OnePlus connait sa chimie et semble vouloir fusionner ses OS

Glou glou glou

 

Une nouvelle fois, il semblerait que OnePlus souhaite fusionner HydrogenOS et OxygenOS... mais pas pour adopter ColorOS.

Le OnePlus Nord 2 sous OxygenOS
Le OnePlus Nord 2 sous OxygenOS // Source : Frandroid – Anthony Wonner

OnePlus se rapproche de plus en plus d’Oppo et cela inquiète les fans internationaux qui appréciaient tout particulièrement OxygenOS, l’interface maison du constructeur. La marque l’avait d’ailleurs bien compris en séparant distinctement l’interface de ses smartphones en Asie, HydrogenOS, de celle de la variante internationale, avant que ColorOS prenne l’avantage en Chine. Mais jusqu’à quand ?

Avec le rapprochement de OnePlus et Oppo, Pete Lau, cofondateur de OnePlus et responsable produit chez Oppo, avait souhaité à rassurer les fans : « OxygenOS restera le système d’exploitation des appareils OnePlus mondiaux en dehors du marché chinois ». Problème : si le nom perdure, les équipes ont fusionné et l’esprit d’OxygenOS se rapproche davantage avec Android 12 de ColorOS, l’interface d’Oppo.

Mais la fusion qui nous intéresse aujourd’hui est différente. Le leaker Mukul Sharma et AndroidPolice indiquent que OnePlus a renouvelé l’une de ses marques déposées en 2015 et jamais utilisées : H2OOS (ou H2O OS).

La marque aurait donc toujours en tête de créer une interface qui fusionne HydrogenOS (HOS) et OxygenOS (OOS). Et que donne du dihydrogène couplé à de l’oxygène ? Du monoxyde de dihydrogène (H2O), plus couramment appelé… de l’eau. Une bonne manière de noyer le poisson.

OnePlus giving Chemistry lessons.
After OxygenOS and HydrogenOS,
its H2OOS now 👀 pic.twitter.com/1qz9objAQi

— Mukul Sharma (@stufflistings) January 27, 2022

Cela soulève beaucoup de questions. Alors que la partie logicielle était le principal point fort de OnePlus, on a vu ces dernières années l’expérience se dégrader. D’abord avec l’apparition de nombreux bugs, un ralentissement de certaines mises à jour, mais aussi l’arrivée catastrophique d’Android 12 qui a nécessité plusieurs arrêts dans le processus de déploiement pour corriger des bugs critiques. Et même après cela, une partie de la communauté reproche à OnePlus de trop se rapprocher de ColorOS, trahissant ainsi ses origines.

On ne sait toujours pas à quoi ressemblera l’interface du OnePlus 10 Pro dans le monde. Le modèle sorti en Chine en janvier tourne pour sa part sous ColorOS.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles