Oppo développerait aussi son propre processeur pour smartphone

Comme Google, Apple ou Samsung

 

Selon les informations du journal japonais Nikkei, Oppo aurait pour projet de lancer ses propres processeurs mobiles à l'horizon 2023 ou 2024. OnePlus et Realme aussi pourraient en profiter.

L'Oppo Find X3 Pro

L’Oppo Find X3 Pro // Source : Frandroid

Après Samsung, Apple, Huawei et, dernièrement, Google, ce pourrait être au tour d’Oppo de développer ses propres processeurs mobiles pour smartphones. Selon les informations du quotidien économique japonais Nikkei, le constructeur s’apprêterait en effet à abandonner les puces Snapdragon de Qualcomm pour concevoir ses propres SoCs destinés à ses smartphones haut de gamme.

Pour appuyer ces dires, Nikkei indique avoir reçu l’information de la part de deux personnes proches du sujet. « Le quatrième constructeur de smartphones dans le monde prévoit d’utiliser son propre SoC dans ses smartphones d’ici 2023 ou 2024 », indique ainsi le quotidien japonais, précisant que la manœuvre vise à « prendre le contrôle sur ses composants et réduire sa dépendance aux fournisseurs de semiconducteurs étrangers Qualcomm et MediaTek ». 

Toujours selon les informations de Nikkei, Oppo aurait ainsi pour objectif de développer une puce gravée en 3 nm en utilisant la technologie de TSMC, également fournisseur d’Apple, de Qualcomm, de MediaTek ou d’Intel. Par ailleurs, Oppo travaillerait pour renforcer ses algorithmes d’intelligence artificielle, utilisés notamment pour le processeur d’image de son futur SoC afin de mieux gérer encore le traitement des photos à partir du signal brut tel que capturé par les capteurs photo.

OnePlus et Realme pourraient aussi en profiter

Comme le rappelle Nikkei, Oppo n’est pas le seul constructeur à développer ses propres processeurs mobiles. Xiaomi s’y était déjà essayé en 2017 avec sa puce Surge S1, avant finalement de retourner auprès de Qualcomm pour ses smartphones haut de gamme. Par ailleurs, Samsung développe depuis bien longtemps ses propres puces Exynos développées en interne et Google a donc lancé sa propre puce Tensor. Apple, de son côté, utilise également ses propres processeurs pour ses smartphones.

Alors qu’Oppo pourrait donc lancer, à l’horizon 2023 ou 2024 des smartphones haut de gamme équipés de ses propres puces, une question demeure quant à la stratégie qui sera adoptée par OnePlus et Realme. Depuis quelques mois, les trois marques, réunies sous le groupe Oplus, travaillent de plus en plus étroitement, partageant nombre de ressources aussi bien en termes de recherche et de développement que de chaîne d’approvisionnement. OnePlus pourrait donc profiter également des puces développées en interne par Oppo.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles

  • Essai du MG Marvel R : aller au-delà des apparences
    8 /10

    MG

    Essai du MG Marvel R : aller au-delà des apparences

    02 décembre 202102/12/2021 • 19:32

  • #FrandroidOffreMoi un Xiaomi Poco X3 Pro

    Xiaomi

    #FrandroidOffreMoi un Xiaomi Poco X3 Pro

    02 décembre 202102/12/2021 • 18:07

  • Avis PureVPN : l’outsider par défaut

    VPN

    Avis PureVPN : l’outsider par défaut

    02 décembre 202102/12/2021 • 17:27