Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2 : un changement important pour Netflix, YouTube et le cloud gaming

 

Qualcomm devrait enfin adopter le codec AV1 pour sa prochaine puce haut de gamme. Un changement important qui pourrait accélérer une transformation de la vidéo en ligne.

Snapdragon 8 Gen 1 Reference Design_Outdoors
Le Snapdragon 8 Gen 1. // Source : Qualcomm

Comme l’œuf et la poule, le cycle de renouvellement des technologies fait souvent face à un paradoxe pour créer son propre cercle vertueux. Voici un exemple parlant : pour que l’industrie du cinéma adopte le Blu-ray, le grand public doit être équipé de lecteur Blu-ray, et pour que le grand public s’équipe de lecteur Blu-ray, l’industrie du cinéma doit adopter ce format. C’est en quelque sorte la même situation quand on parle de codec.

Un codec est l’outil ou l’algorithme utilisé pour encoder (et en général compresser) une vidéo dans un format particulier. Pour lire ce format, le mieux est d’avoir une puce capable de s’en charger matériellement. Cela permet d’éviter au processeur CPU de s’en occuper et cela réduit grandement la consommation de l’appareil. Le nouveau grand format de l’industrie, l’AV1, est encore en phase d’adoption, mais Qualcomm pourrait bien lui donner un coup d’accélérateur.

L’AV1 arrive sur smartphone

Le média Protocol a en effet pu se renseigner sur l’adoption de l’AV1 par l’industrie et on y apprend que Qualcomm va adopter un décodage de l’AV1 avec son prochain fleuron, vraisemblablement le Qualcomm Snapdragon 8 Gen 2. On parle ici d’une puce qui ne devrait pas arriver avant 2023, et dont le nom de code est Qualcomm SM8550.

Il faut dire que Qualcomm fait figure de retardataire sur le sujet, MediaTek et Broadcom gèrent tous les deux le décodage de l’AV1 sur leur puce, ainsi que Samsung désormais avec son Exynos 2200 utilisé dans les Galaxy S22.

Pourquoi l’AV1 est important

Il est de plus en plus fréquent de voir l’AV1 faire la une de l’actualité, par exemple lorsque Netflix annonce son adoption ou que Google veut forcer son support sur les produits Android TV. Ce format ouvert et gratuit doit être une alternative au format H.265/HEVC déjà utilisé, mais propriétaire et payant.

De grands acteurs comme Google, Netflix, Facebook, ou encore Microsoft et Mozilla font la promotion de ce format qui représente l’avenir de la vidéo en ligne. C’est aussi un format qui doit permettre d’améliorer le cloud gaming avec une meilleure compression vidéo. Google Stadia a déjà adopté ce codec à la fin de l’année 2020.

Si Qualcomm intègre vraiment l’AV1 au Snapdragon 8 Gen 2, cela signifie que la grande majorité des fleurons de 2023 pourront enfin décoder ce format. Cela devrait forcément accélérer son adoption.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles