Le Xbox Game Pass coûte plus cher à Microsoft que vous ne l’imaginez

Une vraie fortune chaque année

 

Dans une interview accordée à Windows Central, Phil Spencer a confirmé que la division Xbox dépense chaque année une somme proprement pharaonique dans le Game Pass : plus d'un milliard de dollars.

Le Game Pass coûte une véritable fortune à Microsoft // Source : Xbox

Soutenir le Game Pass représente annuellement une charge financière colossale pour Microsoft, ça on s’en doutait (la firme n’a d’ailleurs pas augmenté ses prix par hasard), mais on sait désormais assez précisément quel budget le géant de Redmond consacre chaque année à son offre d’abonnement. Au cours d’un entretien accordé au site spécialisé Windows Central, Phil Spencer a confirmé que la branche Xbox dépense plus d’un milliard de dollars par an pour alimenter son service en jeu.

« Nous avons investi beaucoup d’argent sur le marché, plus d’un milliard de dollars par an pour soutenir les jeux de tierces parties qui arrivent sur le Game Pass », a notamment expliqué le patron de la division Xbox. « Ce que nous voyons dans le Game Pass, c’est un service qui prend en charge tous les types de jeux, des plus grands jeux aux jeux indépendants, inconnus, que vous ne saviez pas que vous aimeriez jusqu’à ce que vous y jouiez », a-t-il poursuivi.

Le Game Pass, un service central pour « l’identité des consoles Xbox »

Phil Spencer ajoute par ailleurs quelque chose d’intéressant, pour lui comme pour les joueurs, le Game Pass serait devenu au fil des ans « un élément important de l’identité des consoles Xbox ». Ce qu’il faut lire en filigrane, c’est que le service serait désormais une véritable constituante de l’expérience Xbox… ce qui conduit aujourd’hui Microsoft à une certaine réticence à l’idée d’étendre le service à d’autres consoles.

« Nous n’avons pas l’intention de proposer Game Pass sur PlayStation ou Nintendo. Ce n’est pas dans nos projets », a ainsi commenté Phil Spencer, ruinant au passage les espoirs de certains joueurs PlayStation. Cette déclaration est d’autant plus croustillante qu’elle représente une volte-face par rapport à l’approche de Microsoft observée il y a encore quelques mois. Dans le cadre de son rachat d’Activision, la firme avait laissé entendre, l’an passé, que si le Game Pass n’était pas disponible sur PlayStation 5, c’était uniquement la faute de Sony. Visiblement, l’ouverture prônée sur le moment par Microsoft n’est plus du tout d’actualité.

En réalité, les projets de Microsoft pour l’avenir sont à présent orientés vers le monde mobile… et le lancement d’un Store compétiteur de l’App Store et du Play Store sur iOS et Android, respectivement. « C’est un sujet sur lequel nous travaillons activement aujourd’hui, non seulement à notre échelle, mais aussi en discutant avec d’autres partenaires qui aimeraient eux aussi avoir plus de choix pour monétiser sur smartphone ». Le cap est donné.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.