Un PC avec une GeForce RTX peut-il devenir un PC Copilot+ ? Nvidia nous répond

 

Sur le papier, un PC avec une GeForce RTX devrait être assez puissant pour faire tourner Windows 11 avec Copilot+. Alors qu'en est-il ?

Source : Chloé Pertuis pour Frandroid

Sur le papier, un PC de jeu équipé d’une carte graphique Nvidia GeForce RTX 2000, 3000 ou 4000 est parfaitement capable d’exécuter en local les outils d’IA mis au point par Microsoft pour ses ordinateurs Copilot+. En 2024, avec le poids que peut désormais représenter l’écologie sur nos décisions d’achat, on souhaitait savoir s’il serait possible de transformer un PC équipé d’une carte Nvidia en PC Copilot+. Nous avons posé la question à Nvidia au moment de l’annonce des RTX AI Laptops.

Les conditions de Microsoft

Lorsque Microsoft a dévoilé les PC Copilot+ équipés de nouvelles fonctions comme GPT-4o ou Windows Recall, la firme a établi un cahier des charges : un SSD de 256 Go, 16 Go de RAM et un NPU avec 40 TOPS. Vous n’êtes peut-être pas familier avec ce dernier. Comme le CPU et le GPU, il s’agit d’une puce capable d’exécuter des calculs. Le NPU est spécialisé dans les tâches dédiée à l’IA. Or, les GeForce RTX de Nvidia et leur Tensor Core sont de fait, en quelque sorte, le prédécesseur de ces NPU, et offrent même plus de performance brute dans le domaine.

Techniquement, rien n’empêche donc Windows 11 de faire en calcul les fonctions comme Recall sur la GeForce RTX du PC, surtout s’il est dépourvu d’un processeur intégrant un NPU.

La réponse de Nvidia

Malheureusement, Nvidia a pu confirmer nos craintes : il sera impossible de transformer un PC en PC Copilot+ grâce à sa GeForce RTX, même si rien ne l’empêche technologiquement. Comme nous l’a expliqué Nvidia, il s’agit d’une exigence de Microsoft pour le cahier des charges de Windows 11 Copilot+. Cela pourrait évoluer à l’avenir, mais pour cette première génération 2024, il faudra obligatoirement repasser à la caisse.

Le fabricant indique toutefois qu’il y a une logique derrière cette manœuvre. Si les cartes graphiques de Nvidia sont très puissantes, elles sont davantage orientées vers des tâches plus lourdes et complexes. Pour un travail léger comme celui demandé par Microsoft, un petit NPU convient donc bien mieux, d’après Nvidia. On comprend que sur un PC portable, cette nuance pourrait marquer une différence de consommation, surtout pour des tâches à répétition comme Recall.

En revanche, sur un PC de bureau équipé d’une GeForce RTX, on reste un peu déçu devant ce blocage tout à fait volontaire de Microsoft.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.