La Nintendo Switch OLED ne coûterait que 10 dollars de plus à produire

La marge est intéressante...

 

Le nouveau modèle de Switch OLED ne coûterait que 10 dollars à produire en plus à Nintendo, alors que la console est vendue en moyenne 50 dollars plus cher. Le tout alors que sa puissance n'évolue pas du tout. Cette sortie pourrait marquer un précédent dans l’industrie selon le journal Bloomberg.

La Nintendo Switch OLED ne coûterait que 10 dollars de plus à produire

Selon le journal Bloomberg, la Nintendo Switch OLED ne coûterait pas plus de 10 dollars supplémentaires à produire par rapport à l’ancien modèle. Or, celle-ci voit son prix augmenter de 50 dollars (et donc 50 à 60 euros par chez nous). Une belle marge pour Super Mario.

L’écran OLED de 7 pouces de la nouvelle Switch, fabriquée par Samsung Display, coûte 3 à 5 dollars de plus par unité, selon Yoshio Tamura, cofondateur de la société de recherche industrielle DSCC, citée par Bloomberg. L’augmentation du stockage interne à 64 Go coûte 3,50 dollars de plus, selon Akira Minamikawa d’Omdia. Le nouveau support à l’arrière de la console et le port LAN ajouteraient quelques dollars de plus. Le tout pour un total de 10 dollars environ.

Pourquoi ça change tout

D’ordinaire, sur le marché des consoles, une telle hausse de prix se justifie par un gain de performances, analyse le journal. Et en parallèle, l’ancienne mouture de la console a tendance à perdre quelques euros sur son prix de vente. Une astuce dont les fabricants de consoles usent habituellement pour booster les ventes d’un modèle un peu moribond, quitte à vendre à perte, pour se rattraper ensuite sur des ventes de jeu et des économies d’échelle.

Mais avec la Switch OLED, tout change. Déjà le nouveau modèle se vend plus cher sans boost des performances. En outre, l’ancien modèle ne voit pas son prix bouger d’un iota. Une telle situation peut s’expliquer par deux facteurs : l’énorme popularité de la Switch d’une part, mais aussi l’année exceptionnelle qui vient de s’écouler, qui a vu une hausse de la demande sans précédent pour toutes les consoles.

Un analyste cité par Bloomberg, Hideki Yasuda, explique que les mois qui suivront la sortie de la Switch OLED pourront se montrer déterminants pour l’industrie du jeu vidéo. Si la stratégie de Nintendo voit les ventes de Switch repartir à la hausse, cela pourrait poser un précédent pour ses concurrents, qui pourraient eux aussi s’autoriser à vendre des consoles un peu plus chères. Et si les prix augmentent, alors la demande pourrait un tout petit peu ralentir, permettant à la pénurie de consoles de s’atténuer quelque peu.

Après des semaines de fuites autour d’une Switch Pro, c’est finalement une Switch OLED qui a été annoncée par Nintendo. Si la nouveauté est réelle, certains regrettent le manque de changement. Le SoC reste le…
Lire la suite

Les derniers articles