Comment les tablettes Android pourraient enfin rattraper les iPad Pro

Pour lutter contre Apple sur laptop comme sur tablette ?

 

Face aux puces Apple Silicon, Qualcomm veut continuer à gagner en souplesse et en performances. Avec son prochain Snapdragon 8cx Gen 4, la firme aurait de quoi répliquer sur le marché du PC portable... comme sur celui de la tablette.

Source : Qualcomm via WCCFTech

Qualcomm ne se laisserait pas décourager suite à la réception tiède du Snapdragon 8cx Gen 3 par ses partenaires. La firme préparerait ainsi un Snapdragon 8cx Gen 4, suffisamment costaud pour apporter saine concurrence à Apple… y compris sur le marché des tablettes. Une perspective potentiellement salutaire sur un marché dominé par les ardoises du géant de Cupertino.

En l’occurrence, le site allemand WinFuture rapporte que la nouvelle puce ARM de Qualcomm, initialement développée pour animer des PC ultraportables de 13 ou 14 pouces, serait également en mesure de s’installer à bord de tablettes de 10 pouces. Toujours selon WinFuture, Qualcomm aurait commencé à tester du logiciel en ce sens courant novembre 2022.

Android ou Windows : le Snapdragon 8cx Gen 4 serait à l’aise avec les deux

Concrètement, l’idée serait d’aboutir à une puce à l’aise aussi bien avec l’écosystème Windows que l’environnement Android, ce qui lui permettrait d’avoir un pied dans le marché des ordinateurs portables et un autre sur le secteur tablette. Exactement comme Apple et ses processeurs M1 et M2.

Reste que, face à Apple, Qualcomm souffrira vraisemblablement toujours du manque de performances de Windows pour ARM et du support encore assez relatif de cette architecture par l’environnement logiciel de Microsoft (en dépit des efforts de la marque). Un talon d’Achille dont Apple ne souffre pas, l’écosystème macOS ayant été intégralement optimisé pour prendre en charge des processeurs ARM.

Snapdragon 8cx Gen 4 : Qualcomm dans les pas d’Apple ?

Avec son Snapdragon 8cx Gen 4, Qualcomm aurait néanmoins dans l’idée de pouvoir le lancer sur des appareils haut de gamme, dans un premier temps, puis de le réutiliser à plus long terme sur des tablettes de 10 pouces cette fois assez abordables. Il s’agirait alors de répliquer la stratégie d’Apple, qui installe ses puces d’ancienne génération dans des iPad entrée et milieu de gamme — entre autres.

Reste à savoir ce que la puce de Qualcomm nous réserve sur le plan technique. De précédentes rumeurs et fuites nous orientent vers un SoC gravé en 4 nm par TSMC, capable de tenir le cap des 3 GHz (ou moins si utilisé sur tablette). Nous y trouverions 12 cœurs CPU (8 cœurs hautes performances et 4 cœurs haute efficacité énergétique), un modem intégré gérant Wi-Fi 7 et 5G, un circuit graphique lui permettant de gérer au besoin un GPU dédié et potentiellement une partie graphique intégrée conçue par Nvidia. Selon toute logique, les compétences de Nuvia seront fortement sollicitées pour aboutir à un premier SoC ARM capable de rivaliser avec la puissance des puces M2… voire M2 Pro selon certaines sources. L’avenir nous dira à quel point.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles