans une clôture prochaine de ce projet de rachat, avec à la clé, la disparition probable d’Activision Blizzard Inc. comme entité indépendante. Autrement dit, Activision Blizzard s’attend probablement à avoir rejoint Microsoft à cette date. Ce dernier aura alors racheté l’intégralité des actions.

Pour rappel, le Royaume-Uni a également bloqué le rachat, mais Microsoft et Activision ont déjà menacé à mi-mot d’ignorer cette décision. Les deux entreprises pourraient déclencher une nouvelle enquête au Royaume-Uni avec un nouveau projet de rachat, tout en procédant à la fusion dans le reste du monde.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles