Nintendo aussi prévoirait une sorte de DLSS pour une future console 4K

Une technologie très pertinente pour une éventuelle Switch Pro

 

En début d'année 2020, Nintendo a déposé deux demandes de brevet pour une technologie de mise à l'échelle motorisée par du machine learning. Elle pourrait notamment permettre au géant nippon de proposer une console à l'aise en 4K.

La nouvelle Nintendo Switch OLED, pour illustration

La nouvelle Nintendo Switch OLED, pour illustration // Source : Nintendo

À défaut de transformer l’eau en vin, la prochaine console de Nintendo pourrait changer le 1080p en définition 4K, tout en conservant une bonne qualité d’image. Comment ? Avec une mise à l’échelle dopée par une bonne dose d’IA. En d’autres termes, une méthode proche de la technologie DLSS proposée chez Nvidia.

C’est en tout cas ce que l’on apprend de VideoGamesChronicles, qui rapportait juste avant le week-end la publication de deux demandes de brevet déposées par Nintendo en mars 2020. Elles nous renseignent (un peu) sur ce que Nintendo décrit comme des « systèmes et méthodes de conversion d’image par apprentissage machine ». Nintendo explique que cette technique consisterait à prendre une image source et à la diviser en blocs de pixels appuyés chacun de métadonnées contextuelles. Il s’agirait ensuite d’ajouter ces blocs à une « matrice d’activation » entrainée par des réseaux neuronaux en vue d’atteindre une définition supérieure à celle d’origine.

Switch Pro ou cloud gaming ?

Cette méthode, que l’on commence à bien connaître, Nintendo souhaiterait l’utiliser pour le concept premier de la Switch : lancer un jeu dans une définition modeste lorsque la console fonctionne sur batterie, mais passer à une définition plus élevée quand elle est connectée à son dock. Dans ses demandes de brevet, le constructeur évoque un autre cas de figure. En l’occurrence celui du cloud gaming. Cette mise à l’échelle par IA serait alors utilisée pour convertir en Full HD des images compressées et en faible résolution, provenant du cloud, et ainsi réduire la latence.

Nintendo explique dans un diagramme que cette méthode lui permettrait de convertir un signal 540p en 1080p. Mais plus intéressant, la firme ajoute que le concept pourrait être utilisé pour faire la même chose avec d’autres définitions : 720p vers 1080p ; 480p vers 1080p ; 1080p vers 1440p ; mais aussi (et surtout) 720p ou 1080p vers 4K.

La mention explicite de cette définition 4K n’est pas sans rappeler les rumeurs qui annoncent depuis des mois la préparation d’une Switch Pro. Cette nouvelle console serait capable de lancer des titres en Ultra HD une fois positionnée sur son dock. Des rumeurs que Nintendo a pour l’instant fermement démenties.

Les derniers articles