Xbox : Phil Spencer s’exprime sur les fermetures de studios

 

En marge du Xbox Games Showcase qui s'est tenu le dimanche 9 juin. Phil Spencer, le patron de Xbox est revenu sur les récentes fermetures de studios. Des licenciements et fermetures qui interviennent plusieurs mois après le rachat d'Activision Blizzard.

Phil Spencer, le patron de Xbox // Source : Xbox

Phil Spencer, le patron de Xbox, a abordé les récentes fermetures de studios au sein de Microsoft Gaming. Des fermetures inattendues ayant suscité une vive émotion dans un contexte toujours plus précaire pour les travailleurs du jeu vidéo.

Des fermetures inattendues

Le mardi 7 mai 2024, Microsoft ferme quatre de ses studios de la branche Zenimax Bethesda : Arkane Austin (Prey), Tango Gameworks (Hi-Fi Rush), Alpha Dog Studio et RoundHouse Games. Les deux derniers ayant été réintégrés au sein de Zenimax Online, en charge des MMORPG comme The Elder Scrolls Online. Une surprise générale, la dernière fermeture avait eu lieu en 2016 avec Lionhead Studios.

C’est lors de l’IGN Live que Spencer s’est entretenu avec Ryan McCaffrey, journaliste pour IGN afin de revenir sur cette fermeture. « La fermeture d’une équipe est évidemment difficile pour les individus, difficile pour l’équipe », a déclaré Spencer. « Je n’en ai pas parlé publiquement, car nous devons nous concentrer sur l’équipe et les individus pour le moment. C’est évidemment une décision qui est très difficile pour eux, et je veux m’assurer, par le biais des indemnités de départ et d’autres choses, que nous faisons ce qu’il faut pour les individus de l’équipe. Ce n’est pas une question de relations publiques, ce n’est pas une question de relations publiques Xbox. Il s’agit de ces équipes. »

« Au final, je l’ai répété à maintes reprises, je dois diriger une activité durable au sein de l’entreprise et la développer, cela signifie parfois que je dois prendre des décisions difficiles qui, franchement, ne sont pas des décisions que j’aime, mais des décisions dont quelqu’un doit prendre. »

Vers une nouvelle stratégie

Sarah Bond, présidente de Xbox a été interrogée à ce sujet quelques jours après les licenciements lors d’une conférence de Bloomberg. Elle insistait alors sur le fait que l’activité Xbox restait saine sur le long terme dans ce qu’elle nomme « une période de transition ».

En janvier dernier, Microsoft avait déjà indiqué le licenciement de plus de 1900 personnes de leur branche jeux vidéo suite au rachat d’Activision Blizzard. La tendance semble donc se confirmer et s’affirmer chez Microsoft Gaming.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.