Nvidia : trouver une RTX 3000 devrait commencer à être plus facile

Le bout du tunnel ?

 

Après des mois de flambée des prix due au minage de cryptomonnaies, mais aussi à une production au compte-goutte, les RTX 3000 pourraient petit à petit revenir à des tarifs plus raisonnables... on vous explique pourquoi.

Nvidia promet dans un premier temps une production en hausse pour la RTX 3060, son modèle le plus « mainstream »

Nvidia promet dans un premier temps une production en hausse pour la RTX 3060, son modèle le plus « mainstream » // Source : Ganesh Ravikumar – Unsplash

Le plus dur est-il derrière nous ? Plusieurs indicateurs laissent en tout cas entendre que les pénuries de cartes graphiques pourraient se résorber en partie chez Nvidia, alors que la firme prévoit d’augmenter sa production de RTX 3060 en juillet, tout en laissant (enfin) de côté ses RTX 2000 pour concentrer ses efforts sur sa nouvelle génération — et faire de la place sur ses lignes de production. Ces deux bonnes nouvelles interviennent en marge de mesures fortes prises contre les mineurs de cryptomonnaies dans plusieurs provinces chinoises.

Comme le rapporte le South Morning China Post, le Sichuan (qui possédait 90 % des capacités de minage chinoises) a sonné la fin de la récré il y a quelques jours en interdisant purement et simplement le minage de monnaies virtuelles. Plus tôt en juin, la Mongolie intérieure et le Xinjiang prenaient des mesures similaires au point de faire chuter le prix des cartes graphiques en Chine.

Nvidia va d’abord mettre l’accent sur les RTX 3060

WCCFTech indique par exemple que la RTX 3060, dont le prix moyen avoisinait les 1100 dollars en mai, est repassée en l’espace de quelques semaines aux environs de 700 dollars en moyenne. Le tableau ci-dessous, renseigné par Tom’s Hardware US, donne un peu plus de corps à cette baisse de prix, particulièrement marquée sur la RTX 3060, qui a vu ses tarifs baisser de 30 à 45 % courant juin. On reste toujours bien au-dessus du prix de vente recommandé par Nvidia (329 dollars au lancement pour la 3060), mais cette dynamique va dans le bon sens : celui de la décrue.

Reste que dans un premier temps, Nvidia s’orienterait vers un choix qui peut paraître saugrenu vu d’Europe : fournir en priorité des RTX 3060 aux cybercafés, très populaires en Asie et responsables en partie de la pénurie. La firme semble avoir dans l’idée de leur consacrer l’essentiel des stocks disponibles en juillet avant de laisser sa production se concentrer par la suite sur le retail.

Quoi qu’il en soit, si ces indicateurs se confirment et surtout se maintiennent, un retour à la normale est à prévoir d’ici quelques mois sur le marché du GPU. D’après certaines prédictions, nous pourrions retrouver des prix de vente normaux pour les fêtes — en tout cas sur certaines références. Mais pour l’instant mieux vaut rester prudents.

Les derniers articles